Titi et Zoé

On ne parle pas la bouche pleine. Et pour cause, Zoé, madame Caeruleus, en perdrait sa progéniture. A l'intérieur de la bouche maternelle un oeuf se pose des questions.
" Qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce que ze fais là ? Z'y voit rien. Ze comprends rien. Et en plus, ze roule dans tous les sens. On me bouscule sans arrêt. Ca va durer longtemps? Ze veux une explication !!! "

Six jours plus tard, même si les choses ne semblent pas avoir bougé, les changements ont été rapides et l'éclosion est proche. "
" Ca y est. Maintenant que z'ai un oeil, ze vais voir ce qui se passe dehors. Ben, z'y voit touzours rien ! c'est presque noir et ze suis touzours remué dans tous les sens. Mais, z'ai l'impression que ze suis pas tout seul ici !!! "
Dans la semi obscurité d'autres larves s'agitent.
" Maintenant ze peux remuer la queue. Ca fait du bien, ça me détend. Mais z'ai un gros ventre bien lourd qui m'empêche de trop bouzer. Tiens, un collègue. Comment ça va ?
- Pas trop mal. Qu'est ce qu'on fait là ?
- z'en sait rien. On attend. On est bien ici. Y'a que ce gros ventre qui me zène, mais z'ai l'impression qu'il diminue.
- c'est vrai, moi aussi, mais on est de plus en plus serrés ici. Faudrait arriver à sortir.




















































































Trois quart de lune ont passé.
" Ze vais aller voir ce qui se passe dehors !!! Eh, les copains, laisser moi passer."
Titi se fraye un chemin vers la bouche de sa mère et regarde vers l'extérieur.
" Eh, les gars, z'avez vu ce que ze vois ? Ca vous donne pas envie toute cette lumière, ces couleurs, cet espace ?"
Les alevins se pressent les uns après les autres pour admirer le spectacle.
" Oh, que c'est beau, ça doit être bien dehors !
- Eh, ne poussez pas, ze vais tomber !!! "
Mais Zoé, la maman, serre les dents et personne ne sort. Sa bouche est toute déformée par la marmaille qui remue sans cesse. "Il va falloir que ze les relasse mes petits. Ils remuent trop. Ze dois trouver le bon moment. Mais il ne faut pas qu'on me voit, sinon ça va être un carnaze." Après avoir tourné et retourné dans l'aquarium, Zoé se dirige à l'abri de rochers et rejette tous ses petits.
"Ca y est les gars, c'est le grand zour. A nous l'aventure !" C'est la débandade. D'instinct les alevins se réfugient à l'abri des cailloux. Mais ils font déjà la convoitise des gros poissons.
" Qu'est ce que c'est ce monstre qui se zette sur moi ? Au secours, on veut me bouffer !!! Ca commence bien l'aventure. Si z'avais su, z'aurais pas venu !!!
Attirés par le remue-ménage, d'autres écailles arrivent. Les alevins se sont cachés mais plusieurs ont déjà été mangés.
"Ah ben dis donc, ça va pas être triste la vie ici. Bon, une cassette en vitesse. Z'en vois une sous une racine. Vite, vite, mes petites nazoires, y'a un gros lard qui veut m'attraper. Ouf ! de zustesse !
Un Protomelas tourne autour de la cachette de Titi.
- Ce minus, je vais en faire une bouchée. Pas même de quoi ne caler l'estomac, mais ça me fera l'apéro de la journée. Je vais me planquer à proximité et attendre qu'il sorte.
- Où il est passé? Ah, ze le vois le coquin, il m'attend derrière les feuilles. Mais il n'est pas si malin que ça. D'abord il est gros et il déborde de sa cassette, ensuite il est rouze et bleu, et on le voit à travers les feuilles. Tant pis, moi z'ai tout mon temps. Z'attendrai qu'il s'en aille ...
- Toujours pas sorti le minus ? Tant pis, je ne vais pas perdre mon temps pour cet amuse-gueule ridicule.
- Ca y est, il est parti. Ze peux sortir. VIDEO. Bon, ze vois un tas de cailloux là bas, z'y serai mieux à l'abri. Les gros poissons ne pourront pas m'atteindre.

Les jours passent. Titi a retrouvé deux frères. Ce sont les seuls rescapés
" Comment vous faites pour survivre ici ? Ce n'est pas facile de trouver la nourriture. Elle tombe du monde sec une fois par zour seulement. Tiens, c'est le moment. Regarde un peu comme ils s'affolent les gros ! VIDEO. Ils avalent tout ce qui passe à leur portée. Ce n'est pas le moment de sortir. Trop danzereux. Moi, z'ai trouvé l'astuce. Z' attends un moment. Quand les gros ont la bousse trop pleine, ils recrassent tout. Ca part en miettes dans tous les sens, et là, ze manze sans risque.
- Dis donc, Titi, ton défaut de langue, ça ne s'arrange pas.
- Ca te zène ? D'abord, c'est pas un défaut, c'est une marque de fabrique! Ca fait des zénérations qu'on a ça dans la famille! Et si t'es pas content, c'est pareil. Tiens, t'as pas intérêt à rester là sinon ze te bouffe les nazeoires et tu pourras touzours essayer d'échapper à Neuneuil après. VIDEO


Titi

Tous droits de reproduction interdits sans autorisation
© COPYRIGHT

 

Comments