Une allégorie de l'Europe


Le 1er prix du concours "être un citoyen européen" pour le Lycée Marseilleveyre 

 

Mathilde Pinguet élève de 1ère S1 au Lycée marseilleveyre nous présente une allégorie de l'Europe. Cette oeuvre symbolique illustre parfaitement les valeurs de notre projet Comenius " Apprendre à vivre ensemble dans la diversité"

 

 

 

 

Réalisée par l’artiste allemande Barth Frauke, cette œuvre contemporaine fut présentée à Marseille lors du 8° salon international  de l’art en 2008.

 

Cette œuvre d’art illustre allégoriquement ce qu’est « être un citoyen européen » : Aujourd’hui être un citoyen européen c’est vivre à l’intérieur d’une nation mère qui regrouperait une multitude de cultures appartenant à diverses nations, unies par des valeurs (comme le respect des diversités et des libertés fondamentales) et une histoire commune à laquelle on attribue un regard didactique pour en retirer la meilleure façon d’évoluer dans la diversité.

 

 

 

Pour moi être un citoyen européen s’illustre dans l’interprétation que nous pouvons donner à cette statue. En effet selon moi l’essence du citoyen européen ainsi que ses valeurs, sont symbolisées dans cette œuvre, autant  par sa forme, sa composition,  que par son histoire et ses teintes.

 

Les cultures de deux pays européens France/Allemagne pourtant  différentes l’une de l’autre se retrouveraient alors unies par cette statue, traduisant par conséquent la devise même de tout citoyen européen : « unis dans la diversité ».

 

L’œuvre  se compose d’une sculpture en grès s’appuyant sur un socle rectangulaire en métal.

 

 

La statue se compose d’une seule et même pièce longiligne regroupant les caractéristiques physionomiques de l’homme (comme la silhouette épurée d’une femme, l’apparition de 2 membres inférieures et une tête) mais aussi celles attribuées aux anges : la présence de 2 ailes et l’absence de visage.

 

 

 

Cette absence de visage traduit le caractère impersonnel de la statue renforçant cependant l’allégorie du citoyen européen : Être un citoyen européen n’implique pas que soi-même mais l’ensemble des habitants de tous les états européens : C’est un tout.

Le choix d’avoir doter la statue d’ailes plus ou moins développées symbolise le développement constant de l’union européenne. La citoyenneté européenne serait alors un projet, aujourd’hui encore en métamorphose (on peut illustrer cette interprétation par la constante présence d’entrées de nouveaux pays dans l’Union agrandissant ainsi le nombre de citoyens européens).

De plus cette silhouette peut se comparer à celle de la statue grecque nommée : «  la Victoire de Samothrace », symbolisant la déesse Athéna Niké. Cette allégorie de la victoire peut se rattacher, dans la statue étudiée, à la victoire de la démocratie, des droits de l’homme et des libertés individuelles pour l’ensemble des citoyens européens : être un citoyen européen est donc savoir respecter ses principes et valeurs. Partager des valeurs communes

De plus ce clin d’œil à une des puissantes cultures fondatrices de la plupart des états européens symbolise l’histoire commune des citoyens européens. Cette idée peut se développer par l’étude des couleurs qui composent l’œuvre.

 

 

 

La statue est composée d’une palette de couleurs assez limitée : trois couleurs primaires (rouge et bleu pour la synthèse additive et jaune pour la synthèse soustractive) ainsi  que de la couleur blanche. Ce choix réduit caractérise d’autant plus la diversité des cultures regroupées au sein de la citoyenneté européenne. En effet c’est l’utilisation de ces couleurs primaires, lesquelles sont présentent( au minimum l’une d’entre elles) dans chacun des drapeaux de tous les pays européens, avec un effet de fondu, de dégradé qui symbolise plus la diversité des cultures,leur omniprésence dans toute la sculpture ainsi que leur collaboration : aucune d’entre elles n’en recouvre une autre traduisant ainsi le respect des cultures et des valeurs de chaque population , être un citoyen européen consisterai donc à vivre ensemble dans la diversité, dans ce cas-ci à vivre dans la zone blanche,zone crée à partir de l’ensemble des couleurs,entourée et soutenu par nos traditions(les autres couleurs).

 

 

D’autre part le contraste des couleurs entre la statue et le socle (couleurs/noir) symbolise le contraste passé/présent. En effet La rigidité du socle symboliserait  le passé indéformable, sa couleur sombre le mélange de des Histoires de chacun des pays ainsi que leur Histoire commune,et enfin son apparence rugueuse, non uniforme, rappellerait la présences de guerres, de conflits, de tragédies passées et communes. A cela s’oppose la statue, dont la composition traduit sa fragilité, sa possibilité de développement, et dont la coloration en démontre la vie et le dynamisme.  Mais la présence d’incrustations de noir à l’intérieure de la statue relativise ce contraste, celle-ci serait donc imprégnée des évènements du passé. Qui plus est, le fait que la statue semble uniquement posée sur le socle et non accrochée, montre que le présent ne fait que s’appuyer sur le passé et non de le considérer comme le pôle d’attraction. Par conséquent être un citoyen européen, c’est être fidèle à l’histoire, être capable d’une constante remise en question s’appuyant sur les réussites et erreurs passées pour arriver à une évolution.

Cette idée s’illustre aussi  par l’axe oblique des ailes : en effet tandis que l’une pointe vers le ciel, vers le futures, les génération et préoccupations (comme l’environnement )  futures, l’autre pointe vers le bas, vers le passé, reliant ainsi l’Histoire et l’avenir : l’équation idéale pour atteindre l’éternité.

 

 

 Mathilde Pinguet

1ère S1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette silhouette peut se comparer à celle de la statue grecque nommée : 

«  la Victoire de

 Samothrace »

( Musée du Louvres )

"Présence de deux ailes et absence de visage"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les 6 lauréats de Marseilleveyre