Sculptures‎ > ‎

Globe hydrographique/

Globe Hydrographique, 2006
Maquette à l’échelle 1 : 51,025,000
Technique mixte, 45x35x40 cm environ
Réalisation Camille Goujon

Les dessous de notre monde plomberie ressurgissent dans l'espace habitable. L'activité humaine a transformé la Terre en machine célibataire. Machine désirante, elle est pénétrée de part en part d'organes industriels. Sous la croûte terrestre, les flux d'énergies circulent en un réseau complexe et infini de tuyaux. Lorsqu'un gisement jaillit à la surface, la machine explose en un voluptueux orgasme. Mais la Terre est une fausse sceptique. L'activité humaine a été si loin dans la re-modélisation du globe, qu'elle a déclenché un dysfonctionnement général.