Concert au Raincy, dimanche 30 juin à 16h00

Date de publication : 25 juin 2019 05:38:41

"l'Homme Armé, une Messe pour la Paix", de Karl Jenkins

Église ND-du-Raincy, 83 av de la résistance, 93340 Le Raincy

Vous qui connaissez ou vous qui ne connaissez pas encore Karl Jenkins, venez écouter

le chœur du conservatoire du Raincy (choeur Accor) interpréter cette oeuvre forte, avec accompagnement au piano acoustique

dans la "Sainte-chapelle-de-béton", tout juste ajoutée à la fondation du Patrimoine, mission Stéphane Bern

Choeur du Conservatoire du Raincy, direction Lionel Cloarec

Piano Wei-Cheng Wang / Soprano Vanessa Le Moëllic / Ténor Thierry Varest / Alto Frédérique Phalipaud Koebel

(entrée libre, les dons serviront à la reconstruction du clocher)

>> histoire de l'oeuvre: 70e.weebly.com

L'Homme armé" est une chanson française ayant donné son nom à plus de quarante messes et notamment à celle du compositeur gallois Karl Jenkins °1944. C'est à l'origine une mélodie profane très populaire datant de la Renaissance (1450/1463), et souvent utilisée depuis pour mettre en musique les textes latins composant l'ordinaire de la messe.

"L'homme armé, une messe pour la Paix", composée en 1999 était initialement dédiée aux victimes de la crise du Kosovo. Elle exprime la montée de la peur, la construction d’un conflit et l’avènement d’espoir pour l’avenir. C'est une ode à la paix. Cette œuvre atteint l'universalité par un choix de textes de diverses époques, de divers pays et de diverses religions, structurée par les éléments traditionnels de l'ordinaire de la messe latine.

Les chants incluent des textes d'origine

    • islamique (l'appel à la prière),
    • biblique (des psaumes),
    • chrétienne (l'ordinaire de la Messe),
    • ainsi que des textes de Rudyard Kipling, Alfred Lord Tennyson ou encore d'un survivant d'Hiroshima.

La musique est très efficace en ce sens qu'elle joue sur les émotions. Elle épouse et amplifie le contenu des textes. C'est de la musique populaire d'inspiration classique. L'œuvre est une méditation priante chargée d'émotion sur les guerres qui ont déchiré notre passé et surtout le XXe siècle, pour nous inciter à choisir la paix. La musique est une musique d'atmosphère (comme de la musique de film). C'est une musique dynamique, accessible à un large public.

13 mouvements peuvent être regroupés en 3 parties:

    1. La première partie présente les guerres du passé, débutant par la présentation de l'«Homme armé», mélodie de la Guerre de Cent ans accompagnée du bruit des tambours d'une armée genre napoléonien marchant au pas et du piccolo criard. Suit une musique plus contemplative: l'«Adhan», appel à la prière du muezzin (impressionnant!) et le «Kyrie» qui implore la miséricorde divine. La guerre revient avec des extraits des psaumes 56 et 59 dans une tonalité grégorienne qui vire à la colère à la fin et un «Sanctus» qui loue le Seigneur des Armées. L'«Hymn before Action» est un chant stimulant qui se termine par «Seigneur, accorde-nous la force de mourir.»
  1. La deuxième partie dépeint l'horreur destructrice de la guerre moderne: «Charge!» culmine sur un moment de silence qui se clôt sur l'«Appel aux morts» traditionnel à la trompette. Suivent deux descriptions sonores de la terreur de la guerre atomique.
  2. La troisième partie se veut une prière à l'aube du XXIe siècle pour un temps de paix. L'«Agnus Dei» de la messe des défunts et «Now the Guns Have Stopped» soulignent le vide douloureux que les morts laissent derrière eux. Le «Benedictus» a une introduction musicale très mélodieuse et émouvante. La conclusion «Better Is Peace than Always War» reprend la mélodie de l'«Homme armé». Le poème de Tennyson est une prière: «Ring out the thousand wars of old, Ring in the thousand years of peace». Le tout se termine par Apocalypse 21, qui assure qu'un temps viendra où Dieu séchera toutes larmes.

>> texte chanté: 70e.weebly.com

1- L'Homme Armé.

Compositeur : Karl Jenkins.

L'homme armé doit-on douter

On a fait partout crier

Que chacun se viegne armé

D'un haubregon de fer.

2 - Adhaan

Chant traditionnel.

Allahu Akbar

Ashadu An Illa-L-Lah

Ashadu Anna Muhammadan Rasulu-l-lah

Hayya Ala-s-salah

Hayya Ala-l-Falah

Allahu Akbar

La Illaha il la-lah

Traduction

Allah est le plus grand

Je témoigne qu'il n'y a pas de Dieu, excepté Allah

Je témoigne que Mohamed est le messager d'Allah

Venez vite vers la prière

Venez vite vers le succès

Allah est le plus grand

Il n'y a pas de Dieu, excepté Allah.

3 - Kyrie.

Texte : ordinaire de la messe.Chanté en grec

Kyrie eleison, Christe eleison, Kyrie eleison.

4 - Save me from bloody men

Be merciful unto me, o God

for man would swallow me up.

He fighting daily oppresseth me.

Mine enemies would daily swallow me up :

for they be many that fight against me.

O thou most high. Psaume 56.

Defend me from them that rise up against me.

deliver me from the workers of iniquity,

and save me from bloody men. Psaume 59

5 - Sanctus.

Texte : ordinaire de la Messe.Chanté en latin.

Sanctus, sanctus, sanctus Dominus,

Deus Sabaoth.

Pleni sunt caeli et terra gloria tua.

Hosanna in excelsis.

6 - Hymn before action. 1898.

Texte de Rudyard Kipling (1865.1936)

The earth is full of anger,

the seas are dark with wrath,

the nations in their harness

go up against our path :

ere yet we loose the legions

ere yet we draw the blade,

Jehova of the Thunders,

Lord God of battles, aid !

High lust and forward bearing,

proud heart rebellious brow,

deaf ear and soul uncaring,

we seek Thy mercy now !

The sinner that forswore Thee,

the fool that passed Thee by,

our times are known before Thee,

Lord grant us strength to die !

7 - Charge !

Chant pour le jour de la Sainte Cécile.

Texte de John Dryden au Comte d'Oxford,

d'après Horace de J.Swift.

The trumpets loud Clangor excites us to Arms,

with shrill notes of anger and mortal alarms.

How blest is he who for his country dies.

The double double beat of the thundering drum

cries Hark ! the foes come.

Charge, 'tis too late to retreat. Charge !

8 - Angry Flames

Hiroshima. Texte : Togo Sankichi (1921. 1953)

Pushing up through smoke

from a world half darkened by overhanging cloud.

The shroud that mushroomed out

and struck the dome of the sky,

black, red blue, dance in the air, merge,

scatter glittering sparks already tower over the whole city,

quivering like seaweed the mass of flames spurts forward.

Popping up in the dense smoke,

crawling out

wreathed in fire,

countless human beings on all fours

in a heap of embers that erupt and subside,

hair rent, rigid in death,

there smolders a curse.

9 - Torches.

Texte : Le Mahabharata ( Inde) Adi Parva, le Kahandara-dala Parva, commencé au 6è siècle av JC.

The animals scattered in all directions,

screaming terrible screams.

Many were burning others were burnt.

all were shattered and scattered mindlessly,

their eyes bulging.

Some hugged their sons, others their fathers and mothers,

unable to let them go,

And so they died.

Others leapt up in their thousands,

faces disfigured and were consumed by the fire,

everywhere were bodies squirming on the ground,

wings, eyes and paws all burning.

They breathed their last as living torches.

10 - Agnus Dei.

Texte : ordinaire de la messe.

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi,

miserere nobis.

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi,

dona nobis pacem.

11 - Now the guns have stopped

Texte : Guy Wilson (Grand maître des armuriers)

Silent, so silent, now, the guns have stopped.

I have survived all,

I who knew I would not.

But now you are not here.

I shall go home, alone;

and must try to live life as before

and hide my grief.

For you, my dearest friend,

who should be with me now,

not cold, too soon,

and in your grave, alone.

12 - Benedictus.

Texte : ordinaire de la messe.Chanté en latin

Benedictus qui venit in nomine Domini.

Hosanna in excelsis.

13 - Better is Peace

Texte : la mort d'Arthur. Sir Thomas Malory

Better is peace than always war.

Better is peace than ever more war.

Better is peace than always war.

Texte : " In mémoriam " de Tennyson. (1850)

Ring out the thousand wars of old.

Ring in the thousand years of peace.

Ring out the old, ring in the new,

Ring happy bells, across the snow.

The year is going, let him go,

ring out the false, ring in the true.

Ring out old shape of foul disease.

Ring out the narrowing lust of gold;

Ring out the thousand wars of old,

Ring in the thousand years of peace.

Ring in the valiant man and free,

the larger heart, the kindlier hand.

Ring out the darkness of the land,

Ring in the Christ that is to be.

God shall wipe away all tears

and there shall be no more death,

neither sorrow nor crying,

neither shall there be any more pain.

Praise the Lord.

>> Youtube

youtube.com/watch?v=dOJZAQWcQBE 1h25

youtube.com/watch?v=g9XZczm6now 23mn

youtube.com/watch?v=NAg2BRfjUE4 7mn

youtube.com/watch?v=aKKZ4ivQZgA 5mn

youtube.com/watch?v=9TZpQZMyx_c 5mn

youtube.com/watch?v=zo3kf1xcIqY 2mn

youtube.com/watch?v=66oFOF5Rx_c 2mn