Ma petite patrie


Le projet Comenius nous protège contre la routine ...

J’ai participé au projet Comenius en tant que professeur de biologie. J’ai eu l’occasion de participer à trois réunions de projet. Le groupe des profs de sciences a réalisé quelques tâches très intéressantes… j’apprécie particulièrement le projet écologique appelé chez nous “Ma petite patrie”.

Je trouve qu’ en tant qu’enseignante et éducatrice, je suis obligée de me perfectionner, d’approfondir mes connaissances et d’enrichir ma personnalité; c’est une exigence, un défi que le XXIe siècle pose devant nous.  Le projet Comenius favorise notre épanouissement. Les visites dans quelques établissements scolaires, les travaux communs m’ont permis de connaître les méthodes d’enseignement, les outils didactiques, différents systèmes d’évaluation et en même temps, j’ai pu présenter à mes collègues mes idées concernant l’enseignement de la biologie et de  l’écologie.

 

Pour tous les enseignants, le projet Comenius est une excellente plate-forme d’échanges qui nous motivent, qui nous poussent à faire des innovations didactiques ce qui nous protège contre la routine. Celle-ci étant un grand danger dans notre profession…

 

Les discussions auxquelles j’ai participé m’ont encouragé à parler en anglais, j’ai réussi à surmonter les obstacles linguistiques et communiquer sans problème avec mes collègues. C’est très important pour moi, je suis maintenant plus motivée dans l’apprentissage des langues !

 

En réalisant le projet avec les élèves, j’ai observé qu’ils étaient très engagés, responsables et créatifs. Les méthodes de travail qui exigent l’engagement et l’initiative des élèves garantissent les succès surtout quand ils ont la possibilité d’échanger avec leurs partenaires européens !

 

Je voudrais remercier les amies de mon école de m’avoir proposé pour participation à ce projet. Grâce à cela, j’ai connu beaucoup de gens formidables, j’ai pris part aux activités géniales et je me suis affermie dans la conviction que ça valait la peine d’être un citoyen européen ouvert à l’autre, prêt à répondre au défi du XXIe siècle ! J’ai observé cette attitude positive chez les jeunes et leurs professeurs je souhaite la promouvoir et  la développer chez mes élèves.

 

 

Katarzyna Arciszewska-Stępień

Professeure de biologie

Lycée Kopernik

Pologne