Central Italy 24 august 2016 01H36UTC Mw 6.2


Le séisme s'est produit durant la nuit, à 01H35 UTC, en Italie Centrale, à mi-chemin entre les villes de Norcia (située ~20km au NW) et d'Amatrice (située à environ 20 km au SE), environ 40km au NW de l'Aquila, 110km au NE de Rome. La magnitude de moment Mw est estimée à 6.1 à 6.2 selon les sources. La profondeur est majoritairement estimée entre 4 et 10 km, il s'agit donc d'un séisme que l'on peut qualifier de superficiel.

Le mécanisme au foyer et la magnitude sont à peu près les mêmes que pour le séisme de l'Aquila (6 avril 2009, Mw 6.2). Le jeu de faille est de type normal, selon deux plans possibles orientés NW-SE, l'un plongeant vers le SW l'autre vers le NE.

Le séisme est suivi par de nombreuses répliques, avec notamment une de Ml 5.4 à 02h33 le même jour, 10-15km au NW du choc principal, tout proche de la ville de Norcia (Mw 5.5, profondeur 5-11 km, même mécanisme en faille normale, voir page EMSC). Voir carte des répliques par l'INGV ci-dessous.

Etant donné la position des épicentres du choc principal et des plus fortes répliques à quelques km au SW des traces en surface du système de failles de Mt Vettore à pendage SW, ou de sa prolongation vers le SE, il peut être proposé que les failles de Mt Vettore soient à l'origine de cette crise sismique. Dans ce cas le plan de rupture correspondrait au plan à pendage SW du mécanisme au foyer (comme pour les séismes principaux de l'Aquila (2009) et Colfiorito (1997)).


La distribution du moment sismique le long de l'azimut de la rupture (strike) n'indique pas de direction préférentielle claire pour la propagation de la rupture, qui semble plutôt globalement bilatérale. Ce caractère semble en accord avec la distribution des répliques des premières heures qui sont distribuées de part et d'autre de l'épicentre du choc principal de manière assez symétrique (voir inversion source étendue FMNEAR et carte des répliques ci-dessous).
----------------------------------------------------------------------------------

Possibilité d'une intervention sur le terrain d'un groupe français  / Possiblity for an field trip of a french group:

25/08: Antonio Avallone de l'INGV évalue les besoins au niveau du GPS avec ses collègues italiens.

25/08: Françoise Courboulex (Géoazur) sera à Rome en début de semaine prochaine (réunion prévue avant le séisme) et fera un point sur la sismologie avec les collègues de l'INGV.

29/08: toujours en attente du retour des collègues italiens pour connaitre leur besoin concernant le GPS.

29/08: large consensus au niveau de la communauté tectonique française pour une intervention de mesure sur les escarpements et ruptures de surface, incorporant des moyens lidar portables.
----------------------
30 and 31/08:

Une mission en tectonique sur les ruptures de surface conduite par Lucilla Benedetti est confirmée, avec un départ probablement
un peu retardée vers le 11 septembre en raison de la présence des collègues italiens à une session spéciale sur le séisme en début de semaine prochaine à Trieste.

L'INSU apporte son soutien à cette mission, qui devrait être constituée par:

Magali Rizza CEREGE
Jules Fleury CEREGE
Nathalie Feuillet IPGP
Jérôme van der woerd EOST  (en attente de confirmation)
Lucilla Benedetti CEREGE
et Jim Tesson CEREGE

Pas de mission en GPS ni envoi de matériel, les collègues italiens disposent du nécessaire.
Pas de mission en sismologie programmée non plus, pour la même raison.
----------------------------------------------------------------------------


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Lien vers le premier document d'information de l'INGV (répliques, mécanismes, sismicité historique, shakemap...): https://ingvterremoti.files.wordpress.com/2016/08/relazione_di_dettaglio_rieti_mw_6-0_del_2016-08-24_01_36_32_utc_versione_del_2016-08-24_ore_04_26_02_utc-1.pdf

Lien vers le rapport de l'INGV du 29 août 2016 (localisation, mécanismes, déformation, distribution du glissement, accélérations du sol, ...):


20160829_Rapportopreliminare_finale-1.pdf


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Localisation de l'INGV:

2016-08-24 01:36:32 UTC    42.706° N     13.223° E    depth:  4.2 km

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Localisation EMSC:

Date time:     2016-08-24 01:36:32.3 UTC      Location:              42.71 N ; 13.22 E       Depth:    4 km


Carte mécanismes au foyer du choc principal compilée par l'EMSC:




Inversion de la source SCARDEC du choc principal, stations à distance télésismique  (Géoscope, Martin Vallée):


Inversion de la source du choc principal par FMNEAR (Géoazur, Bertrand Delouis) à partir des enregistrements accélérométriques. Modèle de source étendue linéaire. La distribution du moment sismique le long de l'azimut de la rupture (strike) n'indique pas de direction préférentielle claire pour la propagation de la rupture, qui semble plutôt globalement bilatérale. Ce caractère semble en accord avec la distribution des répliques.







Aftershocks map from INGV at 07h (IT?) on 24 August 2016 (modified with dates of shocks):



Mécanisme au foyer de la forte réplique de 02h33 UTC (compilation EMSC):




Carte postée par Lucilla Benedetti (24/08/16), modifiée, montrant la localisation du choc principal et de la forte réplique de 02h33 par rapport au réseau de failles des Apennins de l'Italie Centrale, avec les crises sismiques proches vers le Nord (1979 Norcia; 1993 Umbria-Marche, Colfiorito; 1984 Perugia):



Carte postée par Lucilla Benedetti (24/08/16), modifiée, montrant la localisation du choc principal et de la forte réplique de 02h33 par rapport au réseau de failles de Mt Vettore (localisations approximatives pour les épicentres). Etant donné la localisation des épicentres par rapport à la trace en surface de ces failles, qui plongent vers ne SW, le réseau de failles de Mt Vettore, ou sa prolongation vers le SE, est un bon candidat pour les plans de rupture du choc principal et de ses répliques les plus fortes situées plus au Nord (analyse proposée par L. Benedetti, J. van der Woerd, B. Delouis).


Autre carte montrant la position des épicentres du choc principal et de la réplique de 02h33 sur un fond de carte issu de Boncio, Lavecchia, Pace (2004).
L’ellipse orange en tiretés indique la zone de distribution des répliques des premières heures:



Simulation du déplacement en surface pour le choc principal (posté par Jean-Claude Ruegg):

simul dep JC Ruegg

------------------------------------------
Document posté par L. Benedetti le 25/08/16, analyse des répliques par collègues de l'INGV:


Sequenza_24Agosto2016_1_small.pdf

---------------------------------------------------------------------------------
Premier interferogramme pour le choc principal (ALOS-2/PALSAR-2, par JAXA)  (posted by L. Benedetti):

lien vers l'interfero JAXA avec plus de détails

Fig. 2 shows a differential interferometry (DInSAR) result derived from the PALSAR-2 data acquired before (September 9, 2015; UTC) and after (August 24, 2016; UTC) the earthquake. Approximately 15 cm deformation away from the satellite (eastward movement and / or subsidence) is detected in the east region of the epicenter. The deformation area extends approx. 20 km from north to south and 10 km from west to east. The city of Amatrice places its south end.


--------------------------------------------


Réliques au 25 aout 2016, 08h00 par l'INGV:



-----------------------------------------------------------------------
25/08: Figure sur la déformation intersismique de la région, et relation avec le séisme du 24/08, sur la page web de Marianne Métois:

Def intersismique (Marianne Métois)

---------------------------------------------------------------------
27/07 posté par L. Benedetti, photos des ruptures de surface associées au séisme, par une équipe de géologues italiens.
Le lien vers la page en italien:
http://www.unich.it/news/disputer-terremoto-accumoli-2016-mw-62-evidenze-di-rotture-cosismiche


--------------------------------

Déplacements cosismiques par GPS (INGV):

http://ring.gm.ingv.it/?p=1284




-----------------------------------------------------------------------------
24/08/16 10h50FR   Status of available seismological stations at SISMOB (French mobile seismological instruments pool)  :  (info Glenn Cougoulat)

* Numériseurs  (digitizers)
- 3 Kephren 6 voies
- 6 Taurus 3 voies

* Capteurs  (sensors)
- 6 accéléros CMG5
- 10 CMG40 30-60s
- 2 LE3D 5s

24/08/16 15h45FR   Status of available GPS stations at GPSMOB (French mobile GPS instruments pool)  : (info Olivier Charade)

About 30 GNSS receivers are available for few weeks. Depending on fall campaign requests to the French mobile GNSS instrument pool, receivers could be available from the French GNSS Permanent Network next week (should be agreed by the RENAG manager).




Ċ
cecile.cornou@obs.ujf-grenoble.fr,
30 août 2016 à 01:08
Ċ
Bertrand Delouis,
25 août 2016 à 06:40
Comments