B-Z-8867

B  U  J  U  M  B  U  R  A        N e w s
L'information au cœur de la capitale burundaise
BUJUMBURA News
(+32) 493355488
 bujanews@gmail.com

Forum du siteRéagir à l'article sélectionné

Formation des diplomates nouvellement nommés

Le gouvernement accorde une importance capitale au secteur de la diplomatie

Le ministère des Relations extérieures et de la coopération internationale a organisé du 23 au 24 août 2012, un séminaire de formation de dix huit diplomates nouvellement nommés et d’une quinzaine de cadres récemment recrutés à ce ministère. L’ouverture de ce séminaire a été rehaussée par le Premier vice-président de la République du Burundi, Thérence Sinunguruza.

DSC05537Dans son discours de bienvenue, le ministre des Relations extérieures et de la coopération internationale, Laurent Kavakure a fait savoir que l’objectif principal de ce séminaire est le renforcement des capacités du nouveau personnel nommé et affecté au service extérieur aux mois de juin et août 2012. Il a indiqué que les missions diplomatiques dans plusieurs coins du monde constituent une preuve évidente d’une action diplomatique active et offensive pour donner à la patrie plus de visibilité dans le concert des nations. C’est dans cette optique qu’il a demandé aux diplomates nouvellement nommés de travailler d’arrache pied afin de présenter une belle image du Burundi et d’intéresser les opérateurs économiques étrangers à venir investir dans notre pays.

Les diplomates doivent défendre les intérêts de la nation

Le Premier vice-président de la République a, dans son discours d’ouverture dudit séminaire, indiqué que le gouvernement accorde au secteur de la diplomatie une importance capitale. Selon lui, c’est pourquoi le ministère des Relations extérieurs et de la coopération internationale a jugé nécessaire d’organiser un séminaire de formation pour que ces diplomates soient dotés des connaissances suffisantes afin de mieux s’acquitter de leur mission. Il a rappelé que les diplomates doivent défendre les intérêts de la nation et non les intérêts personnels comme leurs partis politiques, leur région ou leur ethnie. «La diplomatie reste un domaine indispensable dans la vie de tout Etat et surtout pour le Burundi, un pays post-conflit»; a-t-il ajouté. Sa diplomatie doit être performante, proactive et rayonnante afin qu’il puisse s’attirer la sympathie de la communauté internationale; a-t-il poursuivi. 

M. Sinunguruza a indiqué que la diplomatie du Burundi doit davantage s’activer pour mobiliser les aides dont le Burundi a tant besoin surtout dans cette situation de conjoncture économique internationale délicate. Pour que la diplomatie du Burundi porte des fruits, il les a conseillés de garder toujours à cœur les priorités du gouvernement.

Fidès Ndereyimana, Vendredi, 24 Août 2012 10:17, http://www.ppbdi.com

Retour à la page des News

Webmaster en chef  NGENDAKUMANA Landry-Isidore
BUJUMBURA News
Website counter
Copyright © Archives BUJUMBURA News 2009 - 2012
Si la publication d'un article sur ce site entrave les droits de quiconque, veuillez nous le faire savoir par mail sur bujanews@gmail.com
Comments