Création de l'Archiconfrérie des Pénitents Blancs de Rome

Fondation 

en 1264, à la demande de deux pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, les chamois Giacomo et Agnola de la Collégiale de Saint Vital, associé à 12 praticiens laïques de Rome qui, comme un certain nombre de chrétiens à l'époque, se réunissaient et se dévouer spécialement à une bonne oeuvre, s'adresser à Saint Bonaventure qui occupait à Rome la charge d'inquisiteur général du saint-Office, pour lui demander des règles pour leur conduite. Selon une légende sacrée, la vierge apparut à Saint Bonaventure, les bras ouverts et abritant sous les plis de manteau d'azur une foule de pénitents en prière, revêtu du costume de choeur qui est encore leur costume actuel. Elle lui dit quitte à les principales règles pour cette nouvelle association. Suite à cela, le symptôme rédigea des statuts et des règlements et donna à cette association le nom de l'archiconfrérie des «Recommandé de la Sainte vierge» i (Ordne degli Accomandati -o Raccomandati- di Madona Santa Maria). Il prescrivit au confrère un habillement blanc sur lequel était dessinée, sur fond azur, une croix palais (croix de Malte) rouge et blanche à l'intérieur d'un cercle d'or.

cet ordre laïque fut reconnu par un bref pontifical de 1267 (Clément IV,1265-1268). le siège de cette confrérie était l'église S. Alberto, situé à proximité de l'église Santa Maria Maggiore, église qui n'existe plus aujourd'hui. À la même époque, d'autres compagnies, telle celle de la «Compagnia della Natività di Nostro Signore, della Beata Vergine, e di S. Elena » se créèrent à Rome.
en 1486 une grande partie des compagnies existantes se rassembler à pour constituer l'arche confrérie des Gonfalons (Arciconfraternita del Gonfalone). Elle se vit attribuer le nom de Gonfalon de Rome vu l'attachement à la cause de la papauté. le Gonfalon est le nom donné à la bannière de la papauté. Au XIVe siècle, les papes est en Avignon (1309-1376), les confrères auraient défendu le peuple contre les seigneurs romains qui voulaient l'opprimé et il se serait ainsi gagné la reconnaissance d'innocence six (1352-1362) qui leur aurait attribué cette récompense.
au Moyen Âge, on appelait aussi Gonfalon ou Gonfanon, une espèce de bannières ornées de plusieurs pendants ou fanons. En France, ce n'ont été réservés aux bannières sous lesquels se ranger les hommes, les vassaux convoqués pour la défense des églises et des terres ecclésiastiques.
En 1544 l'archiconfrérie entre par la construction d'un oratoire qui et terminé en 1547. Cet oratoire, dédié à Saint-Pierre et à Saint-Paul, est situé via del Confalone près de la via Giulia.
au XVIe et XVIIe siècle, un grand nombre de confréries de pénitents se fondèrent dans le midi de la France et une partie d'entre elles se firent  affilier à cette archiconfrérie qui comptait, vers 1888, environ 2000 affiliés originaires de nombreux pays.

Comments