A la découverte de
don Quichotte

Roman animé pour théâtre et contrebasse


Magiques sont les mots des bons livres…
Ils ont le pouvoir d’éveiller l’imagination du lecteur et de l’emmener au-delà des mondes.
A tel point que don Quichotte, après avoir dévoré tous les livres de Chevalerie de sa bibliothèque, se proclame un jour chevalier et part sur les routes, cherchant à redresser « tous sortes d’injustices ».

C’est ce qui arrive aussi à notre narrateur, qui, au gré de la lecture du premier chapitre de don Quichotte de la Manche, s’amuse à jouer tous les personnages.
Mais, soudain, comme surgissant de l’histoire, don Quichotte apparaît. Il enfourche la contrebasse du musicien, la transformant comme par enchantement en son fidèle cheval Rossinante, et part à l’aventure !

Du Livre... : La grande œuvre romanesque qu’est Don Quichotte de la Manche résonne t-elle toujours en nous aujourd’hui ?

Cette interrogation est le point de départ du roman animé pour théâtre et contrebasse «A la découverte de don Quichotte ». 

La première intention du spectacle est de faire revivre l’histoire de don Quichotte en faisant entrer le spectateur dans l’univers burlesque de Cervantès. Le parti pris est de donner au livre le rôle central et principal: c’est par lui et pour lui que tout se joue !

Le comédien en est son serviteur. Il s’appuie sur une adaptation théâtrale fidèle du texte qui part du début du roman jusqu’à l’épisode des moulins. La volonté a été de retrouver le caractère oral et populaire de l’œuvre du XVIIème siècle

En effet, dès sa publication en 1605, Don Quichotte de la Manche a connu un succès populaire aussi immense qu’inattendu : il a été réédité six fois la première année de sa parution.

Créé pour faire rire et éveiller le sens critique de ses contemporains, l’œuvre de Cervantès a su renouveler tous les genres narratifs de son époque. C’est à partir de l’imaginaire médiéval des livres de chevalerie que don Quichotte construit son propre imaginaire. Et c’est par l’imaginaire de l’histoire de Cervantès que nous imaginons à notre tour une histoire de l’histoire pour construire la dramaturgie de notre spectacle.

Le personnage de don Quichotte est bien entendu l’autre élément central du spectacle. Car le livre ne peut exister sans lui et lui-même ne peut exister sans les livres ! Nous avons choisi de lui donner corps dans un musicien. Il surgit brusquement dans l’histoire racontée et jouée par le comédien, symbolisant le dépassement de ce personnage par rapport à l’œuvre littéraire et son auteur. 


Au théâtre ! : Le comédien Joël Perruche, dans le rôle du narrateur fait le voyage du livre, il :       s'exprime tel un Lecteur... qui donne à entendre les mots de Cervantès      illustre tel un conteur... qui fait s'échapper du livre les images du roman      est enfin acteur... faisant vivre chacun des personnages d'un simple mouvement d'écharpe, pour s'incarner en la personne de Sancho Panza.