Cinq Coux


Cinq Coux est le site naturel le plus important des Deux-Sèvres, de part le nombre de voies disponibles mais aussi par sa fréquentation.

Historique

Tout commence fin 2006 :

La communauté de communes de Celles sur Belle, propriétaire de la carrière de «Cinq Coux» nous contacte. Est-il envisageable d’y faire un site d’escalade ?

Les abords de la falaise, difficiles d’accès et en friche, ne permettent pas un avis aisé. Mais la rareté des sites autorisés dans le département nous poussent à tenter le défit. Estimation de la falaise : 100 mètres linéaires, 10 m de hauteur.

Des recherches, notamment sur les règles d’équipement de falaises et sur les problèmes de responsabilité, la création d’un dossier sur le projet d’équipement de Cinq Coux et des réunions ont été nécessaires pour présenter notre projet lors d’une rencontre, le 22 décembre, à la Communauté de Communes de Celles sur Belle.

Le public pouvant être intéressé par ce site est varié : familiale, jeune, sportif, …

 

2007

En mai 2007, la communauté de communes, fait un très gros travail de déblaiement et d’aplanissement du bas de la falaise afin de sécuriser l’aire du bas des voies.

C’est seulement à ce moment que nous constatons réellement que ce site peut devenir un lieu de pratique de l’escalade, idéal pour l’encadrement de groupes grâce à sa visibilité. Il faut maintenant voir si la roche supportera l’équipement.

De fin août à début décembre, nous faisons appel à tous les grimpeurs des clubs du département pour participer au débroussaillage du haut des voies, purge et nettoyage de la falaise. Soit 9 journées d’équipement : 3 des 5 clubs FFME du département s’investissent alors.

C’est l’occasion pour les grimpeurs expérimentés de créer un outil accessible à tous.

Mais la nature ne se laisse pas apprivoiser aussi facilement. Avec le début de l’hiver apparaissent des ruissellements d’eau continuels qui nous empêchent de continuer sur le secteur. Nous reprenons notre ardeur sur une zone plus sèche.

 

2008

Le site s’est complètement transformé, un énorme travail a été réalisé. 1/3 de la «grosse purge» de toute la falaise est faite.

Nous demandons le drainage au-dessus du 1er secteur : actuellement trop humide il ne serait quasiment jamais accessible aux grimpeurs, il faudrait également planter une végétation gourmande en eau. Il y a pourtant au moins 6 voies qui pourraient être très vite équipées. Nous nous consacrons donc à la partie droite de la falaise, beaucoup plus sèche.

Juste avant l’été 5 voies sont ouvertes.

Cette année, nous avons fait 23 journées d’équipement, 3 clubs ont participé.

 

2009

15 voies sont maintenant accessibles et la grosse purge est faite au 2/3. Le drainage effectué à l’automne va enfin permettre, nous l’espérons, d’équiper le secteur «humide».

En décembre nous faisons le point sur l’avancée des travaux avec la Communauté de Communes. Bien qu’une année supplémentaire de travaille soit nécessaire (4 ans au lieu de 3 initialement prévus) le budget prévisionnel reste correct.

Cette année, nous avons fait 17 journées d’équipement 4 clubs, sur 6, ont participé.

 
"Zoom sur la carrière de Cinq Coux"
Article paru dans le bulletin de la Communauté Cantonale de Celles sur Belle de novembre 2009 :       Lire l'article


2010

22 voies sont désormais accessibles et la grosse purge est quasi finie. Les gravats dus à la purge on été déblayés et du gravier a été réparti sur toute la longueur de la falaise en juin.

Nous avons fait 23 journées d’équipement jusqu’en juillet, 2 clubs ont participé.

De plus en plus de monde profite de cette falaise : dès que le temps le permet elle est utilisée par les grimpeurs.