Accueil‎ > ‎Le saviez-vous ?‎ > ‎Chancellerie‎ > ‎

Inscriptions à l'Annuaire SSA et au Tableau d'Avancement

ANNUAIRE SSA

        L'Annuaire du SSA est un classement par GRADE et par ANCIENNETE dans le grade : annuaire des LTN, des CNE... 
Par exemple, pour les LTN, le premier de l'annuaire des LTN cette année est un ISH ECN 2006, passant spécialiste cette année (les IMG équivalents étant déjà CNE, ils appartiennent à l'annuaire des CNE), et le dernier, un IMG ECN 2011. 

La première inscription à l'Annuaire est concomitante de la nomination dans l'armée active, soit le passage au grade de LTN. L'ordre d'inscription des internes sur le JO portant nomination dans l'armée active correspond en fait à l'ordre d'inscription dans l'Annuaire du SSA. 
Ce classement est fait en tenant compte des notes ESSA et des notes ECN. Il n'est pas figé et évolue au cours des années notamment avec, initialement, la prise en compte de la note finale EVDG. Cependant, le fait que les ISH ne bossent pas ou moins l'examen final par rapport aux IMG a peu d'importance car, à l'issue du tronc commun, les IMG passeront CNE et apparaitront donc en fin de l'Annuaire des CNE, les ISH équivalents restant dans l'Annuaire LTN.
Au passage des ISH au grade de CNE, ces derniers, grâce à leur concours sur titres, bénéficient d'une bonification d'échelon de 1 an ce qui permet de rattraper leurs camarades IMG du même ECN pour passer au grade supérieur dans les mêmes années.

Les passages aux grades de LTN et de CNE étant statutaires (automatiques quelque soit l'ordre d'inscription à l'Annuaire), ils ne font pas intervenir l'inscription au TA.

TABLEAU D'AVANCEMENT

        L'inscription au TA permet le passage au grade supérieur. Pour les Médecins, l'inscription au TA rentre donc en compte pour le passage au grade de CDT. 

L'inscription au TA se fait en partie en fonction de l'ordre d'inscription à l'Annuaire mais surtout en fonction des notations (CNE+++), des OPEX effectuées, des décorations et récompenses reçues... et des punitions le cas échéant !
Par exemple, un médecin classé 10ème à l'Annuaire des CNE mais mal noté par ses supérieurs peut ne pas être proposé au TA pour le passage au grade de CDT alors qu'un autre médecin classé 40ème au même annuaire peut l'être si bien noté + OPEX...

Par grade, il existe des quotas par armée donc si X médecins passent de CDT à LCL, X médecins passeront de CNE à CDT. Chaque médecin remplissant les conditions statuaires pour être promus au choix à un grade supérieur fait ainsi l'objet d'un classement annuel, de l'attribution d'un indice relatif interarmées (IRIs) et d'une mention d'appui. 

L'IRIs est une cotation chiffrée constituant un des éléments de l'appréciation du potentiel de chaque officier. La valeur de cet IRIs est comprise entre 1 et 7, 7 représentant la cotation la plus élevée. L'IRIs est proposé au niveau local par corps et par grade. Exemple IRI 1 pour LTN ou CNE = officier au potentiel limité qui ne laisse pas entrevoir d'aptitudes particulières au-delà de ces attributions. A suivre et à conseiller. IRI 6 (pas de 7 pour ces grades) = Officier exceptionnel au très fort potentiel. Sa forte capacité de progression le rend apte à occuper dans l'immédiat des postes de responsabilité supérieure. Au niveau supérieur, l'IRIs est arrêté puis communiqué individuellement à chaque officier.

Une mention d'appui est proposée par l'autorité locale chargée du classement annuel pour chaque officier proposable. Elle indique la priorité particulière portée à l'inscription au TA de l'officier concerné. Les mentions d'appui sont : 

IP = A inscrire en priorité ; MI = Mérite d'être inscrit ; IS = A inscrire si possible ; AJ = Ajourné. 

Pour le SSA, les mentions d'appui prennent une autre appellation :

TSA = "Tout Spécialement Appuyé" : l'inscription est très souhaitable ; TA = "Très appuyé" : l'inscription est souhaitable ; P = "Proposé" : l'inscription peut être envisagée ; A = "peut attendre" : l'inscription n'est pas souhaitable.

La mention d'appui TSA ne peut être utilisée par un même notateur que dans la limite de 33% des militaires qu'il doit noter et qui concourent entre eux à un avancement de grade. Le volume ainsi déterminé est, le cas échéant, arrondi à l'unité supérieure.
La mention d'appui n'est pas communiqué aux officiers.


Documents de référence : 
Instruction Ministérielle N° 7215/DEF/EMA/RH/PRH du 02 septembre 2011 relative à l'avancement des officiers.
Circulaire n° 266/DEF/DCSSA/CHOG du 07 mars 2011 relative à l'avancement 2012 des officiers d'active du SSA et des MITHA.