Accueil



Extrait du programme du concours de l'année 1970 :
« La République française a décidé d’édifier au cœur de Paris, non loin des Halles, sur le plateau Beaubourg, un Centre consacré à la lecture publique, à l’art et à la création contemporaine. L’originalité du projet réside dans la conjonction, en un même lieu, du livre, des arts plastiques, de l’architecture, de la musique, du cinéma et de la création industrielle. »l


Dans l'esprit du président Georges Pompidou, l'implantation au centre de Paris d'un équipement culturel d'un type nouveau, voué à toutes les formes de la création contemporaine  (musée d'art moderne, une bibliothèque publique, un centre de design, et un institut de musique contemporaine), se situait au cœur de ses préoccupations :

La volonté d'enrayer le déclin de Paris sur la scène artistique et de lui conserver son statut de place majeure de l'art contemporain au niveau mondial, de plus en plus contesté par New York ;

La volonté d'ouvrir la création française sur le monde et de favoriser, par l'interdisciplinarité, l'expression de nouvelles formes artistiques

Le désir de créer à Paris un grand monument représentatif de l'architecture de la seconde moitié du XXe siècle, dont les réalisations dans la capitale avaient, jusqu'alors, été peu importantes ou peu notables.