Historique

Les années 40 : Prémices et fondation de l'association

Il existe depuis septembre 1943 un embryon de Cercle d'Escrime à Vannes. Cela sera formalisé et officialisé quelques mois plus tard.

Le 1er mars 1944, l
’association du « Cercle d’Escrime de Vannes » est créée par Maître Jo JUBIN conformément à la loi du 1er juillet 1901. Elle a pour objet la pratique de l’escrime et la culture physique. Le Cercle compte à sa fondation 15 adhérents.

Le cercle est affilié dès sa création à la fédération française d’escrime et à la fédération bretonne d’escrime, créée en 1914.

Les tireurs pratiquent l'escrime dans un petit grenier situé dans l'ancien Hôtel de l'Epée, rue Joseph Le Brix.

Les champions de l’époque se nomment Claude LE NABEC et Joël LE CORNEC. Le Cercle déménagera au début des années 50 pour une salle d'armes située au rez-de-chaussée du 3 Rue Pasteur.

Maître Jo Jubin


Les années 60 : Le développement

Au début des années 60, le Cercle déménage une nouvelle fois du fait de son grand nombre d'adhérents vers l'Hôtel de Limur, situé au 31 Rue Thiers.

En 1962, Maître Gérard FRIZON rejoint Jo JUBIN, le nombre d'adhérents nécessitant deux maîtres d'armes.

Sur le plan sportif le cercle demeure au premier plan des sociétés de l’académie de Rennes avec ses 80 licenciés à égalité avec le Rennes Etudiant Club.

En juin 1968 on fête les 25 ans du CEV.

Le temps des grandes promesses commence. Mr FRAIGNEAU, chef des services de la jeunesse et des sports annonce qu’à Kercado près d’un hectare de surface couverte est réservé aux sports et que le cercle d’escrime pourra s’y épanouir librement. De nombreux locaux sont construits, des salles d’entraînement et des salles avec gradins destinées à accueillir le public lors des compétitions avec possibilité de recettes…

Il faudra attendre 8 ans avant que le rêve ne se réalise.

Les années 70 : L'expansion

Le Mercredi 2 Juin 1976 est inaugurée la nouvelle salle d'armes au gymnase de Kercado.

Ouest-France se fait l'écho de ce grand jour pour le Cercle dans son édition du 4 juin 1976 :

" Ce nouveau cadre est digne du cercle celtique, le plus florissant de la ligue de Bretagne, avec ses 183 licenciés, pépinières de champions dans toutes les armes. Le cercle celtique a 32 ans. Il a commencé modestement en 1943 par la « salle Jubin » dans les locaux de l’ancien hôtel de Bretagne, avenue Victor Hugo, avec une quinzaine de membres. Il émigra ensuite dans divers quartiers pour arriver à l’hôtel de Limur où il se fixa pour un bail. Mais à mesure que le cercle prenait de l’extension, la salle devenait insuffisante et mal adaptée. A Kercado, c’est vraiment autre chose. Une grande salle de 380 m², dotée d’une piste normale de 18 m de long, de 3 pistes électriques pour le moment et de 6 pistes doubles pour l’entraînement. "

En Janvier 1978, M. PHILIPPON, président du Cercle d'Escrime saluera  "l’office municipal des sports et le service départemental de la jeunesse et des sports qui ont contribué à l’édification de notre nouvelle salle d’armes implantée au centre sportif et qui est, à nous tireurs d’estoc et de pointe, toute notre fierté. Nous avons là, un outil de bonne valeur que beaucoup de nos amis, adversaires du week-end, nous envient. Le cercle d’escrime fort de 154 membres avait un réel besoin d’espace pour progresser dans la technicité de son art."

Les années 80 et 90 : Le changement

Fondateur et figure historique du Cercle, Maître Jo JUBIN prend sa retraite en 1985. Il sera suivi en 1990 par Maître FRIZON.

C'est une page de l'histoire du Cercle qui se tourne et qui verra s'ouvrir au milieu des années 90 une succession rapide de président et de maîtres d'armes.

Cela n'empêchera pas le Cercle de Vannes de briller, comme en témoignent les excellents résultats d’Adrien FRICOT entraîné par Maître FRIZON, qui a été champion de France épée junior en 1998. Il gagnera plusieurs épreuves de coupe du monde et sera sacré champion d’Europe par équipe. Exemple parfait de la réussite d’un jeune escrimeur formé au cercle.

Il faut évoquer également les résultats de Raoul BLIN qui découvrit sur le tard l’escrime en accompagnant son fils à la salle d’armes de Vannes. Il termina 3ème au championnat de France épée vétérans en 1993.