May. msobo Magunga

Maylandia (Metriaclima) msobo Magunga

par 1Sergiot

 


Mâles


Femelle

VIDEO mâle

AUTRES NOMS

Pseudotropheus sp. "Deep Tanzania", Pseudotropheus sp. "Deep orange", Pseudotropheus sp."Magunga Red"

DISTRIBUTION

On le retrouve sur la côte nord est du lac, en Tanzanie

HABITAT

Il vit entre 5 et 10 mètres de profondeur dans des zones pierreuses ou rocheuses. Le mâle est territorial et défend une cavité dans la roche, un abri ou un rocher. Les femelles et les juvéniles vivent en solitaires ou en petits groupes.

ALIMENTATION

Il se nourrit d'aufwuchs qu'il racle sur les roches. En aquarium une nourriture variée sera nécessaire (épinards, moules, crevettes, paillettes, granulés...)

TAILLE

Le mâle et la femelle peuvent atteindre une dizaine de centimètres

COLORATION

Les mâles possèdent un patron mélanique d'un noir profond, paraissant velouté, avec beaucoup de pigments bleu nuit. Plus on se dirige vers le nord du lac (de Magunga à Manda) et plus on retrouve de pigments bleus. Les mâles possèdent des ocelles dès la taille de 3 à 4 cm. Ils peuvent rester jaunes plusieurs années s'ils sont dominés pour éviter les agressions du dominant.
Les femelles ont une
coloration jaune à orange vif. Elles peuvent avoir des reflets bleus sur la nageoire dorsale, même à quelques semaines.

EAU

Température de 24 à 28°C.
pH de 7,5 à 8,5

REPRODUCTION

Après la ponte classique en T, la femelle incube trois semaines. Contrairement à certaines espèces, la femelle est une bonne mère. J'ai observé en aquarium une femelle qui reprennait les petits dans la bouche à la moindre alerte: VIDEO

COMPORTEMENT en Aquarium

On peut se contenter d'un couple, mais il est préférable d'avoir plusieurs femelles : le mâle est souvent à la poursuite de l'une d'elles. On peut maintenir le Maylandia msobo Magunga à partir de 150 litres. Il faut lui aménager un coin rocheux. Le mâle est toujours en mouvement. Territorial, il repousse tout individu qui s'approche trop près. La femelle est plus calme.
Le couple est d'une grande beauté avec des couleurs très vives, aussi bien le bleu intense du mâle que le jaune -orangé de la femelle.

EXPERIENCE PERSONNELLE

Je maintiens des Maylandia msobo Magunga depuis plusieurs années. C'est une espèce très agréable. La femelle est d'un jaune orangé rarement vu parmi les cichlidés du lac. Les taches noires sur la robe du mâle sont différentes d'un individu à l'autre, permettant une identification facile de chaque individu. L'espèce permet d'amener beaucoup de couleur dans un bac.
Pendant des années les pontes ont été rares pour mes femelles. Certains éleveurs éleveurs m'ont affirmé avoir des reproductions fréquentes. J'ai alors eu l'idée de monter la température jusqu'à 28°C. Et là, miracle de la nature, dix jours après, une des femelles incubait. Il semble donc que contrairement à beaucoup d'espèces qui incubent quelque soit la température de l'eau, les femelles Maylandia msobo Magunga aient besoin d'une eau plus chaude pour stimuler la reproduction.
La première fois que j'ai eu des Maylandia msobo Magunga, il s'agissait d'un trio. J'étais persuadé d'avoir deux mâles et une femelle. Cela a duré plus de deux ans jusqu'au jour où le mâle est mort à mon très grand regret. J'ai eu la surprise de voir un des deux survivants changer de couleur en moins d'une semaine. Il n'y avait donc pas deux femelles, mais bien un autre mâle, resté dominé pendant des mois et qui n'avait pas trouvé mieux que de rester jaune pour éviter les foudres de son frère dominant.

POUR EN SAVOIR PLUS

RFC juin 1999: Le trio "Msobo" par Guillaume COLLIAUX AFC 2390.76
"Les cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel" 3° édition. Ad Konings.
"Cichlidés du lac Malawi de Tanzanie". Andreas Spreinat.1996

LE REEL ET LA FICTION

CICHLID SAGA



Les femelles M. msobo Magunga sont jaune-orangé.
Elles ont un ocelle difficile à distinguer

     
J'avais isolé cette femelle une quinzaine de jours après la ponte dans un aquarium avec de jeunes alevins Ps. Saulosi et Aul. Hansbaenshi (VIDEO). Un matin je me suis rendu compte qu'elle avait craché ses petits (VIDEO

) et qu'elle avait accaparé une moitié de l'aquarium, repoussant les alevins qui n'étaient pas les siens. J'ai essayé d'attraper cette femelle et à ma grande surprise elle a repris dans sa bouche sa progéniture pour la protéger (VIDEO)

J 12 J 14 J 16 J 18

          Depuis plusieurs jours une femelle Magunga incubait. C'est lors de la distribution quotidienne de nourriture que je me suis aperçu qu'elle avait laché deux embryons en cours de maturité. Elle voulait sans doute manger et les petits étaient tombés. Elle est restée un moment près des deux embryons, essayant de les reprendre en bouche. Finalement elle en a récupéré un. La scène m'a paru intéressante à filmer, mais le temps de préparer l'appareil, elle était partie, laissant l'autre sur le sable. Comme cela se passait dans un 1 000 litres, il était difficile de le récupérer. La seule solution était de l'aspirer. Approchant un bout du tuyau très près de l'embryon, il a suffit d'aspirer à l'autre bout pour le récupérer. J'en ai alors profité pour le photographier. Comparativement à d'autres embryons, il m'a paru être au 12° jour d'incubation. Je l'ai isolé dans un filtre à café en nylon, sous le rejet de la filtration, suspendu dans un autre aquarium en attendant la fin de sa croissance. Au 18° jour il avait atteint sa taille de naissance : 12 mm.


Alevin ayant survécu dans un

aquarium de 1 000 litres
Alevin de 3 mois Certains mâles ont déjà la dorsale bleue et des ocelles

Mâle sub adulte prenant ses couleurs définitives
ANIMATION SURPRISE