Schneebeli Olivier, chef d’orchestre et chef de chœur

Olivier Schneebeli, chef d’orchestre et chef de chœur


(photo DR)

Dès son plus jeune âge, théâtre et musique ont nourri Olivier Schneebeli. Ce n’est sans doute pas un hasard s’il a appris la direction d’orchestre auprès de Maîtres tels que Pierre Dervaux (le créateur du Dialogue des carmélites de Poulenc) et Jean-Claude Hartemann (l’un des chefs attitrés de la Salle Favart, dans les années 1960). En outre, sa rencontre avec Philippe Caillard, l’un des grands précurseurs du renouveau des chœurs en France fut décisive.

Très tôt passionné par la musique de l’époque baroque et plus particulièrement par le patrimoine français des XVIIe et XVIIIe siècles, Olivier Schneebeli se consacre à la direction, au cours des années quatre-vingts, de l’Ensemble Contrepoint, avec lequel il met en œuvre de nombreuses productions musicales baroques, ainsi qu’à celle de la Maîtrise des Petits Chanteurs de Saint-Louis. Déjà, en véritable défricheur de répertoire, il remporte, avec l’Ensemble Contrepoint, un Diapason d’or avec la sortie d’un disque consacré aux Motets et Scènes sacrées de Guillaume Bouzignac. Il participe ensuite en 1987 à la création, avec William Christie, du chœur des Arts Florissants, à l’occasion de la redécouverte de l’Atys de Lully.

Cette même année, il devient l’assistant de Philippe Herreweghe à la Chapelle Royale et au Collegium Vocale de Gand. Ce chef fait à nouveau appel à lui quand il enregistre le Requiem de Fauré (Diapason d’or) avec le chœur de la Chapelle Royale auquel s’adjoignent les Petits Chanteurs de Saint-Louis.

Alors qu’il étend ses expériences de direction de chœur (Maîtrise de Chartres, Conservatoire de Gennevilliers…) et de collaboration avec les plus grands chefs pour des productions lyriques baroques (Roland de Lully avec René Jacobs), ses compétences dans le domaine de la musique ancienne et dans celui de la formation des voix d’enfants et d’adultes le font choisir par Vincent Berthier de Lioncourt en 1991 pour diriger Les Pages & les Chantres du Centre de musique baroque de Versailles.

Il assure ainsi la direction pédagogique de l’école maîtrisienne qui rassemble un cursus de formation professionnelle supérieure pour les chanteurs adultes et des classes à horaires aménagés « Education Nationale » pour les enfants. La spécificité de cette structure unique, au confluent de la production et de l’enseignement, s’enrichit de partenariats étroits établis depuis plusieurs années avec les Départements de Musique Ancienne du Conservatoire de Versailles, du Conservatoire de la Vallée de Chevreuse et du Pôle Supérieur de Paris - Boulogne-Billancourt.

Titulaire du Certificat d’Aptitude. de direction de chœur, il propose également des collaborations pédagogiques extérieures pour la direction musicale du répertoire vocal des XVIIe et XVIIIe siècles avec le Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon, l’Ariam d’Ile-de-France, la Maîtrise de la Cathédrale de Metz, la Maîtrise de Radio-France, l’Université d’Oberlin aux Etats-Unis, ou encore le Conservatoire de L’Aquila en Italie.

En qualité de chef d’ensemble, Olivier Schneebeli s’est fait une spécialité, tant au concert qu’au disque, de faire redécouvrir, avec la collaboration des musicologues du Centre de musique baroque de Versailles (CMBV), les grands chefs-d’œuvre du répertoire sacré de la France des XVIIe et XVIIIe siècles. Lors des Jeudis Musicaux, concerts hebdomadaires à la Chapelle royale, des grandes productions de la saison du CMBV, ou des invitations qui lui sont faites par les plus grands festivals et programmateurs, en France ou à l’étranger, il fait redécouvrir avec Les Pages & les Chantres les plus belles pages inédites de Lully, Charpentier, Robert, Du Mont, Moulinié, Bouzignac, Formé, ou encore Rigel. Ses concerts et enregistrements discographiques, réalisés avec de nombreux orchestres baroques associés (Musica Florea, Les Folies Françoises, The English Concert, l’Akademie für Alte Musik - Berlin…), produits sous les labels K617 (en live) et Alpha (en studio), remportent de grandes distinctions de la part de la critique (Diapason découverte, Choc du Monde de la Musique, Recommandé Classica, Grand Prix Charles Cros …).

De nombreux chefs font également appel à lui et au chœur des Pages & des Chantres pour des productions qu’ils dirigeront à leur tour : Jean-Claude Malgoire avec La Grande Ecurie et la Chambre du Roy, Giovanni Antonini et Ton Koopman avec l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, William Christie avec Les Arts Florissants, Hervé Niquet avec Le Concert Spirituel, Christophe Rousset avec Les Talens Lyriques, Vincent Dumestre avec Le Poème Harmonique, Jérémie Rohrer avec Le Cercle de l’Harmonie….

Olivier Schneebeli élargit également sa carrière, depuis plusieurs années, à de nouvelles perspectives lyriques : l’Opéra Grand Avignon l’a reçu en 2010 pour Amadis de Lully, en 2011-2012 pour Le Nozze di Figaro, et la même année pour les Histoires Sacrées de Charpentier.

Ses compétences et son action dans le domaine de la formation des voix d’enfants lui ont valu d’être promu Chevalier dans l’ordre des Palmes académiques. En outre, Olivier Schneebeli est Officier des Arts et des Lettres et Chevalier dans l’Ordre national du Mérite.

 

Comments