INFOS‎ > ‎

C'EST AUSSI de la MUSIQUE


mercredi 20 novembre à 20h, c'est LUXUS avec François Cotinaud

publié le 6 nov. 2019 à 23:13 par sylvain oerlemans   [ mis à jour : 6 nov. 2019 à 23:43 ]


Créé en 2015 par Pascale Labbé, François Cotinaud et Jérôme Lefebvre, LUXUS, ce nouveau trio, hérite de quinze années de compagnonnage entre les trois artistes. Ils se sont rencontrés au sein de l’ensemble Text’up dans lequel ils ont joué avec la poésie - déjà ! - de Raymond Queneau, Arthur Rimbaud, Dominique Pagnier, André Velter et Franz Bartelt.

C'est forts de cette complicité devenue amitié, ainsi que d’une grande pratique de l'écriture et de l’improvisation musicale avec un texte, qu'ils mettent aujourd'hui en musique la poésie de Rainer Maria Rilke et son interprétation du mythe d’Orphée. L'Orphée de Rilke Chez Rilke, la vie s’exprime en contrastes marqués, violents parfois : immobilité et mouvement, bruit et silence, visible et invisible... Le recueil des sonnets dédiés au poète et musicien mythique ne cherche pas l’unité. Il se présente comme un kaléidoscope de sensations, d’images, de tonalités. Le groupe Luxus propose une lecture du texte de Rilke, attentive à en dégager l’énergie et à en révéler le projet profond. Un tombeau, donc. Hommage à un musicien mort et célébration pour les vivants. Le spectacle a quelque chose d’une cérémonie, dont les musiciens sont les officiants. Mais la liturgie est païenne, exaltant les sens, le mouvement, le bruit, l’ardeur de vivre au-delà du silence de la mort.

Spectacle qui, en écho à Rilke, joue sur les contrastes. Chaque musicien a apporté son univers, son mode sonore, son approche des textes. Leur pratique
commune a créé le dialogue, composé l’harmonie, mais chaque morceau garde son langage propre. On pourrait parler aussi de la rencontre de trois sensibilités
diverses. Chaque membre du groupe a choisi les textes qui le touchaient le plus, éveillaient spontanément une réponse musicale, et l’a proposé aux autres. La mise en musique des mots ne suit pas de règle autre que la recherche de formes adaptées à la singularité des textes. Il s’agissait de les faire éclater pour en révéler la matière sonore dont ils sont composés. Matière complexe puisque les textes sont abordés dans leur langue, l’allemand, comme en traduction. Ou, plus exactement : en traductions. En utilisant diverses versions françaises, en les confrontant, en les mêlant à l’original, Luxus a joué sur les sonorités, la mise en
musique du texte que représente une traduction, ou une lecture à haute voix.
Toutes les ressources de la voix sont utilisées : tantôt elle est lyrique, ou diseuse, tantôt elle est percussion, instrument à cordes ou à vent. Toujours souffle et
mouvement, dans le dialogue sans cesse renouvelé avec les les instruments.
Bernard Friot  www.ensembleluxus.com

les Boréades de Rameau en replay sur France TV

publié le 15 oct. 2019 à 02:50 par sylvain oerlemans   [ mis à jour : 15 oct. 2019 à 03:10 ]

Pour ceux qui n'ont pas Mezzo et qui souhaiteraient jeter un oeil sur la production des Boréades à laquelle Cécile Dalmon a participé en mars dernier, à l'Opéra de Dijon. Un DVD du spectacle est également prévu.
https://mobile.france.tv/spectacles-et-culture/opera-et-musique-classique/1089499-les-boreades-de-rameau-a-l-opera-de-dijon.html#xtref=http://m.facebook.com/

Cliquer sur l'image de gauche, ou bien sur ce lien:  mobile.france.tv/spectacles-et-culture
... et c'es parti pour 2h30 de spectacle!

en direct au cinéma>> les Indes Galantes (avec Cécile) jeudi 10 octobre 19h30

publié le 10 oct. 2019 à 08:18 par sylvain oerlemans   [ mis à jour : 10 oct. 2019 à 08:25 ]


Bonjour à toutes et tous, choristes de Noisy et forcément amateurs de beau chant. 

Ce jeudi prochain 10 octobre, dans une sélection de cinémas UGC, dont celui de Rosny:
>> retransmission, en direct de l'Opéra Bastille, de l'opéra de Rameau "les Indes Galantes"
 Cécile Dalmon, notre prof de technique vocale, fera partie des choeurs= une belle occasion de l'écouter en situation
Il y a encore des places près de chez nous:
Autres liens:

... et en plus, Mélanie nous donne l'autorisation d'y aller, en séchant la répétition!

Pour info, en moins grandiose, il sera également diffusé en direct sur Arte.tv sur internet et visible ensuite en « replay » (info Patrick Hurel)

Choristes en concerts: sam 28/09 à 20h00 au Raincy  + dim 29/09 à 18h00 à Rosny ss Bois

publié le 25 sept. 2019 à 05:49 par sylvain oerlemans   [ mis à jour : 25 sept. 2019 à 05:54 ]

Certains choristes de Noisy sont allés cet été effectuer un stage choral au Lac Chambon, en Auvergne, sur le thème "Femme éternelle" 
L'ensemble vocal s'appelle "Kantisto" qui signifie "Chanter" en espéranto (langue peu utilisée il est vrai)
Le concert qui a été produit sur place va être redonné les 28 et 29 septembre au Raincy puis à Rosny-sous-Bois
Venez donc les écouter  (de la part de Philippe Salliot)


Soirée Flamenco à Noisy, le 19 octobre 20:30

publié le 25 sept. 2019 à 05:36 par sylvain oerlemans   [ mis à jour : 25 sept. 2019 à 05:40 ]

A la Forge Hermann, nouvel espace associatif de Noisy-le-Sec, on accueillera le duo Tal y Cual pour un spectacle de flamenco, dans sa plus pure expression. 
Ce sera le 19 octobre prochain, à 20h30, dans le cadre d'une soirée associative. Venez partager ce moment musical et chorégraphique exceptionnel. Une occasion de découvrir, au 19 sente Ferrand, un lieu convivial, programmant des des spectacles de qualité


3 éléphants passent... au parc de la Courneuve, à 20h01, samedi 28 septembre 2019

publié le 11 sept. 2019 à 22:47 par sylvain oerlemans   [ mis à jour : 11 sept. 2019 à 22:49 ]



RDV à 20h devant la Maison du Parc départemental Georges-Valbon  (pour 2 heures de spectacle!) 

Cie Oposito + Bagad de Plougastel + Jeune Philharmonie de Seine-Saint-Denis + Michel Taîeb & Jean-Philippe Dejussieu (direction)

Parc accessible jusqu’à 20:30 uniquement depuis 3 entrées. Sortie par ces mêmes accès  /  parking Pyrus : av Max Gorki (Saint Denis)  /  entrée piétonne Marville : av Roger Salengro (la Courneuve) /  parking Tapis Vert : av Waldeck Rochet (la Courneuve)

ce mercredi 10 juillet 22h45, en direct d'Aix, on regarde le Requiem de Mozart, sur Arte

publié le 10 juil. 2019 à 05:45 par sylvain oerlemans   [ mis à jour : 11 juil. 2019 à 00:20 ]

Avec Cécile Dalmon dans l'ensemble Pygmalion, notre chef de chant préférée!  

Les 3 choix de ce soir pour en profiter:

En attendant:


En léger différé d'Aix-en-Provence, le chef d'orchestre Raphaël Pichon et le metteur en scène Romeo Castellucci proposent une vision ensorcelante de l'ultime chef-d'oeuvre de Mozart :  un rituel pour le repos des morts, mais aussi une célébration des forces de vie.

Le Requiem, par son nom et sa destination première, appartient au genre de la musique sacrée. Mais comme toute œuvre de Mozart, il est empreint d’une grande théâtralité, dimension qui n’a pas échappé à Raphaël Pichon et à Romeo Castellucci. En étroite collaboration, ils ont conçu un projet inédit pour le festival aixois. Afin de souligner, mais aussi de magnifier, les origines de l'œuvre, le jeune chef d’orchestre a décidé d’insérer entre les différents mouvements des chants grégoriens et des pièces rares de Mozart, qui seront interprétés par le chœur et l'orchestre de l'Ensemble Pygmalion, formation baroque qu'il a fondée et qu'il dirige.
En contrepoint de cette dramaturgie musicale, Romeo Castellucci a imaginé un poème scénique à la fois simple et puissant, tout en couleurs et en symboles, porté par de nombreux danseurs. Ainsi, mis en scène pour la première fois sur le plateau du Théâtre de l’Archevêché au Festival d’Aix-en-Provence, l’ultime chef-d’œuvre inachevé de Mozart y apparaît non seulement comme un rituel pour le repos des morts, mais aussi comme une célébration des forces de vie.

Un jardin Lyrique #2 , au parc Jean-Moulin à Bagnolet (6 juillet-31 août)

publié le 3 juil. 2019 à 22:02 par sylvain oerlemans   [ mis à jour : 3 juil. 2019 à 22:09 ]

Concerts, spectacles, ateliers de pratique vocale, siestes musicales, installation sonore 
Parc Jean Moulin-les Guilands (Montreuil-Bagnolet). 
Projet imaginé par l’Ensemble SEQUENZA 9.3 en partenariat avec le département de la Seine-Saint-Denis 

2 Choeurs pour 1 concert, jeudi 27 juin 20h, au conservatoire de Romainville

publié le 26 juin 2019 à 06:42 par sylvain oerlemans   [ mis à jour : 26 juin 2019 à 06:49 ]

avec le Choeur d'Assas & l’Ensemble Vocal Battements de Choeur  (spécial copinage)  


Musique Sacrée: PUCCINI, GOUNOD, FAURÉ, KODÀLY, MORUJA
Chanson Française: ARCADELT, POULENC, SAINT-SAENS

direction de Mauro Fantin
à l'Auditorium du Conservatoire Nina Simone, 79 av du Pdt Wilson, 93230 Romainville
entrée libre

le Soundpainting de François Cotinaud, c'est chaud!

publié le 24 juin 2019 à 23:32 par sylvain oerlemans   [ mis à jour : 24 juin 2019 à 23:41 ]

Les 26 et 29 juin, François jouera à Pantin et à Paris 1°.

Mercredi 26 juin à 19h, à Pantin
« Pyjama #7 Party jazz musiques amplifiées »
Le Boa interprète « L’hymne à l’amour », « Fascination », « Plaisirs démodés », etc
Le Boa + François Merville, Olivier Lété, François Cotinaud, Claude Whipple, Sébastien Lété.
La Dynamo de Banlieues Bleues
Rue Gabriel Losserand - 93500 - Pantin

Samedi 29 juin à 17h, à Paris 1°
Restitution de la classe de Soundpainting de François Cotinaud : « à travers Claude Debussy » 
Salle 101, Conservatoire Mozart
7, passage de la Canopée 75001 Paris

du 7 au 14 juillet
Think Tank mondial de Soundpainting
Madrid

1-10 of 46