Lettre du Vicariat aux prêtres et aux fabriques d'église au sujet de leurs archives



Wavre, le 17 janvier 2013




Monsieur l’abbé,                                                                                         

Mesdames, Messieurs les fabriciens,

  

La mission pastorale que vous portez, les responsabilités de gestion du temporel du culte que vous assumez entraînent inévitablement la production de documents. Tout en assurant leur classement régulier, vous devez également veiller à la bonne conservation de ceux produits par vos prédécesseurs.

 

Les archives d’une paroisse, celles de la fabrique d’église et toutes les autres qui pourraient être conservées à la cure (école, mouvement de jeunesse, confrérie, association de solidarité…) constituent un trésor, d’abord pour les institutions qui les ont générées, mais aussi pour la communauté chrétienne locale, l’Église du Brabant wallon..., de même que pour la ville ou le village concerné et pour la société en général.

 

Outre le respect des obligations légales – civiles et canoniques, voir les fiches « Conseils pratiques » ci-annexées –, ces archives remplissent plusieurs fonctions : gestion administrative, preuves en cas de conflit sur une question de propriété, témoins de la piété d’antan et de l’évolution des mentalités… Ces valeurs – administrative et juridique, spirituelle et culturelle  – se renforcent et justifient amplement le choix d’un local spécifique (de même que d’armoires). Ces archives méritent donc toute votre attention et exigent votre surveillance. Nous savons que ces exigences réclament du temps et des compétences dans des domaines souvent autres que ceux de votre formation première. L’existence d’institutions publiques ou d’associations, prêtes à vous apporter expertise scientifique et collaborations locales, doit vous rassurer.

 

De quelles archives parlons-nous ? Le principe de base consiste en la distinction très nette entre les archives de la paroisse et les archives de la fabrique d’église. Ces dernières sont soumises au contrôle des pouvoirs publics, car la fabrique d’église est une institution publique. Ce sont les Archives de l’État qui assument cette responsabilité d’effectuer le contrôle des archives des fabriques d’église. Quant aux archives paroissiales ou pastorales, si elles possèdent le statut d’archives privées, elles sont néanmoins régies par le droit canon.

 

Parmi ces archives, certaines sont encore d’utilité courante, d’autres très épisodiquement ou pas du tout. Les premières sont dites vivantes ou courantes, les secondes sont appelées définitives ou historiques. Pour cette raison, les archives historiques méritent un lieu de conservation à part qui leur assurera des conditions optimales.

 

L’Archevêché de Malines-Bruxelles dispose d’un Service d’archives (AAM) dont les paroisses du Vicariat du Brabant wallon ont déjà bénéficié grâce aux interventions de G. Vanden Bosch, archiviste responsable de ce Service. Notre Vicariat a aussi la chance de disposer depuis 30 ans d’une asbl, le Chirel bw, dont les objectifs prioritaires sont le sauvetage, le classement/inventaire ainsi que la mise en valeur des fonds d’archives conservées en paroisse.

 

Depuis 2009, la province du Brabant wallon a été dotée, comme la loi l’imposait, d’un dépôt des Archives de l’État, situé à Louvain-la-Neuve (AÉLLN).  Cette institution a notamment pour missions de conserver et d’inventorier les archives mais aussi de donner des conseils aux institutions et aux personnes privées. Rendre les archives consultables par un public large – tout en respectant les délais légaux de consultation –, veiller à leur bonne gestion, à leur restauration si nécessaire, dans des conditions idéales et avec un personnel compétent et disponible, fait également partie de leurs fonctions. Confier ses archives historiques aux AÉLLN, moyennant l’établissement d’un contrat de dépôt qui en précise les conditions, les droits et devoirs des parties, s’avère souvent la solution adéquate.

 

Trop nombreuses sont aujourd’hui les situations et les causes qui mettent régulièrement en danger ces archives, tant les vivantes que celles dites historiques. L’objectif de ce courrier cosigné est de vous proposer recommandations et collaborations pour en assurer la sauvegarde. Les fiches « Conseils pratiques » élaborées par les Archives de l’État que vous trouverez ci-jointes constituent un précieux outil pour travailler en toute connaissance de cause.  Le dépôt d’archives publiques aux Archives de l’État est une obligation – en tout cas, pour celles qui sont antérieures à 1807 en ce qui concerne les fabriques d’église – et, pour les autres, il peut devenir une solution idéale afin d’éviter tout désastre ou toute perte de documents.

 

Les enjeux de ce plan de sauvetage et de mise en valeur sont multiples. Sa réalisation nécessitera votre accueil, votre adhésion et votre bonne volonté. Pour être pratique et opérationnel, veuillez consulter le dossier de fiches « Conseils pratiques » élaboré par les AÉLLN et le garder en lieu sûr.

 

1.      Un bref questionnaire est joint à la présente.

Vous êtes invités à le compléter – curé et fabriciens de concert si possible – et l’envoyer, s’il vous plaît, avant le 21/2/2013, à l’adresse du Vicariat, en précisant : Enquête archives

 

2.      des séances d’information seront programmées par zones, dès le printemps prochain.

 

3.     Les membres des comités locaux et l’historienne responsable de projets du Chirel Bw sont dès à présent à votre disposition pour répondre à vos questions et vous faciliter la tâche.

 

Comptant sur votre compréhension et votre engagement afin que ce plan devienne une priorité, nous nous engageons également à vous apporter le concours nécessaire pour assurer son aboutissement.

Recevez, avec nos remerciements, nos meilleurs vœux pour cette année 2013.

 

Pour le Vicariat du Brabant wallon :

Chanoine Eric Mattheeuws

adjoint de Mgr Jean-Luc Hudsyn,

évêque auxiliaire pour le Vicariat du Brabant wallon

                                   

Catherine Henin, archiviste de l’État Louvain-la-Neuve

                

E. Bousmar, président Chirel Bw


M.-A Collet, historienne responsable de projets au Chirel Bw    


G. Vanden Bosch, archiviste à l’Archevêché de Malines-Bruxelles

 


 

Vicariat du Brabant wallon : chaussée de Bruxelles, 67 à 1300 Wavre – 010/235 273 – secretariat.vicariat@bw.catho.be

 

Archives de l’État à Louvain-la-Neuve : rue Paulin Ladeuze, 16 à 1348 Louvain-la-Neuve – 010/23 00 90


Archives de l’Archevêché de Malines-Bruxelles : Wollemarkt, 15 à 2800 Malines - archiv@diomb.be - 015/29 84 22


Chirel Bw asbl : chée de Bruxelles, 65a à 1300 Wavre – 010/23 52 79 – chirel@bw.catho.bewww.chirel-bw.be