France Ouest‎ > ‎

La Mayenne

Le trajet

  • Longueur navigable :122km
  • Ecluses : 45 (37 de Mayenne à Laval, et 8 de Laval à la Maine)
  • TE : 1,5
  • TA : 2,7 au pont de l'Europe à Laval. 3,5 partout ailleurs.

Présentation

Pour le navigateur, la Mayenne comporte deux tronçons au caractère assez différent : le segment de "basse Mayenne", va du confluent avec la Sarthe (ou ces deux rivières s'unissent pour former la Maine) jusqu'à Laval. La basse Mayenne est large, elle accueille un trafic fluvial actif à la belle saison du fait de la présence de plusieurs loueurs (Grez-Neuville, Chenillé-Changé). Les écluses ont toutes leur éclusier(e) attitré(e).
La Mayenne "supérieure", de Laval à Mayenne est plus sauvage, beaucoup moins fréquentée. Les loueurs dissuadent leurs clients de s'y aventurer sous tous les mauvais prétextes possibles, la vraie raison étant qu'ils n'ont pas envie de s'embêter à aller en dépannage loin de leur base. S'y ajoute le fait que le pont de l'Europe (construit dans les années 60) à Laval limite le tirant d'air à 2,7m, ce qui interdit le passage aux "gros bateaux" du genre grosse hollandaise à trois niveaux. Sur la Mayenne supérieure, certains éclusiers font trois écluses et vous suivent avec leur petite voiture ou leur scooter. Ce n'est pas grave, en haute Mayenne on prend le temps de vivre !

Globalement, que ce soit sur le segment inférieur ou sur le supérieur, la voie d'eau est parfaitement aménagée pour la plaisance : de nombreuses haltes avec pontons ou quais vous permettent de visiter le moindre village traversé. L'eau douce est disponible dans la plupart des écluses et des haltes. Dans tout le département de la Mayenne (de la ville de Mayenne jusqu'à Daon soit environ 85km), le chemin de halage a été aménagé en piste cyclable. Vos équipiers et équipières sportifs peuvent donc faire les biefs à pied pendant que vous conduisez le bateau. Pour des biefs de moins de 5 km, l'expérience montre que l'on arrive presqu'en même temps à l'écluse suivante.

Cette croisière permet de visiter trois belles villes : Chateau-Gonthier, Laval et Mayenne. Comme pour de nombreux plaisanciers elle commence , finit ou transite par Angers, j'ai inclus aussi cette ville dans cet article malgré qu'elle ne soit pas sur la Mayenne.

Angers

Venant de la Loire, que l'on aille vers la Sarthe ou vers la Loire, Angers est le point de passage obligé. Je ne vais pas vous chanter la douceur angevine, ni même les charmes de la ville d'Angers, qui sont indéniables. J'ai un sentiment très mitigé pour cette grande ville, lié à la façon lamentable dont les plaisanciers y sont accueillis (2008). Les plaisanciers de passage sont censés faire escale au port de la Savate, en plein centre ville. Deux grands pontons, portant chacun bon nombre de catways, eau et électricité, une situation parfaite au calme tout en étant en plein centre, ce pourrait être parfait. Seulement voilà, cela fait deux ans que c'est en travaux, la capacité du port est réduite presque de moitié, un des pontons est verrouillé par des grilles. Sur le ponton accessible, toutes les places sont occupées par des locaux et par quelques ventouses répugnantes qui visiblement ne naviguent jamais. Aucune place réservée pour les bateaux de passage, qui sont pourtant nombreux. L'employé municipal supposé s'occuper du port est rarement présent, et quand il l'est au mois d'août, il annonce de possibles améliorations pour "un jour" peut-être en 2009 si tout va bien. Espérons.

En attendant si vous avez la chance de trouver une place .... (j'en ai trouvé une à couple en septembre), vous pourrez visiter une ville superbe qui mérite une escale de plusieurs jours.  Une bonne adresse quand même. Nous avons fait un excellent diner à un prix très raisonnable au restaurant le Bon Repaire, 65 rue Beaurepaire, tel : 02 4172 0864. C'est dans le quartier qui est du même coté du fleuve que le port de la Savate. Et un truc sympa : dans le hall du grand théatre juste derrière le port, le WIFI est gratuit. Il suffit de venir avec son portable...

(Plus de photos dans l'album, voir ci-dessous)

Chateau Gonthier


Le port de Chateau-Gonthier, spacieux, bien géré, est gratuit pour les bateaux de passage. Vous aurez juste à payer la douche. Excellent accueil. A proximité immédiate du port, une très belle piscine permet de se remettre en forme ou de se détendre après le stress de la croisière smile. A 100m du port sur la même rive de la rivière, à gauche derrière l'agence Crédit Agricole, boulangerie et station-service où l'on peut prendre du carburant au bidon. Le garagiste est un mécanicien à l'ancienne (comprenez qu'il sait intervenir sans ordinateur) qui peut être d'un grand secours en cas de problème sur votre moteur. Sur l'autre rive (coté centre ville) à peu près au niveau de l'écluse du Pendu vous trouverez un grand supermarché Leclerc. Pour faire les courses, il est possible de venir amarrer  le bateau au quai juste au niveau de ce supermarché, là où stationnent les camping-cars.

La ville de Chateau-Gonthier est une merveille pour l'amateur de vieille pierres. Tout le centre ville est "dans son jus", à peine atteint par quelques enseignes commerciales. Outre le charme du vieux quartier, jai particulièrement apprécié la bibliothèque publique (il pleuvait lors de mon second passage, j'ai pu m'y réfugier deux heures) où non seulement vous pouvez lire livres, magazines et qutodiens, mais où vous pouvez également utiliser un PC connecté à internet. Il faut aussi visiter les jardins municipaux sur les quais rive droite. Le chef jardinier municipal est un artiste qui crée d'extraordinaires compositions colorées.

(Plus de photos dans l'album, voir ci-dessous)

Laval

Laval est une grande ville dotée d'un port de plaisance parfaitement équipé : eau et électricité sur les pontons, douches chaudes, restaurant, etc. Le port est situé juste après le pont de l'Europe. Excellent accueil.
Remarque : si vous avez un doute sur votre tirant d'air pour passer le pont de l'Europe, présentez-vous à l'écluse de Laval à quelques centaines de mètres avant le pont. Une jauge de hauteur (barre en bois transversale pendue à des chaines) vous permet sans risque de vérifier au centimètre près si vous passerez le pont ou pas. Si vous ne passez pas, l'escale à Laval est quand même possible en accostant le quai situé juste en aval du pont de l'Europe. Si vous pouvez passer, le port de plaisance est situé  après le pont. La ville de Laval offre toutes les ressources d'une grande ville.  Mini-marché et boulangerie tout près du port
Il est possible de laisser son bateau quelques jours à Laval et de prendre le train. Gare avec des TGV pour Rennes ou Paris à peu près toutes les deux heures. Un bus part de la place de la Mairie (pas loin du port) et vous amène à la gare.

La vieille ville de Laval est très plaisante à visiter. Le château abrite un musée d'art naïf qui montre bien que cet art dit "naïf" ne l'est pas toujours.

(Plus de photos dans l'album, voir ci-dessous)

Mayenne

La halte nautique se trouve juste avant le pont Mac-Raken, présenté dans le guide Vagnon comme étant la limite de navigation. C'est faux, vous pouvez continuer sur environ deux kilomètres jusqu'à un terrain de camping. Sur la rive opposée au camping le mouillage forain est agréable si vous ne souhaitez pas dormir en ville.
A la halte nautique (gratuite), prise d'eau douce à l'emplacement du bateau promenade mais on peut vous prêter une manche à eau de 50m. Douche possible en s'adressant à l'office de tourisme (1er étage, là où ils louent des bateaux électriques). Sur la même rive, en montant l'avenue dans l'axe du pont Mac-Raken, au premier carrefour à droite près d'un garage Esso, vous trouverez une Biocoop.

La ville de Mayenne est agréable. J'ai surtout apprécié la visite du musée archéologique dans le château de Mayenne. Je ne suis pas un fan de l'archéologie (les petits bouts d'os et les pointes de flèches, boff...) mais là, pour une fois, la qualité muséographique, l'usage à bon escient d'outils modernes de présentation (projections vidéos, etc.), la mise en valeur du bâtiment,  font que vous comprenez l'intérêt du travail archéologique pour reconstituer l'histoire de cette région depuis la Gaule antique, et l'histoire du château à travers ses trois grandes époques historiques et architecturales (je vous laisse découvrir).

(Plus de photos dans l'album, voir ci-dessous)

Les autres ports ou haltes nautiques sont trop nombreux pour les décrire tous. Un seul point noir :

Port Rhingeard  mad, à l'abandon du fait d'un conflit entre le propriétaire des lieux et le Conseil Général. Tout est sale, à l'abandon (2008), les pontons portent des panneaux "interdit d'accoster". L'abbaye de Port Salut située à 200m qui justifie cet arrêt n'offre en outre aucun intérêt réel pour le touriste, même (et surtout) féru de patrimoine architectural religieux.


Partout ailleurs, les haltes sont propres, commodes, et les villages accueillants. Je citerais pour m'y être arrêté une heure ou une nuit : Grez-Neuville, Chambellay, La Jaille-Yvon, Daon, Ménil (arrêt au ponton de l'écluse), Azé, Avesnières (ponton sur la rive opposée au village et à l'écluse), Saint-Jean de Mayenne, la halte de Montgiroux (accueil ***).

J'insère ici un gros paquet de photos, faites votre choix, j'espère qu'elles vous inciteront à venir faire une croisière sur la Mayenne, ou si vous connaissez déjà, qu'elles vous rappellerons des bons souvenirs.

Mayenne
Mayenne
ċ
Mayenne-4.kml
(303k)
Alain Michard,
7 févr. 2010 à 08:15
Comments