comment ça marche

Accueil


L'aéroglisseur est le seul engin mécanique totalement amphibie,
c'est à dire qu'il peut évoluer sur tout type de surface:

  • sur la terre
  • sur l'eau bien sûr
  • sur la vase
  • sur les sables mouvants
  • sur la neige
  • sur la glace d'un lac gelé ...

Le principe de l'aéroglisseur est simple: il suffit d'envoyer de l'air en permanence sous la coque pour la soulever et la faire glisser.

Dans le monde de l'aéroglisseur vous entendez sans arrêt parler de jupes, sur un aéroglisseur la jupe est la cloison de tissu qui entoure entièrement la coque.

L'air qui est envoyé sous la coque gonfle d'abord la jupe, avant de s'échapper au ras du sol en créant un film d'air de 1 à 2 cm, sur lequel glisse l'aéro. C'est la sustentation.

L'air qui est injecté sous la coque est fourni par un ventilateur. 6 à 25 cv suffisent pour soulever des machines de 150 à 1200 kgs.

Plusieurs solutions existent :


La première consiste à n'utiliser qu'un seul moteur et un seul ventilateur pour assurer la sustentation et la propulsion. Dans ce cas, le flux d'air est partagé pour assurer les deux fonctions.


Dans la seconde solution, un moteur et un ventilateur assurent la sustentation alors qu'un deuxième ventilateur assure la propulsion.


C'est un ventilateur de 80cm à 120cm de diamètre qui assure la propulsion des aéroglisseurs légers. Les puissances de propulsion sont très variables: elles vont d'une trentaine de chevaux à plus de 140 cv.


Comments