Le Carnet de voyage de Laetitia et Barbara


 

 

 « Grâce à ce voyage j’ai pris un peu plus confiance en moi »

(Laetitia)

 

Malgré un réveil très matinal, nous sommes d’attaque et motivées pour nous envoler vers Naples. Après cette matinée d’avions et d’aéroport notre enthousiasme ne fléchit pas… dans le village de Paterno nous avons tout de suite été acceptées, nous étions un peu comme l’attraction du village, les « étrangères », les « françaises ». Les Italiens sont vraiment incroyables, toujours de bonne humeur et chaleureux… Pour communiquer j’ai principalement parlé l’anglais et le français… J’ai apprécié la confection des gâteaux chez un artisan pâtissier. Le Collège de Paterno m’a paru vraiment petit, ils sont seulement quinze par classe, je trouve que ce collège ressemble plus à une école primaire…

 

J’ai trouvé l’atelier de masque assez désorganisé, Il était structuré en trois groupes distinctes, c’était difficile de travailler sur la Tarasque thème que nous avions choisi. Alors je me suis esquivé de mon groupe pour m’immiscer dans celui de Barbara pour l’aider sur son affiche.

 

Lundi, préparation du spectacle à la dernière minute changement de chanson, c’était un peu la panique. Au final un énorme désastre, un énorme fou rire mais de très bons souvenirs !

 

J’ai vraiment appréciée les sorties dans le village. Le soir nous pouvions tous nous retrouver, c’était vraiment chaleureux car toutes les délégations étaient là en plus des amis italiens de nos correspondants, on était un sacré groupe ! Je me suis très bien entendue avec les jeunes européens, surtout avec les Lettons, les Roumains et les Italiens.

 

Grâce à ce voyage j’ai pris un peu plus confiance en moi, car ce n’est pas tout les jours que l’on dort chez une inconnue qui parle un peu votre langue, qu’on vit plongé dans une autre culture…

 

Durant ce séjour, j’ai fais des rencontres incroyables, ma famille était géniale, tous sont devenus des amis, j’espère les revoir de tout cœur !

Laetitia Campana

1ère S1

 

J’ai trouvé extraordinaire ce mélange des langues et des cultures.

« Cette rencontre a changé pour moi mon regard sur les

 pays européens »

(Barbara)

Barbara prépare la présentation du masque de la Tarasque. 

 

Jeudi 23 octobre, nous nous envolons. Destination Paterno… Un baptême de l’air réussi  car nous arrivons vers les midis à l’aéroport de Naples. Dans le car pour aller au lieu de rendez-vous avec les familles nous faisons la connaissance des Lettons. Ils ne parlent pas un mot d’italien. Nous voilà rassurées parce qu’à vrai dire …Nous non plus ! Nous sommes ensuite accueillies par les familles

Barbara et sa famille d'accueil 

 

Ma correspondante me met tout de suite à l’aise… J’apprends qu’il y a aussi une autre correspondante française avec moi de Casteljaloux. Après avoir visité la maison et rangé ma valise je m’attaque à mon premier repas italien. Il paraît  que les italiens mangent beaucoup. Non ce n’est pas un mythe ! Mais c’était si bon ! Pendant les repas les parents me parlent, en italien souvent, et ma correspondante traduit. Au bout de quelques jours ce n’est presque plus la peine : Je comprends l’italien ! J’ai trouvé extraordinaire ce mélange des langues et des cultures. J’ai passé une après-midi entière chez des copains de ma correspondante avec lesquels je ne me suis pas du tout sentie à l’écart, bien au contraire, je participais à la discussion, je rigolais… La même chose quand le dimanche à midi je me suis retrouvée seule française à une table où l’on parlait  anglais, italien, hongrois, letton. Comme me l’a dit l’un d’entre eux : «  Peut-être qu’on ne parle pas tous très bien mais l’essentiel c’est qu’on se comprenne ! »… Ces 5 jours ont passé à une vitesse folle nous avons beaucoup, beaucoup rigolé même sur scène. C’est donc en larme que nous sommes parties mais avec la tête pleine de souvenirs, la valise chargée de fromages et le ventre garni de pâtes ! 

Barbara Lellouche

1ère S1

 Au moment du départ, tristesse et émotions !