Canaux du Centre

Les Canaux du Loing, de Briare, latéral à la Loire, Digoin-Roanne et du Centre


Le trajet entre Saint-Mammès et Chalon-sur-Saône (avec la bifurcation vers Roanne) est un des grands classiques de la plaisance fluviale. On y rencontre tous les pavillons. Les Anglais sont les plus nombreux, mais on croise aussi des Hollandais, des Allemands, des Suisses, de temps en temps quelques Français (je ne compte pas ici les bateaux de location) et quelques pavillons plus exotiques, Canada, USA ou Norvège par exemple. C'est un voyage sans difficulté, reposant, dans une belle nature.
Les villes-étapes qui m'ont laissé un souvenir (bon ou moins bon) sont brièvement décrites ici.

De Saint-Mammes à Briare

  • Moret-sur-Loing . Une heure environ après avoir quitté Saint-Mammès, nous arrivons à Moret-sur-Loing. Même si ce n'est pas l'heure de l'étape, il faut vous arrêter et visiter Moret. Cette ancienne ville médiévale a beaucoup de charme. Je vous fais grâce des commentaires sur les fortifications, donjon et autres monuments que l'on trouve dans tous les guides touristiques. Le jour de marché est le mardi, si vous aimez les bons produits, ce marché à lui seul justifie l'escale. 

  • Montargis  . Montargis est une jolie ville mais on y traite ouvertement le plaisancier comme une vache à traire doublée d'un imbécile. Le "port" est un quai assez mal fichu, saturé, occupé par nombre de bateaux ventouses et assez loin du centre ville. On vous interdit de vous mettre à couple même si les deux intéressés sont d'accord (décret municipal !!). On vous propose de vous mettre le long du quai industriel devant le grand silo à la sortie de la ville, sans eau ni électricité,  le long d'un parking en terre battue défoncée et on vous demande froidement une dizaine d'euros pour avoir le droit de stationner dans cet endroit moche. A fuir.

  • Châtillon-Coligny . Là c'est exactement le contraire : la halte fluviale est spacieuse, propre, bien équipée, et gratuite ! La petite ville est très sympathique. On peut y admirer une superbe machine à vapeur de 1906 (voir photos dans mon album).

  • Rogny-les-sept-écluses . C'est une étape obligée pour tous les amoureux du fluvial. On y admire la plus ancienne échelle d'écluses d'Europe. L'ouvrage construit entre 1604 et 1609 sur ordre d'Henri IV comporte sept écluses en pierre, pour un dénivelé de 24m. Par ailleurs, Rogny organise chaque année vers la fin Juillet un "festival de pyrotechnie" (en français : un très beau feu d'artifice).

  • Ouzouer-sur-Trézée . Petit village sympathique avec une halte fluviale (eau, électricité) gratuite pour 48h.

  • Briare . Ville très accueillante pour les plaisanciers. Il ne faut pas rester sur le canal au port industriel, mais prendre la dérivation et descendre au port de plaisance proche du centre ville. Le port est spacieux, bien équipé, proche du centre, bref on paie mais on sait pourquoi et pour quel service. En 2009, le capitaine du port avait organisé une bourse gratuite d'échange de livres, qui avait un certain  succès. Souhaitons que le nouveau capitaine du port nommé début 2010 perpétue cette tradition fort bienvenue.  On lui souhaite bon vent, il vient de créer un site web personnel sympathique pour chanter les louanges de sa ville d'adoption. A Briare, on admire évidemment le pont-canal, probablement l'ouvrage fluvial le plus célèbre de France. Une recommandation : pendant la saison touristique, un ou deux bateaux restaurants font la navette à l'extrême ralenti sur le pont canal. En pratique ils bloquent complètement le passage entre midi et 13h30 environ. Évitez ce créneau horaire pour quitter Briare. Je signale aussi un très bon pâtissier-glacier sur la grande place (place de la république si mes notes sont exactes).
Les lecteurs attentifs remarqueront que j'ai omis Nemours de ma liste d'étapes, qui est pourtant une ville historique connue avec un patrimoine très riche. Je ne m'y suis pas arrêté, je prends le parti de ne pas écrire sur les villes dans lesquelles je n'ai pas fait étape en bateau.

De St Mammes à Briare
De St-Mammes à Briare

De Briare à Roanne

  • Châtillon sur Loire . Le port de plaisance est petit, saturé par les bateaux ventouses. Le quai est occupé sur une partie de sa longueur par un loueur qui fait tout pour vous faire déguerpir de sa zone. Pourtant, il faut essayer de vous arrêter ici, non pour le village sans grand intérêt, mais pour visiter longuement l'ancien port de Châtillon, dit aussi "port du Mantelot" (on écrit selon les auteurs "le Mantelot ou les Mantelots, voire même "le Mantelots") , qui fut un haut lieu de la navigation fluviale entre 1838 et 1896. A cette époque, l'ancien canal traversait la Loire au passage de Châtillon entre "les Combles" et "le Mantelot". La traversée de la Loire se faisait en biais, sur environ 1000m. En basses eaux, les bateaux étaient halés en longeant la levée de l'escargot, une digue maçonnée. Par hautes eaux, ils étaient halés sur la Loire jusqu'en amont du Mantelot pour se laisser ensuite glisser jusqu'à l'écluse. Il y eu de nombreux accidents. En 1880, un toueur à chaine (bateau avec une machine à vapeur entrainant un treuil qui se déhale sur une chaine posée au fond du fleuve) fut installé. Ce toueur fut ensuite amélioré avec un treuil enroulant un câble. Mais il fallut attendre 1896 et la mise en service du pont-canal de Briare pour que le nouveau canal évite enfin la traversée de la Loire à Châtillon.

  • Beaulieu . Petit village sympathique au bord  du canal avec une halte nautique.
  • Léré. Lorsque nous y sommes passé en juillet 2009, une halte fluviale toute neuve était en cours d'aménagement.

  • Sancerre et Ménétréol-sous-Sancerre . Sancerre est à un petit kilomètre du canal sur le coteau. On accoste à Ménétréol, un joli village situé au pied du coteau, juste sous Sancerre. Les courageux pourront monter à Sancerre où ils trouveront une des tables les plus connues de la région, tenue par une famille de viticulteurs. Pour le retour, pas de problème, ça descend ! Les moins courageux pourront acheter du vin de Sancerre à Ménétréol même, renseignez vous auprès de l'éclusier.

  • Marseilles-lès-Aubigny . Joli village au bord du canal et de la Loire, avec un port fluvial très correct.
  • Le Guétin . Le Guétin est un petit hameau sur la commune de Cuffy, où l'on passe peu après l'embranchement de Givry-Fourchambault. On y admire (et on passe sur) le pont-canal du Guétin, un magnifique ouvrage en pierre datant de 1838. A cinq kilomètres du Guétin, au village d'Apremont-sur-Allier, on peu admirer l'écluse ronde des Lorrains construite en 1838. Cette écluse permettait aux bateaux transportant du sable de Loire de rejoindre le canal. Elle jouait aussi un role important dans l'approvisionnement en eau du canal latéral à la Loire.
  • Nevers. On accède au port de plaisance de Nevers par un embranchement qui prend à Sermoise sur Loire, peu après Plagny. Le port de plaisance de Nevers est grand mais loin de la ville, il faut vraiment marcher 20 minutes pour rejoindre le centre ville. La piscine olympique 3 bassins située prés du port est fermée et laissée à l'abandon (été 2009) C'est un spectacle pitoyable qui ne fait pas honneur à l'équipe municipale en place qui, selon la rumeur publique, n'aurait pas prévu dans son budget les crédits de fonctionnement nécessaires. Les neversois ne se gênent d'ailleurs pas pour dire haut et fort ce qu'ils pensent de leurs édiles aux visiteurs qui s'étonnent de voir une grande piscine fermée en plein mois de juillet !
  • Decize . Les plaisanciers mal informés restent sur le canal (petit quai à coté du supermarché). Ils ont tort : il faut absolument emprunter l'embranchement de Decize qui vous amène à la Loire où vous pourrez stationner le long d'un quai très confortable à deux pas du centre ville de Decize. Decize est une ville ancienne sympathique, avec des commerçants proposant des produits régionaux. Escale très recommandable. A Decize, on peut aussi lorsque la Loire est assez haute, rejoindre le canal du Nivernais.

  • Artaix (canal de Digoin à Roanne). Petit village dans un cadre verdoyant, avec une halte fluviale dans un ancien bassin de retournement. Très agréable pour ceux qui aiment la belle nature.
  • Briennon. Briennon (sur le canal de Digoin à Roanne) a un grand port de plaisance mais c'est à quelques kilomètres que stationne le "Blue Berry", un berrichon dont le propriétaire est une célébrité dans le monde du fluvial. Qu'il trouve ici mes amicales salutations et mes remerciements pour l'excellence de son accueil. Si vous ne connaissez pas le capitaine du Blue Berry et si vous êtes curieux d'en savoir plus, allez  passer quelques heures sur son site web   qui mérite beaucoup plus qu'une simple escale Quand à Briennon, c'est une escale sympathique. On pourra emmener les enfants visiter une Freycinet, la Dhuys, entièrement restaurée et mise hors de l’eau en bordure de canal.

  • Roanne.  Le port est immense mais envahi par les algues au point que tout déplacement du bateau est rendu difficile. J'ai eu le plaisir douteux de m'arrêter tous les 200m pour  descendre sur la page arrière avec une gaffe pour dégager le gouvernail ! Heureusement, la ville a des attraits qui font oublier les petits inconvénients du port. On y visite notamment le Musée des Beaux Arts et d'Archéologie situé dans un bel hôtel particulier du XVIIIème siècle. Surtout, on peut se promener le long de la Loire, sur la digue qui sépare le bassin du port de la rivière.

De Briare à Roanne
De Briare à Roanne

De Digoin à la Saone

  • Digoin . Une excellente étape. Le port est assez spacieux, avec toutes les commodités et surtout un accueil chaleureux. Évitez d'acheter votre gazole chez le loueur de bateaux, vous le paierez 25% moins cher à quelques kilométres en direction de Paray-le-Monial où un super-marché est situé en bordure du canal à un endroit où il est facile d'accoster. La ville de Digoin est agréable avec tous les commerces à proximité du port. L'été on peut facilement aller se baigner dans la Loire à proximité du pont-canal. Ce pont-canal (1838) est superbe et en bon état. On peut évidemment le parcourir à pied. Surtout, il ne faut pas rater le musée de la faïence de Digoin, situé dans les locaux de l'office de tourisme. On peut aussi visiter l'ObservaLoire, une exposition permanente pour découvrir le monde de la Loire et des canaux (situé juste à l'extrémité du pont-canal).

  • Paray-le-Monial . Ville entièrement dédiée au tourisme religieux. Des rencontres de croyants regroupant plusieurs milliers de personnes y sont organisées pendant tout l'été. On est bercé soir et matin par les chants chrétiens entonnés en coeur par ces centaines ou milliers de personnes. Les cafés et restaurants sont remplis de soutanes et de pèlerins. Des dizaines d'échoppes vendent des objets de piété. Pour un non-pratiquant ou a fortiori pour un non chrétien, l'ambiance est assez particulière. Quelques soient vos convictions religieuses, cette ville mérite une visite pour son patrimoine architectural très riche. L'hôtel de ville est une ancienne maison du XVIe siècle, de toute beauté.

  • Montceau-les-Mines . Le port est bien organisé, équipé et accueillant. Le marché de Montceau-les-Mines (samedi matin) mérite l'escale à lui seul : plus de 200 commerçants, avec de nombreux producteurs locaux qui viennent y vendre les produits de la ferme.

  • Blanzy . Petite ville en plein pays minier (le Creusot et Montceau les Mines ne sont pas loin) qui abrite maintenant le Musée de la Mine. Il occupe le carreau du puits Saint-Claude. On peut y voir notamment une machine d'extraction du XIXe siècle, et se faire une idée assez précise de ce qu'était le travail de la mine à cette époque.
  • Ecuisses . Petite ville qui abrite un musée du canal du Centre (péniche aménagée pour la visite, ancienne écluse avec portes en bois). Surtout, Ecuisses fut un centre important de production de tuiles et terres cuites, et de faïences de décoration. Les  amateurs d'arts décoratifs et d'architecture visiteront le village le nez en l'air pour repérer sur les maisons les décorations de toiture et de façade qui donnent une bonne idée de la production au XIXe siècle. Vous verrez pas mal d'exemples dans mon album photo.

  • Chagny. Petite ville agréable le long du canal avec un port de plaisance.

  • Fragnes . Village agréable avec une halte nautique calme et bien organisée.

De Digoin à la Saone
De Digoin à la Saone

Je n'ai pas cité ici des dizaines d'étapes possibles, dans des endroits charmants, plus ou moins sommairement aménagés qui permettent de faire escale en pleine nature ou à proximité de  petits villages ou hameaux. Si comme moi vous aimez la sérénité et la solitude des étapes dans la nature, vous saurez bien les repérer. 
ċ
StMammes-Chalon.kml
(286k)
Mister Mellipheme,
2 févr. 2010 à 12:42
Comments