Journées

La  nature de la complexité linguistique

 Lundi 2  & mardi 3 juillet 2012

Journées scientifiques du laboratoire MoDyCo, UMR 7114

Organisées par Claire Martinot

 Maison de la Recherche de Paris-Sorbonne

28, rue Serpente 75006 Paris (M° Odéon) - Salle D 40


Comité d’organisation

Claire Martinot, Hanna Zhurauliova-Ninitte, Kamilla Abdulaeva

 

Si la réflexion sur les caractéristiques et la définition (introuvable !) des systèmes complexes a été engagée par les mathématiques, la cybernétique et la physique, il y a plusieurs décennies, la réflexion sur la complexité des systèmes linguistiques est récente et ne fait pas encore l’objet d’une réflexion généralisée. On peut cependant admettre que toutes les langues naturelles humaines sont complexes dans la mesure où chacune d’elles est constituée par un grand nombre d’unités en interactions qui ne permettent pas à un observateur de prévoir et encore moins de calculer quelle en sera l’évolution ; chaque langue est ensuite caractérisée par un fonctionnement particulier, déterminé par une grammaire unique, ayant un type de complexité spécifique. Si l’on accepte le postulat qu’une langue est un domaine complexe particulier alors de nombreuses questions doivent être résolues et c’est pour amorcer cette réflexion que ces journées sont conçues. 

Que recouvre le concept de complexité appliqué à la langue ? Décrit-il une réalité objective que l’on peut tenter de mesurer, quelle que soit la langue ?

La « complexité » en langue s’oppose-t-elle à la « simplicité » ? Ou bien, une solution intermédiaire ou alternative doit-elle être envisagée ?

Le concept de « complexité » renvoie-t-il nécessairement à la difficulté expérimentée par le  locuteur ? Dans ce cas, la difficulté éventuelle concerne-t-elle l’apprentissage d’une langue étrangère ou également la pratique des natifs ? La diversité des pratiques et des locuteurs est-elle en corrélation avec la gestion différente de la supposée complexité du système ?

La complexité du système s’acquiert-elle ? Si oui, comment et pourquoi ? Cela implique-t-il qu’il y ait des états de langue plus complexes que d’autres ?

Tous les niveaux de la langue sont-ils concernés par le concept de complexité ? La complexité morphologique ou syntaxique est-elle de même nature que la complexité sémantique ?

D’autres systèmes complexes peuvent-ils éclairer la nature de la complexité linguistique ?

 

Les conférences se feront toutes en séance plénière et dureront 40 minutes suivies de 10 minutes de questions

 

Programme

 Lundi 2 juillet 2012

 

Accueil : 13h30

 

Ouverture des journées : 14h-14h20

Claire Martinot

 

Présidente de séance : Danielle Leeman

 

14h20-15h10

Clara Romero (Université Paris Descartes, MoDyCo, UMR 7114)

      Comment le sens peut-il être complexe ? L’exemple des comparaisons intensives

 

15h10-16h00

René-Joseph Lavie (Université Paris Ouest, MoDyCo, UMR 7114)

            Si la métrique du logiciel éclaire la question de la complexité en linguistique

 

Pause : 16h00-16h30

 

16h30-17h20

Armelle Jacquet-Andrieu (Université Paris Ouest, MoDyCo, UMR 7114)

Complexité et Langage en relation avec la conscience

 

17h20-18h10

Sonia Gerolimich et Sara Vecchiato (Université de Udine, Italie)

La complexité du langage médical et les stratégies de simplification pour une meilleure accessibilité de l'usager

 

 

Mardi 3 juillet 2012

 

Présidente de séance : Sarah Leroy

 

9h30 - 10h20

Paolo Ramat (Université de Pavie, Italie)

De la complexité des langues. À propos de l’axiome ‘ALEC’ (All Languages are Equally Complex)

 

10h20 - 11h10

Amr Ibrahim (Université de Franche-Comté & Université Paris-Sorbonne)

Une mesure unifiée de la complexité linguistique: l'analyse matricielle définitoire

 

 

Pause

11h10 - 11h40

 

11h40 - 12h30

Danh Thành Do-Hurinville (INALCO, MoDyCo, UMR 7114)

Pourquoi les phénomènes de grammaticalisation dans une langue isolante rendent-ils l’apprentissage de cette langue particulièrement difficile ? Le cas du vietnamien

 

Déjeuner

 12h30 - 14h30

 

Président de séance : Amr Helmy Ibrahim

 

14h30 - 15h20

Didier Bottineau (Université Paris Ouest, MoDyCo, UMR 7114) 

Complexité et simplexité en morphosyntaxe du breton

 

15h20 – 16h10

Nizha Chatar Moumni (Université Paris Descartes, MoDyCo, UMR 7114)

Le cycle de la négation en arabe marocain

 

Pause

16h10 – 16h40

 

 

16h40 – 17h30

Claire Martinot (Université Paris Descartes, MoDyCo, UMR 7114)

La complexification des énoncés est-elle nécessaire à l’acquisition de la langue maternelle ?

 

 

Clôture du colloque : Danielle Leeman

 

 

 

Contacts :

Claire Martinot : martinot.claire@gmail.com

Hanna Zhurauliova : hannazhu@list.ru

Kamilla Abdulaeva : afina-81@hotmail.com

 

 

La participation à ces journées est gratuite mais il est recommandé de s’inscrire en signalant sa présence dès maintenant auprès de Kamilla Abdulaeva : afina-81@hotmail.com

Comments