Accueil‎ > ‎

L'objectivité existe-t-elle ?

L'autre jour, sur un forum, plusieurs forumeurs débattaient du caractère d'un héros bien précis. Comme je n'étais pas d'accord avec le caractère présenté, je me suis soudain rendu compte que nous avions notre propre vie projetée sur l'écran en même temps que les personnages fictifs que nous suivons. En l'occurrence, je ne voyais pas  de frustration dans le personnage en question. Pour moi la frustration ou l'amertume ne peuvent se développer que lorsqu'on remâche ou ressasse son passé trop souvent. Or mon héros à moi, créé à partir de moi et pourtant projeté devant les yeux de tous, ne peut pas être un être du passé, car il avance...

La question est finalement de savoir ce qu'un réalisateur veut dire : si le réalisateur veut qu'on voie de l'amertume, c'est à lui d'indiquer par des signaux clairs cet état. Sans signaux l'adaptation est libre.


Dans le fond, est-ce qu'on rate quelque chose en ce faisant ? Peut-être .... Tout dépend probablement de la manière dont on regarde un film. J'ai tendance à me projeter, et à utiliser la vie des protagonistes comme des miroirs ... On doit probablement  pouvoir regarder un film d'une autre manière, comme un tableau par exemple, dans lequel on ne se projette pas ...

Comments