Documents‎ > ‎

Procès d'Anders Behring Breivik - Déclaration du 2012-04-17

Wenche Elisabeth Arntzen: Nous arrivons à présent à l'explication de Breivik et j'enjoins le défendeur à prendre place dans le box des témoins.

(Le défendeur se présente au box des témoins)

Arntzen: Vous pouvez vous asseoir. En tant que défendeur dans une affaire criminelle publique, vous n'avez pas à donner d'explication. Mais vous avez un droit de vous expliquer, si vous le souhaitez. Si vous utilisez ce droit, je vous demanderai de dire la vérité. Vous aurez d'abord l'opportunité d'expliquer de manière cohérente ce qui concerne les sujets que vous considérez comme importants dans cette affaire. Je pense comprendre que vous avez préparé un texte que vous désirez réciter. Je crois comprendre que vous allez commencer votre explication avec un message préparé. Je vous demande de vous contraindre tout de même à rester dans le cadre temporel que votre défenseur a annoncé hier. Et vous devez aussi vous attendre à ce que j'en arrive à vous poser des questions durant votre lecture. Vous devez aussi être préparé à ce que je vous interrompe, si vous sortez de ce qui touche à l'affaire.

Ce qui se passera, après la lecture des messages que vous avez préparé, est que le procureur prendra le relai et vous posera des questions liées à divers sujets. Vos défenseurs ont certainement été mis au courant des thèmes dont il s'agit. Vous aurez quelques questions d'ouverture pour commencer, et vous devez aussi être prêt pour des questions plus spécifiques. Votre défense aura ensuite l'occasion de poser des questions, ainsi que les avocats de coordination d'aide, les experts et la cour. Je vous en prie, vous pouvez commencer.

Breivik: Chère juge Arntzen, Lippestad a indiqué hier que cela prendra approximativement 30 minutes, et peut-être davantage. L'accusation a énoncé hier la structure de son travail, et je demande aussi à pouvoir énoncer la structure de ma défense, et je ne peux pas faire ceci si je n'utilise pas une liste avec les différents points importants.

J'espère que l'on m'autorisera à expliquer les causes et les motifs du 22 juillet ;et j'espère que vous ne m'interromperez pas.

Arntzen: Vous avez le droit de procéder ainsi. Ce dont je parlais était pour une simple récitation. Si vous avez une liste d'arguments et de points auxquels vous voulez vous tenir, vous être plus libre dans votre exposé que lors d'une simple récitation.

Breivik: C'est exact. J'ai une liste, mais je commencerai avec elle uniquement après avoir fini de poser les paramètres de ma défense. Par conséquent, la question consiste à savoir si j'ai votre permission pour poser le cadre de ma propre défense. Je vous rappelle que j'ai subi 1100 pages d'interrogatoires, et il s'agit d'une quantité si massive d'informations que je ne peux poser le cadre de ma défense sans employer de certains moyens pour m'aider.

Arntzen: Non, je comprends. Vous pouvez commencer à poser le cadre de votre défense.

Breivik: Oui.

Mette Yvonne Larsen: Administrateur, on m'annonce que l'assemblée ne peut pas l'entendre très bien. Baissez un peu plus le microphone, Breivik; comme ça.

Breivik: Oui, okay.

Arntzen: Pouvez-vous parler un peu plus fort?

Breivik: Ouais, pas de problème. Je voudrais aussi souligner le fait que j'ai atténué ma rhétorique par respect pour les victimes et leurs proches, et je pense que celà restera en même temps dans les limites acceptables et aussi dans mes droits.

Je me tiens ici aujourd'hui en tant que représentant du mouvement d'opposition anti-communiste et anti-islamiste norvégien et européen, abrégé "mouvement de résistance anti-communiste et anti-islamiste"; et en tant que représentant du réseau Knights Templar. Lorsque je m'adresse à vous, je parle au nom de nombreux Norvégiens, Scandinaves et Européens qui ne veulent pas être dépossédés de leurs droits ethniques, indigènes, culturels et territoriaux.

Les médias norvégiens et les procureurs de l'accusation ont argumenté et continueront d'argumenter sur ceci que les raisons pour lesquelles j'ai lancé l'attaque du 22/7 sont inconséquentes, et ce que parce que je serais un pathétique et malicieux loser manquant d'intégrité, n'ayant ni dignité, ni parole, parce que je suis un menteur notoire, que je manque de morales, je suis fou, et que par conséquent je devrais être immédiatement ignoré et oublié auprès des autres conservateurs culturels et nationalistes en Norvège et Europe.

Ils diront que j'ai perdu mon emploi et mon rang social, que je suis une personne cruelle et malsaine ne recherchant que de l'attention pour sa propre personne. Tout ceci, ils l'ont revendiqué. Ils ont aussi revendiqué que je sois narcissique, antisocial, psychopathe, que j'aurais une phobie des germes et aurais porté un masque antibactérien tous les jours depuis d'innombrables années, que je n'aurais que les sweats rouges et que j'aurais eu une relation incestueuse avec ma propre mère.

Ils ont aussi revendiqué que je suis un misérable pathétique tueur d'enfant et de bébé – et ce en dépit du fait que je n'ai tué personne de moins de 14 ans – que je suis un couard consanguin homosexuel pédophile nécrophile raciste sociopathe nazi sioniste et anarchiste. Tout ceci a été revendiqué. Et aussi que je sois physiquement et mentalement attardé avec un QI autour de 80.

Bien entendu, je ne suis pas surpris par ces descriptions. Avant d'entreprendre ma mission, j'ai décrit en détail ce que j'attendais de leur part qu'ils disent et écrivent; et celà s'avéra finalement. La plupart des gens là-dehors comprennent bien que ce n'est que fausse propagande, frisant avec le comique. Mais il est important que tout le monde comprenne pourquoi ces "élites" culturelles, ces journalistes, ces éditeurs, et même ces procureurs-ci dans ce cas, vont continuer à se moquer, me tourner en ridicule et mentir me concernant.

La réponse est simple: j'ai implémenté le plus sophistiqué, spectaculaire et brutal assassinat politique commis par un militant nationaliste en Europe depuis la Deuxième Guerre Mondiale. Ils font ceci car ils craignent le nationalisme militant. Ils craignent qu'il soit possible d'endommager l'idéologie du marxisme culturel et leur expérience multiculturelle. Ils feront tout en leur pouvoir pour empêcher ceci. Moi et mes frères et sœurs révolutionnaires nationalistes manifestons leur pire cauchemar. Ils veulent essayer d'effrayer d'autres pour qu'ils ne fassent pas de même. Ceci est la raison pour laquelle la démonisation maladive massive de ma personne est sur le point de continuer. J'espère que tous les nationalistes et les conservateurs culturels là-dehors ne se laisseront pas décevoir par cette propagande.

Je vais expliquer comment tout ça a commencé et ce qui se produisit après la Deuxième Guerre Mondiale.

La Norvège et l'Europe de l'ouest n'ont pas eu de réelle démocratie depuis l'entre-deux-guerres. La liberté d'expression en Norvège et en Europe est actuellement un concept sans substance. La Norvège et l'Europe sont presque complètement étouffées par le conformisme et par conséquent des dictatures. La Norvège et les autres pays en Europe de l'ouest ne sont pas des pays démocratiques, et n'ont aps été des pays démocratiques depuis la période entre Première et Deuxième Guerres Mondiales.

Que s'est-il passé la dernière fois qu'on eut une réelle démocracie en Europe? Oui, Hitler arriva au pouvoir. Et ceci est la raison pour laquelle les libéraux et les marxistes culturels n'ont jamais voulu, après la Deuxième Guerre Mondiale, introduire de vraies démocratie et liberté d'expression. Les libéraux et les marxistes culturels ont coopéré après guerre pour éloigner nationalistes et conservateurs culturels du pouvoir, dans la mesure où leur terreur ultime est qu'un nouveau Hitler jaillisse et soi-disant débute une hypothétique Troisième Guerre Mondiale. Donc ce qui est aujourd'hui appelé démocratie n'est en fait qu'une dictature libérale et culturalo-marxiste.

Le marxisme culturel, qui s'est hissé au sommet en Norvège et en Europe de l'ouest après la défaite des puissances de l'Axe lors de la guerre, s'est élevé en tant que seule et divine vérité. Le marxisme culturel devint sacré, et ses adeptes élevèrent leurs voix en support de la solidarité internationale et du progrès de simultanément tous les humains. Le multiculturalisme fut bientôt introduit dans cette sublime et sacrée vérité, et il n'était plus permis de critiquer la vérité sacrée. Le conservatisme culturel et le nationalisme furent interdits, caractérisés comme barabres, haineux, et inhumains.

Ces vérités-ci, créées et adoptées en 1945, fut renforcées davantage lors de la révolution de 1968, dont je vais parler ensuite.

Les nationalistes et les conservateurs culturels étaient en piètre état après la Deuxième Guerre Mondiale quand les puissances de l'Axe furent tombées. L'Europe n'eut jamais MCCarthy, de telle sorte que les marxismes purent jouir d'un règne libre. Ils usèrent de cette période pour infiltrer le secteur des médias et les organisations éducatives. La première génération d'infiltration marxiste, cependant, se concentra principalement sur le secteur de l'éducation, surtout après que les marxistes aient été avertis par les partis sociaux-démocrates en Europe qu'ils étaient trop extrèmes pour obtenir des positions politiques. Ceci n'eut pas lieu qu'uniquement en Norvège, mais à travers l'ensemble de l'Europe de l'ouest. Il y avait beaucoup de marxistes professeurs d'université, qui pensaient voir là le plus efficace moyen d'exercer un pouvoir.

La révolution marxiste de 1968 en Norvège et en Europe de l'ouest se produisit comme résultat direct de notre manque de leaders anti-communistes à l'instar de McCarthy, qui prévint l'infiltration marxiste des secteurs des médias et de l'éducation. Mais le problème était que McCarthy lui-même était trop modéré. Il considéra à un moment l'idée de déporter tous les marxistes américains en Union Soviétique, mais malheureusement ne le fit pas.

Les institutions culturelles en Europe de l'ouest étaient une cible facile pour l'infiltration des marxistes, tandis que les économiques-libéraux, bourgeois, se concentraient principalement, sur le fait de contrôler et gérer l'économie. C'est à partir d'ici qu'on eut une nouvelle distribution du pouvoir en Europe. Les marxistes, qui avaient le contrôle de la culture, et des économiques-libéraux qui étaient en charge de l'économie.

"Déconstruction" est le mot-clef.

Les réformes culturelles marxistes introduirent un féminisme massif et une "affirmative action", la révolution sexuelle, la transformation de l'Église, de l'école, de la morale et du comportement, pour citer quelques exemples. 1968 était l'année où la révolution marxiste culturelle a commencé. Le résultat fut un effondrement de l'autorité et un déconstruction systématique des principes et normes fondamentales sociales.

Ils créèrent une société socialiste, égalitaire, en Norvège et en Europe occidentale, où tous les groupes considérés comme des "victimes" reçurent le pouvoir. Plus vous étiez déconsidéré, plus haut dans la nouvelle hiérarchie du pouvoir vous pouviez aller. Les nationalistes et les conservateurs culturels demeurèrent sans pouvoir.

Un critique conservateur déclara ce qui suit en 1968:

Dans quelques années, les marxistes vont prendre en charge notre culture, tandis que les libéraux et petit-bourgeois dirigeront l'économie.

Et il avait raison. Aujourd'hui, la culture est contrôlée par les marxistes. Les libéraux se chargent de l'économie, tandis que les nationalistes et les conservateurs culturels ont été coupés du pouvoir depuis la Deuxième Guerre Mondiale. Aujourd'hui, par conséquent, la Norvège et plusieurs autres pays européens souffrent d'auto-mépris de leur propre culture, ce qui est dû aux doctrines marxistes et à l'idéologie multiculturelle.

Deux questions, peut-être les plus importantes de notre temps, que tous les journalistes, politiciens parlementaires norvégiens et personnels académiques ici devraient se poser, sont les suivantes:

Pensez-vous qu'il soit non-démocratique que le peuple norvégien n'ait jamais été consulté par la voie d'un référendum sur le fait de savoir s'ils acceptent ou non que la Norvège soit transformée en un état multi-ethnique et multiculturel?

Est-il démocratique de faire ceci sans avoir demandé directement l'avis du peuple?

La seconde question est la suivante:

Pensez-vous qu'il soit non-démocratique que le peuple norvégien n'ait jamais été consulté par la voie d'un référendum sur le fait de savoir s'il acceptait ou non que la Norvège accueille tellement d'immigrants africains et asiatiques qu'il risque d'être transformé en une minorité dans sa propre capitale?

Et puis quelqu'un dira: Non, il n'y a pas de problème car il y a des élections libres.

Mais la question suivante est alors celle-ci: Croyez-vous que le libre choix soit assez, et que les partis politiques et les médias norvégiens aient une obligation d'informer le public quant aux conséquences? Les Novégiens et les Européens ont été déçus et manipulés par les politiciens et les journalistes de gauche. Et ceux-ci n'ont jamais expliqué ces conséquences, précisemment qu'ils sont sur le point de perdre leur groupe ethnique, leur culture, leurs traditions, la Chrétienté, et leur pays. Les partis politiques nationalistes et conservateurs culturels sont bannis en Europe.

À plusieurs occasions, en Norvège et en Europe, il devint clair que les nationalistes et les conservateurs culturels en Norvège et en Europe étaient exclus des processus démocratiques. Nos opinions sont considérées comme inférieures. Et nous-mêmes, en tant qu'humains, sommes vus en tant que citoyens de seconde classe. Et il en a été ainsi depuis la Deuxième Guerre Mondiale. Il n'y a pas de réelle démocratie en Norvège et en Europe tandis que les libéraux et les élites marxistes sont au pouvoir. Ils boycottent la démocratie dès qu'ils sentent en avoir envie. Et ils en ont envie à chaque fois que les paris nationalistes deviendraient proches de s'approcher enfin d'un pouvoir.

Je vais prendre un exemple de l'Autriche, d'il y a seulement quelques années de ça. Lorsque le parti nationaliste de Jörg Haider, l'ÖVP, prit place dans la coalition gouvernementale, le pays entier fut boycotté par 14 autres pays de l'Union Européenne. Ils disaient: nous ne pouvons autoriser un parti nationaliste et conservateur culturel à avoir une influence, car leurs politiques sont intolérantes, cruelles et inhumaines. Les agences d'information nationales et internationales créèrent leur propre initiative, plaçant l'Autriche sous une forte pression et les traitant de racistes et de nazis. Et ensuite ils se sont évertuer à les forcer à changer leur opinion.

La même chose s'est produite lorsque le peuple suisse vota contre autorisation d'érection de minarets il y a quelques années. Les agences internationales d'information firent là la même chose quant elles commencèrent leurs vastes campagnes de propagande et appelèrent les Suisses racistes et nazis. Devinez comment elles les ont appelé: intolérants, cruels, et inhumains.

La même chose est en train de se produire en ce moment même en Hongrie, où l'alliance nationaliste est victime de la même démonisation. Une fois encore, les marxistes et les libéraux boycottent la démocratie et essayent de forcer les Hongrois à changer d'avis en les traitant de fascistes, nazis, fanatiques. Les agences de presse suiédoises continuent à faire de même contre le parti politique Sverigedemokraterna. Les agences de presse norvégiennes ont agi ainsi depuis 20 ans en Norvège à l'encontre du Fremskrittsparti. Ici, une fois de plus, elles boycottent la démocratie et essayent de forcer Norvégiens et Suédois à changer d'avis en les traitant de racistes, d'intolérants, de gens cruels et inhumains.

Les politiciens norvégiens et européens, ainsi que les journalistes, devraient se poser les questions suivantes, qui sont très importantes:

La presse norvégienne a-t-elle jamais dirigé une campagne contre le Fremskrittsparti avant l'élection, avec l'intention d'influencer négativement les résultats à l'élection?

La réponse est oui. Elle a lancé une campagne systématiquement diffamante contre le Fremskrittsparti depuis 20 ans, et elle va continuer à agir ainsi, et exactement la même chose a lieu partout en Europe.

La Norvège peut-elle être appelée une démocratie si 100% des agences de presse norvégiennes autorisées promeuvent l'idéologie multiculturelle et censurent systématiquement les individus qui supportent le protectionisme ethnique et culturel?

La réponse est non. La Norvège ne peut pas être appelée une démocratie tant que cette censure systématique a lieu.

Un sondage effectué par Frank Aarebrot en Norvège indique que seul 1% des journalistes vote pour le Fremskrittsparti, et que plus de 60-70% votent pour des partis de l'aile gauche. Quelle en est la raison selon vous? La réponse est que la faculté de journalisme du collège de Volda et de l'université d'Oslo sont complètement dominées par des enseignants fervents défenseurs de l'idéologie marxiste culturelle. Brace Bawer, entre autres auteurs, a écrit sur ce sujet. Et ces enseignants marxistes aident ainsi à parachever d'endoctriner tous les étudiants.



Dans tous les cas, il est nécessaire d'introduire un système de quotas pour les éditeurs et journalistes dans les agences de presse européennes. C'est l'une des rares opportunités de regagner une presse libre et objective.

Un sondage britannique a montré que 69% des habitants en Grande-Bretagne voient l'immigration en tant que soit un problème, soit un très gros problème. Les références de la source sont dans le manifeste.

Un autre sondage norvégien par le Statistisk Sentralbyrå, de Février 2012, au Royaume-Uni, a montré que trois habitants de Grande-Bretagne sur cinq, c'est-à-dire 70% des habitants en Grande-Bretagne, croient que la Grande-Bretagne est devenu un pays dysfonctionnel en résultat du multiculturalisme. La source est The Times de Février 2010.

Une autre étude britannique a montré que 70% des gens ne sont pas satisfaits du multiculturalisme.

Arntzen: Breivik.

Breivik: Oui.

Arntzen: Ce que vous avez lu pour l'instant, est-ce le contenu de votre manifeste?

Breivik: Non, absolument pas.

Arntzen:
Ou êtes-vous en train de lire ce que vous avez préparé?

Breivik: Oui.

Arntzen: Très bien.

Breivik: Ce sont des citations qui soulignent l'idée: les journalistes norvégiens et européens sont anti-nationalistes et des activistes politiques. Ils autorisent les musulmans et les marxistes à remplir les journaux, mais traitent tous les autres d'islamophobes fanatiques, de racistes et de nazis.

Si 70% des habitants de Grande-Bretagne croient que leur pays est devenu dysfonctionnel en résultat du multiculturalisme, combien pensez-vous partagent la même opinion en Norvège, Suède, Allemagne, et en France?

Les journalistes norvégiens, suédois, allemands et français devraient être objectifs, mais ils ne le sont pas. C'est un prérequis obligatoire afin de pouvoir s'appeler soi-même un journaliste. Un journaliste qui n'est pas objectif et qui choisit systématiquement de supporter le multiculturalisme, quoi qu'il se passe, n'est pas un journaliste, mais un arriviste politique.

Environ 30% des Norvégiens et des Européens sont opposés au multiculturalisme, mais il n'y a pas une seule organisation de nouvelles qui représente nos vues. Dans une vraie démocratie, 30% des agences de presse parleraient en fait pour nous et présenteraient nos opinions. Au lieu de celà, 100% de toutes les agences de presse sont des supporters du multiculturalisme.

Il n'y a pas de fondement pour la démocratie, et toutes nos institutions d'État comme les écoles et les unviersités baignent dans un marxisme culturel perpétuel. De plus en plus de nationalistes et de conservateurs réalisent, tout comme je l'ai réalisé, que la lutte démocratique ne sert à rien. Il n'est pas possible de gagner lorsqu'il n'y a pas de réelle liberté de parole, et encore davantage vont réaliser ceci dans les décennies à venir et finalement prendre les armes. Quand la révolution pacifique est rendue totalement impossible, la révolution violente devient inévitable. Et ce n'est pas un secret que les opposants du marxisme culturel et du multiculturalisme ont été réduits au silence depuis la Deuxième Guerre Mondiale. Cette oppression envers le fait d'avoir une opinion est la vraie chose terrifiante.

Cette grave injustice provoqué pour moi et d'autre de perdre foi en la démocratie et de décider de devenir des nationalistes militants. Ce sont ces graves injustices qui m'ont créé, ou créèrent Laserman en Suède, et le NSU en Allemagne. Les gens qui disent de moi que je suis maléfique n'ont pas bien compris la différence entre la brutalité et le mal. La brutalité n'est pas toujours un mal. Traiter quelqu'un d'être maléfique sous-entend que vous connaissez quelque chose des intentions et motivations de la personne. C'est le fait d'autant d'ignorance de me traiter de personne cruelle que de dire que les dirigeants de l'armée U.S. pendant la Deuxième Guerre Mondiale furent cruels, eux qui décidèrent de tuer 300 000 civils japonais avec des bombes nucléaires, afin de prévenir encore plus de morts futures dans le conflit pacifique en stoppant toute la guerre.

Ils n'ont pas fait celà car ils étaient maléfiques, mais parce qu'ils ont calculé qu'une fin rapide à la guerre sauverait des millions de vies. Oui, ils ont tué 300 000 civils, mais ce, afin de, peut-être, sauver des millions de gens. Ceci était dû à de bonnes intentions et motivations; il s'agit de bonté et non de méchanceté même si la méthode qu'ils utilisèrent fut, elle, brutale.

Moi et d'autre nationalistes militants utilisons exactement la même logique. Si nous pouvons forcer les travaillistes à changer leur politique d'immigration, à arrêter la déconstruction et la colonisation. Si nous pouvons les forcer à changer la direction de leur politique en exécutant 70 personnes, ou en détruisant l'idéologie multiculturelle par d'autres moyens, celà contribuera évidemment au fait qeu nous ne perdions pas notre groupe ethnique, notre Chrétienté et notre culture. Ceci nous aidera à empêcher une future guerre civile en Norvège, qui pourrait résulter en la mort de centaines de milliers de Norvégiens.

Moi et d'autres nationalistes militants en Europe sommes à 100% convaincus que si nous parvenons à stopper l'expérience multiculturelle en Europe à temps, nous aiderons à sauver des centaines de milliers – peut-être des millions – de vies si une grande guerre civile est empêchée.

Et malheureusement, nousn'avons pas le luxe d'attendre beaucoup plus avant l'arriver à une confrontation. Si nous étions d'avis d'attendre vingt, trente, quarante ans, alors les Norvégiens et les Européens ethniques seront devenus une minorité. Nous ne sommes par conséquent pas à même d'attendre davantage, et comme mentionné précédemment, intentions et motivations sont ici basées sur le bien et non sur le mal. Si quelqu'un était maléfique, ce seraient les sociaux-démocrates et les autres multiculturalistes qui sont engagés dans une déconstruction ethnique et culturelle systématique. Parce que les sociaux-démocrates et les autres partis en Europe et en Europe occidentale choisissent de complètement transformer nos pays en une société multiethnique et multiculturelle, sans même prendre la peine de demander à leur peuple via un référendum. Il y a eu des milliers, des dizaines de milliers d'avertissements que les conséquences en seront très sanglantes.

La seule chose qui devrait surprendre la Norvège et l'Europe est de se demander pourquoi une telle vaste action n'a pas été menée plus tôt. Elles ont tout préparé pour le conflit. La Norvège et l'Europe occidentale, tout comme les Balkans, vont finir en un bain de sang. Et, oui, je le referais. Parce que le crime contre mon peuple et ma culture est mille fois plus barbare. L'implémentation d'un petit peu de barbarie est parfois nécessaire afin de stopper une bien plus grande barbarie.

Comme signalé dans le manifeste, 2083, il est important de déclencher et provoquer une chasse aux sorcières pour les conservateurs culturels modérés, et d'augmenter le niveau de censure. Ceci augmentera la polarisation qui, à son tour, contribuera à augmenter la radicalisation. À court terme, celà semblera auto-destructeur car les modérés vont attirer beaucoup d'attention négative, mais quand les modérés seront persécutés, beaucoup d'entre eux vont se radicaliser. Provoquer une chasse aux sorcières était par conséquent d'une importance critique pour notre cause, sur le long terme.

Les marxistes culturels et les multiculturalistes ont eu des centaines, même des milliers d'opportunités de changer le cours de la politique depuis la Deuxième Guerre Mondiale. Mais ils ont toujorus refusé de le faire, encore, et encore. La question est: est ce que l'AUF et l'Arbeiderparti font ceci car ils sont maléfiques, ou car ils sont naïfs? Et, s'ils sont naïfs, allons-nous leur pardonner, ou les punir?

La réponse est que la plupart des membres de l'AUF sont naïfs et endoctrinés, c'est-à-dire qu'on leur a lavé le cerveau. Beaucoup de gens ont été endoctrinés et se sont fait laver le cerveau par les membres de l'Arbeiderparti adultes, ou par les médias de gauche. Tous les autres ont été endoctrinés par le système scolaire norvégien, ou même par leurs parents.

Ce n'étaient pas d'innocents civils ou enfants, mais des activistes politiques, qui promeuvaient activement le multiculturalisme et le marxisme culturel. Pas moins de 44 des 65 membres de l'AUF avaient des positions dirigeantes dans l'AUF, et beaucoup prenaient part à d'autres organisations politiques et étaient cités dans leur cercle local de l'Arbeiderparti. L'AUF est une organisation très semblable à la Hitler Jugend. Utøya est un camp d'endoctrinement pour activistes politiques, et le 20 juillet, ils avaient été endoctrinés durant de nombreuses heures par l'une des communistes les plus extrèmes de Norvège: Marte Michelet, fille de l'archi-communiste Jon Michelet. Elle avait été invitée par la direction de l'AUF pour tenir des discours.

Marte Michelet, en dépit de ce que notre groupe ethnique soit si vulnérable et oppressé, se sentit prise d'une telle haine pour notre héritage culturel qu'elle choisit de se convertir à l'Islam et d'avoir une descendance berbère arabe avec un musulman. Et ce sont les discoureurs et leaders communistes de ce calibre qui endoctrinent l'AUF.

Arntzen: Breivik …

Breivik: Oui

Arntzen: Vous avez dit au début que vous aviez modéré votre rhétorique.

Breivik: Oui

Arntzen: Pour les familles et les survivants.

Breivik: Oui. Cela ne sera pas pire que ceci.

Arntzen: Pouvez-vous essayer de suivre cette idée de modération?

Breivik: Je vais le faire.

Avant que de continuer, je veux lire une citation de John Stuart Mill, un ancien membre du parlement et philosophe anglais. "Une personne peut causer du mal à d'autres non uniquement par son action, mais également par son inaction, et dans chaque cas il est juste qu'elle soit tenue responsable de la blessure provoquée."

Tous les activistes politiques qui se font avocats du marxisme culturel et du multiculturalisme devraient s'attendre à être tenus pour responsables de leur action à l'avenir. Maintenant vous savez quel est le prix de la trahison, et ce ne sera pas la dernière fois que celà aura lieu en Norvège et en Europe. Nous, les nationalistes militants, savons qu'attendre lorsque nous choisissons de nous battre. Nous effectuons le sacrifice ultime, avec ou sans reconnaissance par la suite.

Vous essayez de sauver votre peuple, une nation dont la majorité est si endoctrinée qu'elle croit qu'elle n'a pas besoin d'être sauvée. Vous essayez de sauver votre peuple, mais la majorité accepte aveuglément la propagande disant que vous être un meurtrier et un terroriste, et pas un héros national. Tout ceci, nous le savons d'avance, et nous ne nous plaignons pas. Avant l'opération, j'ai écrit dans le manifeste que je serais démonisé comme monstre fou, maléfique, et comme terroriste. Il faut s'y attendre tant que l'Europe est contrôlée par les multiculturalistes. C'est un prix que nous sommes prêts à payer.

Et d'être emprisonné à vie ou de mourir en martyr, ce qui est crucial pour la survie de notre peuple et de notre culture, est le plus grand honneur qu'un homme ou qu'une femme puisse expérimenter dans sa vie. Ce n'est pas seulement notre droit, mais aussi notre devoir. Savoir que je vais être jeté en prison ne me fait pas peur. Et la raison pour ceci est simple: je suis né dans une prison et ai vécu ma vie entière dans une prison. Dans une prison où il n'est pas possible de s'exprimer politiquement. Une prison où il n'y a pas de liberté d'expression et où j'ai été forcé de regarder mon propre groupe ethnique et ma culture être lentement déconstruits par les marxistes et les libéraux. Dans cette prison, la résistance n'est pas autorisée, et on s'y attend même à ce que j'applaudisse la chute de mon peuple et de ma culture.

Dans cette prison, le système a décidé que si vous critiquez, vous serez mis au banc, publiquement démonisé, tourné en ridicule, deshumanisé. Cette prison est appelée Norvège. Ce n'est pas important que je soit enfermé dans une cellule de confinement solitaire à Ila, où que je vive à Skøyen ou Frogner. Celle injustice est tout aussi urgente et criante peu importe où vous vivez en Norvège. Parce que vous vivez en sachant le fait que toutes les cités et les grandes villes termineront ultimement comme le trou infernal de multiculturalisme que nous appelons Oslo.

Et vous êtes assis là avec la connaissance du fait que la lutte démocratique est inutile, parce que ceux-là qui contrôlent le pays usent de méthodes non-démocratiques. Le dernier rapport du Statistisk Sentralbyrå, montrant que les immigrants seront majoritaires en 2040, induit beaucoup en erreur. Il nous parle très peu de la relation entre Norvégiens ethniques et non-Norvégiens. La raison pour laquelle ce rapport-ci ne vaut rien, est qu'on en a délibérément exclu tous les Asiatiques, les Africains et aussi les autres non-Nordiques ayant été adoptés. Ils ont aussi omis les immigrants de troisième génération, les immigrants illégaux et les enfants dont l'un des parents vient d'Afrique, d'Asie, ou encore d'une autre zone non-Nordique. Et ce rapport-ci fut commandé par des multiculturalistes, où ils essayent de masquer le fait que les Norvégiens ethniques seront une minorité à Oslo d'ici une petite décennie. Celà va se passer.

En outre, des statistiques de 2010 montrent que pas moins de 47% de ceux nés dans les hôpitaux d'oslo ne sont pas des Norvégiens ethniques. Une autre étude montre que les Novégiens ethniques sont déjà une minorité parmi les élèves des premières classes des écoles élémentaires à Oslo. C'est l'Oslo d'aujourd'hui, pas l'Oslo de dans 28 ans. On devrait renommer le bureau central des statistiques norvégien "bureau central de l'Arbeiderparti".

Beaucoup ont déclaré que les ultra-nationalistes comme moi veulent introduire et créer un régime politique de terreur. Ceci est incorrect. Je suis en faveur du modèle culturel japonais et sud-coréen, rien de plus, rien de moins. Est-ce que Japon et Corée du Sud sont vraiment des régimes si terribles? Non, ils ne le sont pas. Ce sont des nations high-tech, pleines de succès, monoculturelles. Elles ont officiellement dit non au multiculturalisme et à l'immigration de masse dans les années 1970.

Elles sont la preuve vivante que des nations peuvent avoir du succès, ou davantage de succès, si elles disent non à l'immigration de masse. La discipline, l'honneur, la fierté en son héritage et sa culture sont essentiels au Japan et en Corée du Sud. Et l'on observe d'ailleurs que les femmes y ont généralement un rôle secondaire dans le travail. Ce sont aujourd'hui les sociétés les plus parfaites dans le monde. Il est par conséquent absolument incorrect de dire que les gens comme moi veuillent introduire un régime politique vicieux de terreur.

Les nations les plus riches en succès d'aujourd'hui sont le Japon et la Corée du Sud qui ont mis leurs priorités sur à la fois un certain protectionisme économique, mais aussi sur le protectionisme culturel et ethnique. Ce modèle est en ce moment le plus parfait de tous les modèles politiques. En Europe, en revanche, l'alliance entre les marixstes et les libéraux après la Deuxième Guerre Mondiale, par son principe même, détruisit l'Europe. Nous avons délocalisé toute notre industrie, exportant des dizaines de millions d'emplois vers l'Asie, à cause d'un manque total de protectionisme.

En plus, les marxistes européens se sont assurés que nous concentrions toutes nos ressources uniquement sur la sécurité sociale, la couverture maladie, et notre temps libre. Tandis que dans la direction opposée, Japon et Corée du Sud se concentraient bien davantage sur la recherche, les techniques de pointe, l'export et la commercialisation de produits high tech.

Arntzen: Breivik …

Breivik: Oui

Arntzen: Approchez-vous d'une conclusion dans votre déclaration écrite?

Breivik: J'en suis à la page 6 sur 13, donc j'en suis à la moitié.

Arntzen: Oui, c'est beaucoup. Et maintenant, cela fait 30 minutes, donc je suggère que vous prépariez une conclusion à votre déclaration écrite. Et ensuite vous pourrez revenir aux point importants.

Breivik: Ce n'est pas possible. Ceci constitue le cadre principal de ma défense. Si je ne suis pas autorisé à poser le cadre principal de ma propre défense, alors cela ne sert à rien du tout de m'expliquer. Cependant, il reste donc encore 6 pages, et tout est pertinent. Et...

Arntzen: Il y a peu de pertinence dans ce que vous dites quant au Japon et aux autres pays. Pouvez-vous au moins cantonner votre raisonnement à ce qui concerne la Norvège?

Breivik: Oui. Okay... Je vais toujours conclure mon argumentation là-dessus:

Le Japon et la Corée du Sud sont tous deux - et dans une certaine mesure Taiwan et la Chine aussi - une preuve vivante que les pays qui disent clairement non au multiculturalisme et à l'immigration de masse se portent mieux à long terme et ont davantage de succès.

Jo Benkow, le leader des conservateurs dans les années 1970 et 1980, a prononcé la phrase suivante: "Une société ethniquement homogène est une société harmonieuse".

Plus une société devient culturellement et ethniquement fragentée, plus il est porté atteinte à son unité nationale.

Une société ethniquement et culturellement fragmentée a par conséquent peu de confiance sociale, là où la confiance entre citoyens est réduite chaque jour jusqu'à ce que l'on finisse comme la Grèce où ce sont les employés du public qui paient primairement les taxes. Ceci n'affecte pas seulement les interactions entre les différents groupes mais va aussi finir par mener à une confrontation. Il est certain que celà va se passer et l'on voit déjà que l'Islam est très dominant en Norvège et en Europe.

Il a été affirmé par les politiciens européens de gauche, les personnels académiques et les journalistes que la grande majorité des musulmans européens est pacifique et renonce à la violence. Ces gens-ci proclament que pas moins de 99,9% des musulmans sont bien intégrés et fortement oposés à la violence. Bien sûr ce sont des mensonges et de la propagande. Le Coran et l'Hadith requièrent par définition que tout homme musulman soit obligé de supporter ou de se lancer dans le Jihad. Un sondage britannique a montré que près de 25% des musulmans britanniques déclaraient que les attaques à la bombe du 7/7, où 52 personnes moururent, se justifiaient tout à fait, en raison de la présence de l'OTAN en Afghanistan. Une autre étude de Grande-Bretagne montre que 40% des musulmans britanniques – 40% ! - croient que le 11 Septembre soit quelque chose de justifiable. Source: Aftenposten, 2006.

Le mensonge officiel est que 99,9% des musulmans ne soient pas en faveur de la violence. Mais la vérité est que pas moins de 25 à 40% des musulmans soutiennent ouvertement la violence jihadiste. Les organisations marxistes comme l'Arbeiderparti et d'autres politiciens libéraux, personnels académiques, journalistes et commentateurs politiques, de gauche, sont des gens intelligents qui savent cette vérité. La raison pour laquelle ils mentent à propos de ceci, pour laquelle ils ignorent, dissimulent les informations pertinentes est qu'il existe un consensus, c'est-à-dire une coopération indirecte entre les "élites" européennes, qui vont systématiquement sur le dos des Norvégiens et des peuples européens, afin de protéger leur expérience multiculturelle.

Les quelques exemples que je mentionne ici, et une centaine d'autres exemples que je documente dans mon manifeste, ne sont que la partie émergée de l'iceberg, montrant que les marxistes et les politiciens libéraux, les personnels académiques et les journlistes travaillent ensemble pour déconstruire la culture norvégienne et européenne and autoriser une islamisation plus poussée encore. Mais maintenant tout est à l'envers. La presse norvégienne a le pouvoir de définir, et elle a décidé que le Mal est le Bien, et que le Bien est le Mal. Selon eux, le multiculturalisme est bon, et moi et les autres qui nous y opposons, sommes mauvais. Les nationalistes et les conservateurs culturels sont traités aussi mal que les islamistes étaient traités au Moyen-Orient avant le Printemps Arabe. Ole Wilhelm Kluwer, un porte-parole de l'assocation des enfants norvégiens NS a dit la chose suivante: "Comment les politiciens peuvent-ils parler de multiculturalisme alors qu'ils ne peuvent même pas accepter les différences cuturelles au sein de leur propre population?"

Il y a des centaines de milliers de descendants de membres du "Front National" en Norvège. la question qu'il a posée était celle-ci: Combien de temps encore les nationalistes européens et les conservateurs culturels seront-ils punis pour la Deuxième Guerre Mondiale? La Norvège n'a pas avancé depuis 1945, les réglements de compte contre les nationalistes et les conservateurs culturels n'ont jamais pris fin et continuent encore aujourd'hui. Il est temps que les libéraux d'Europe et les marxistes arrêtent de punir les nationalistes et les conservateurs culturels d'aujourd'hui pour ce qui se passa lors de la Deuxième Guerre Mondiale.

Nous ne l'acceptons plus. Un groupe ethnique faible et fragmenté résultera en une culture faible, résultant en une nation faible. Un groupe éthique est le cœur d'une culture et vous allez voir que quand que le groupe ethnique continue de devenir de plus en plus fragmenté, la culture elle-même devient plus faible. Nous voyons déjà des signes clairs de ceci à Oslo et dans d'autres villes européennes. Dans une telle configuration, les cultures aggressives et les idéologies politiques telles que l'Islam dominent de manière croissante. Les enclaves musulmanes en Europe vont grandir de manière aussi aggrssive qu'un cancer, jusqu'à ce qu'un jour elles constituent une force dominante. Est-ce vraiment si dur à comprendre?

De tout ce que notre peuple a aquis au fil du temps, la liberté de notre peuple a toujours été directement liée à l'intégrité et à la force de notre groupe ethnique. Ceci est le plus précieux et aussi le plus fragile. Notre groupe ethnique est le cœur de notre culture. Notre culture ne peut survivre sans un cœur fort. La survivance de ce groupe ethnique, de notre culture, en plus de notre liberté et de notre indépendance, est ce pourquoi nos ancêtres ont dédié leur vie, et ce pourquoi des centaines de milliers de personnes au long de l'Histoire ont sacrifié leur vie.

Notre groupe ethnique, notre culture, notre identité, notre Chrétienté, notre nation et nos liberté et indépendance sont les fruits de siècles, même de millénaires d'effort collectif et de dur travail. Et en 60 petites années, l'Arbeiderparti a réussi a déconstruire tout cet ensemble. La seule chose qu'ils vont laisser derrière eux, ce sont des sushis et des écrans plats; nous sommes sur le point de perdre tout ce qui est vraiment précieux pour nous.

Arntzen: Nous devons vous demander de conclure, Breivik.

Breivik: Il ne reste plus que 5 pages, je serai bref.

Arntzen: Avocat Lippestad, ceci va bien plus loin que ce qui avait été annoncé hier.

Breivik: Il s'agit du cadre principal de la défense. Et je ne peux me défendre si je ne suis pas autorisé à m'expliquer sur pourquoi le 22/7 s'est produit. Mais j'ai vraiment diminué la virulence du langage, j'ai pris en compte famille et victime. Tout ce que je veux est d'expliquer les raisons et les motifs. Et j'ai – à l'origine, il y avait 20 pages – et j'ai tout réduit à 13 pages. Il n'est pas possible de couper le texte davantage.

Arntzen: Avocat Lippestad, avez-vous des commentaires quant à la durée excessivement longue comparée à ce qui justifiait l'explication?

Lippestad: Quel est votre commentaire, votre Honneur, sur ceci qu'il n'y eut que 5 jours pour arriver à écrire l'explication du défendeur. Nous avons encore l'équivalent de 5 pages. Je comprends l'opinion de la cour, mais je vous prie de laisser continuer la présente explication. Il a également indiqué au début qu'il ne voit aucune raison de s'expliquer davantage s'il n'a pas le droit de lire ceci. Il est impératif d'avoir cette explication; d'abord cette déclaration écrite, et les commentaires oraux par la suite. Donc je soutiens fortement le fait que nous finissions de les 5 pages qu'il reste, mais Breivik, essaye aussi de rendre cela aussi court que possible et enlève tout ce qui semble superflu.

Breivik: Oui

Lippestad: Merci.

Arntzen: Essaye d'en enlever beaucoup car nous avons dépassé de beaucoup le temps imparti. Quand ce sera terminé, je donnerai la parole au procureur Engh, pour continuer l'examination.

Breivik: Juste pour dire, il se trouve qu'on a beaucoup parlé au sujet de ces 5 jours que j'ai reçus. Je n'ai jamais demandé 5 jours. La seule chose que j'aie demandée est une heure, et il s'agit de l'heure qui est en train d'avoir lieu. Il est d'une importance critique pour moi que je puisse parvenir à expliquer mes raisons et mes motivations.

Arntzen: Alors vous pouvez continuer.

Breivik: Merci.

L'islam est actuellement engagé dans une guerre démocrafique à travers l'immigration musulmane de masse, combinée avec le taux explosif de natalité des musulmans, supérieur à 3. C'est plus élevé que le double du taux de natalité pour les Norvégiens ethniques, qui est autour de 1,5. Si nous laissons ceci continuer, nous savons ce qui va se passer. Nous finirons comme minorité dans notre propre pays, comme nous pouvons l'observer des chrétiens au Liban. Le Liban était autrefois un pays chrétien, et comprenant 80% de chrétiens en 1911. Lorsque les musulmans sont devenus une majorité vers 1960, ils se sont sentis assez forts pour prendre le contrôle du pays. Alors, ils accusèrent les chrétiens de coopération avec Israël, afin de justifier une guerre civile. Il est bien connu que les chrétiens perdirent dans les années 1980, et de nos jours, ils sont une minorité persécutée constituant moins de 25% de la population.

Et donc nous arrivons à un autre problème européen, c'est-à-dire l'islamisation, qui se manifeste en une liste infinie de demandes. Ceci inclut des demandes pour de la nourriture obéissant à la charia, des demandes à cause des rituels très précis pour les enterrements, des demandes pour les piscines publiques, les banques, les cartes de crédit, les contrats de loyer, les agences d'assurance, les tribunaux, les écoles et les crèches. Cette islamisation graduelle de l'Europe est financée en partie par des pays musulmans tels que l'Arabie Saoudite, tandis que la Norvège utilise l'argent de son propre pétrole pour l'aide au développement envers des pays musulmans, pour des cours et des aides financières pour les musulmans en Norvège. Donc on devrait se demander de quelle façon l'Arabie Saoudite utilise son argent issu du pétrole, non? Selon les informations officielles de 2007 fournies par l'Arabie Saoudite, le pays a dépensé plus de 600 milliards pour financer la construction de centres islamiques dans des pays européens. Ils ont financé la construction de 1500 mosquées, 202 collèges islamiques, 210 centres culturels islamiques et près de 2000 écoles islamiques, notamment en Europe, en Amérique, au Canada et en Australie. Et celà vaut la peine de mentionner que dans la plupart de ces institutions, c'est l'islam de type wahhabi qui est propagé et prédiqué, c'est-à-dire une forme très conservatrice de l'islam.

Journalistes et commentateurs politiques ont affirmé que j'avais appelé le Mollah Krekar à témoigner pour confirmer ma vision du monde qu'une gueree de civilisations existe entre le monde islamique et l'Europe chrétienne. Selon nombre d'entre eux, y compris Husby ou Sørheim, ce sont des illusions psychotiques, partagées uniquement par moi-même et peut-être le Mollah Krekar. Ce à propos de quoi ces journalistes ont oublié d'informer les Norvégiens et les Européens est que pas seulement moi et le Mollah krekar partageons cette vision du monde, mais que jusqu'à 60% des musulmans en Europe croient effectivement la même chose, ainsi qu'en outre une grande proportion de Norvégiens et d'Européens, peut-être pas moins de 30%. Une étude en Allemagne a découvert que 56% des musulmans allemands croient qu'il va y avoir une guerre de civilisations entre le monde islamique et l'Europe. Donc essayer de réduire ceci à des pensées absurdes d'extrémisme ou à une illusion psychotique est particulièrement stupide.

L'un des chefs des Frères Musulsmans, Subhi Saleh, un membre du comité affecté à la création d'une nouvelle constitution égyptienne, a déclaré: Quiconque sépare religion et politique abolit 600 versets coraniques.

Celà signifie aussi que quiconque n'acceptant pas un État religieux basé sur la charia est un apostat ou non-musulman. Ce même chef déclara que les Frères Musulmans ne reconnaissent pas la diversité, parce qu'il n'y a pas musulmans libéraux et laïcs, il n'y a que l'islam. Selon les musulmans orthodoxes, les Frères Musulmans sont en train d'utiliser Abid Raja et d'autres musulmans laïcs en Norvège et en Europe pour s'accaparer l'islam et l'utiliser pour leurs propres intérêts.

L'autre option est que les musulmans pratiquant de l'al-taqiyya, la tromperie religieuse et idéologique, que même le prophète Mohammed recommenda en plusieurs occasions aux musulmans d'utiliser afin de protéger l'islam et leur foi. On ne peut pas se fier aux soi-disant "musulmans laïcs" car il y a toujours une possibilité qu'ils soient justement en train de pratiquer cet al-taqiyya, escroqueie islamiste. Les Norvégiens et les Européens ethniques ont été sujets de cruelles actions depuis que nos portes se sont ouvertes à l'immigration de masse dans les années 1960 et 1970. Depuis que les multiculturalistes norvégiens et européens ont ouvert les portes à cette immigration, environ 30 millions de musulmans ont afflué en Europe occidentale, dont 300 000 en Norvège.

De 1960 à aujourd'hui, plus de 90 000 de mes sœurs norvégiennes ont été violées par des musulmans en Norvège... Plusieurs d'entre elles se sont faites violer par des bandes entières, ou se sont suicidées en réponse émotionnelle au choc du viol. Plus de 300 000 Norvégiens, garçons et filles, hommes et femmes, ont été physiquement, moralement harassés et terrorisés, frappés et volés par des musulmans en Norvège de 1960 à aujourd'hui...

Beaucoup ont donc choisi de se suicider après les pires de ces atrocités. Des centaines de Norvégiens ont été tués par des musulmans de 1960 à nos jours, y compris Martine Hermansen, qui fut violée et tuée par un musulman, en Angleterre, et le frère du ministre Thorkildsen, qui fut tué dans un nightclub par un musulman à Copenhague. Toutes ces atrocités sont des crimes contre le peuple norvégien, et c'est l'Arbeiderparti, norvégien, y compris l'AUF, qui est directement responsable de ceci car ce sont eux qui ont invité ces musulmans ici, et qui continue à en inviter contre la volonté du peuple. Et c'est l'Arbeiderparti, qui doit être tenu responsable, de façon prépondérante, pources atrocités commises contre mes frères et sœurs Norvégiens.

Larsen: Administrateur, je suis désolé que nous devions nous arrêter là, mais il y a quelques requêtes des victimes qui réagissent à ce que Breivik ait l'opportunité de parler de cette façon, et c'est quelque chose dont je dois faire part car nous coordonnons cette affaire et ne pouvons pas censurer. Donc je vais juste prier Breivik de prendre en compte les victimes et d'arrêter pour que nous ayons à présent l'opportunité de continuer l'affaire de la manière habituelle, c'est-à-dire en l'examinant.

Breivik: Je vais faire attention.

Arntzen: Oh oui; vous avez une notification claire, je vous ai demandé de parvenir à une fin.

Breivik: Oui.

Arntzen: … Je veux vous demander d'arrondir cela à présent, Breivik.

Breivik: Il reste 3 pages...

Arntzen: Maintenant, vous devez êtres concis.

Breivik: Oui. J'ai été une victime et un témoin de tout ceci moi-même et je m'occupperai de ceci plus tard.

Par conséquent, on peut observer que les Norvégiens ethniques fuient...

Arntzen: Breivik, je suggère que vous alliez directement à votre conclusion ou votre fin.

Breivik: Il reste l'équivalent de 3 pages, sur 13.

Arntzen: Hé! Je te demande d'aller à la fin.

Breivik: Eh, je l'ai réduit à partir de 20 pages; la raison pour laquelle j'essaye de faire ça est d'expliquer les raisons et les motifs, je ne peux pas...

Arntzen: Vous aurez aussi l'opportunité de discuter de la cause et du motif plus tard dans l'examination.

Breivik: Je dois, je dois êtres autorisé à placer les paramètres pour ma défense, je dois êtres autorisé à m'expliquer.

Arntzen: Vous serez autorisé à placer les paramètres pour votre défense de même lorsque vous répondrez aux questions qui vont venir par la suite.

Breivik: Il y a encore 3 pages et il s'agit d'informations condensée, qui est très essentielle pour clarifier l'affaire, pour expliquer le pourquoi, et je pense qu'il y a un certain nombre de personnes qui méritent de savoir pourquoi le 22/7 s'est déroulé.

Arntzen: Bon, vous avez entendu la suggestion de...

Breivik: Je vais faire attention.

Arntzen: Vous avez entendu la suggestion du conseiller de coordination sur comment les personnes affectées réagissent à ce que vous soyez autorisé à lire votre déclaration. Voudriez-vous bien prendre ceci en compte?

Breivik: Je vais le considérer.

Arntzen: Est-ce pertinent pour vous?

Breivik: Il est pertinent de le considérer...

Arntzen: Oui, et si je vous demander de le faire, et terminez dès que vous le pouvez.

Breivik: Oui.

Holden: Distinguée juge?

Arntzen: Oui

Holden: Puisque la voix de la défense a été entendue et que l'on a fait part de la réaction de l'avocat d'aide, je voudrais souligner la vision du procureur sur ceci, et nous pensons qu'il est important et juste que Breivik ait l'opportunité de terminer ses 3 pages. Merci.

Arntzen: C'est noté. Je vous ai demandé d'arrêter, mais faites aussi court que vous pouvez.

Breivik: C'est ce que je vais faire.

Par conséquent, on peut observer que les Norvégiens ethniques fuient en masse à partir des enclaves musulmanes qui existent aujourd'hui, comme Groruddalen. Celles-ci sont devenues des ghettos musulmans, où l'on ne va pas, qui ne sont pas sûres sauf si l'on est musulman. Les actions qui ont été décrites ne sont rien de moins qu'un Jihad de plus faible intensité. Les gens qui ont passé des vies abritées, loin de ces problèmes, c'est-à-dire les gens qui n'ont pas grandi au milieu de musulmans, ne savent pas ce dont ils parlent. Je suis né et ai été élevé dans une zone en conflit. Oslo est une zone de conflit et est maintenant une cité ruinée. Même en grandissant sur la partie ouest de la ville, je n'ai pas pu ne pas être affecté par celà.

La raison à celà est que l'Arbeiderparti ouvre Oslo ouest aux musulmans en achetant des appartement, des appartements publics, et les leur donnent. par conséquent, de nombreux Norvégiens ont été exposés à un grand danger. Le délire des politiciens norvégiens et européens est qu'ils croient que les musulmans norvégiens et européens veulent être inclus à la société, être intégrés et être finalement assimilés. Mais beaucoup de musulmans ne veulent pas être inclus dans la société. Ils méprisent la culture norvégienne et européenne, méprisent le féminisme le plus basique, méprisent tous les aspects de la révolution sexuelle, méprisent la décadence et le déclin moral qui ne caratérisent pas seulement la Norvège mais toute l'Europe. Ils n'en veulent pas.

Ce qu'un très grand nombre de musulmans en Norvège et en Europe veut, est l'autonomie, c'est-à-dire leur propre loi, avec la Charia. Et ceci se produit en effet à Forskjellen, Furuset, Holmlia, dans des parties de Malmö, Copenhague, Luton, Londres, Utrecht, Berlin, Paris, Marseille, pour ne nommer que quelques exemples. L'ancien président de l'Algérie, Houari Boumedienne, adresse un avertissement prophétique à l'Europe en un discours à l'ONU, en 1974: "un jour, des millions d'hommes quitteront les latitudes méridionales pour s'installer sous les latitudes septentrionales, et ils ne viendront pas en amis, car ils y iront pour conquérir et défaire, et ils surmonteront cette épreuve à travers leurs fils, l'utérus de nos femmes nous donnera la victoire".

Beaucoup de musulmans ne veulent pas du déclin culturel et moral que les marxistes et les libéraux représentent, ils veulent l'autonomie, une gouvernance-propre avec la Charia. Si l'on regarde le développement des choses ailleurs dans le monde, on voit exactement la même chose partout: les musulmans veulent l'autonomie, et demandent l'indépendance des régions qu'ils finissent par dominer dans les pays où ils se sont installés. Ceci a déjà eu lieu en Inde, au Liban, dans le sud des Philippines, le sud de la Thaïlande, et en Chine occidentale; et nous allons voir ceci en Europe de même dans les prochaines décennies. Au fur et à mesure que la population musulmane augmente, elle va toujours se met à requérir des arangement spéciaux, des exceptions pour eux, qui progressivement vont devenir demandes et réclamations. Les exemples historiques documentent le fait que celà résulte toujours en des demandes pour avoir autonomie et auto-gérance.

Il n'y a pas de pays dans le monde où les musulmans ont été complètement assimilés et ont vécu en pure harmonie avec leur pays-hôte. Il n'y en a pas le moindre exemple. Mais malheureusement, il existe plus de 40 exemples du contraire, que l'islam devint de plus en plus dominant jusqu'à prendre le contrôle de la nation d'une façon ou d'une autre.

Sitting Bull est et était un héros qui est célébré par le peuple indigène d'Amérique, les Indiens. Il était un chef indien qui combattit pour le le bien de son peuple contre le général Armstrong Custer et les forces U.S.. Crazy Horse, ou le Chef Gall étaient d'autres leaders militants des peuples indigènes américains. Sitting Bull, Crazy Horse et le Chef Gall étaient-ils des terroristes parce qu'ils combattaient pour leur groupe ethnique, pour leur droits indigènes et leur culture? Ou étaient-ils des héros? Étaient-ils de diaboliques terroristes, ou étaient-ils des héros? Les livres d'Histoire américains et européens les décrivent en tout cas comme des géros et non des terroristes. Mais pendant ce temps, les nationalistes militants en Europe sont décrits comme des assassins terroristes à cause du fait qu'ils se battent pour des idéaux analogues. N'est-ce pas hypocrite et extrèmement raciste?

Un individu ou un groupe qui se bat contre la colonisation étrangère pour protéger ses droits indigènes ne sont pas des terroristes, ainsi que l'Histoire l'illustre clairement. Nous ne sommes pas davantage des "terroristes" que ne l'étaient les indigènes sur l'île de Bretagne qui se battirent contre leur propres élites qui facilitèrent l'invasion, l'occupation et la colonisation romaine.

Et alors arrive la question à laquelle beaucoup ont pensé.

La Norvège a-t-elle une population indigène? Les Norvégiens ethniques ne sont-ils pas le peuple indigène de Norvège? Ce peuple indigène n'y vit-il pas depuis les derniers 12 000 ans?

La réponse est oui. la Norvège a un peuple indigène, et les Norvégiens ethniques sont le peuple indigène de la Norvège. Il n'y a pas de différence entre la bataille des peuples indigènes du Tibet contre la colonisation des Han chinois, des indigènes de Bolivie qui veulent l'autonomie, et nous, les peuples indigènes scandinaves, nordiques, européens qui sommes en train de nous battre pour notre autonomie et la protection de notre culture.

En 2009, le parlement bolivien a décide que le peuple indigène bolivien devait avoir droit à l'auto-gérance s'il le souhaitait. Il n'y a pas de différence entre le peuple norvégien et les indigènes de Bolivie. Pourquoi traiter les indigènes nordiques et européens moins bien que les autres populations indigènes? Pourquoi les combattants indigènes européens sont-ils déclarés "racistes" ou "nazis", alors même que les activistes pour les droits des indigènes comme ceux du Tibet, de Bolivie et d'Amérique sont pleinement respectés et recoivent de l'aide de la communauté internationale?

C'est extrèmement injuste et c'est inacceptable. Nos ancêtres ont vécu dans ce pays depuis 12 000 ans, et en tant que le peuple indigène de Norvège, nous n'accepteront pas que notre pays soit colonisé contre notre volonté, et nous, comme tous les autres peuples indigènes, avons des droits spéciaux en ce pays. Et c'est quelque chose pour lequel nous allons nous battre.

Je sais que les informations que je présente sont difficiles à comprendre et à appréhender lorsque l'on a été endoctriné à croire autre chose. Il est difficile de se battre contre le courant, quand 100% des companies de média projettent de la propagande multiculturelle chaque minute de chaque heure de chaque jour. Mais dans le futur, la majorité des Norvégiens et des Européens comprendront bien que ce que je dis ici aujourd'hui est la vérité. Bientôt il sera évident pour tous que le multiculturalisme a échoué.

Mark Twain a écrit une fois ceci: "Au début d'un changement, le patriote est un type d'homme rare, et brave, et haï, et méprisé. Lorsque sa cause a du succès, le timide le rejoint, car ensuite il ne coûte rien d'être un patriote."

Ce procès est à propos de trouver la vérité. La documentation est les exemples que j'ai fournis sont vrais. S'ils sont vrais, comment ce que j'ai fait peut-il être illégal? J'ai documenté que les faiseurs de lois multiculturels, les personnels académiques et les journalistes sont en train de travailler ensemble, en usant de méthodes non-démocratiques afin de déconstruire le groupe ethnique norvégien, la culture et les traditions norvégiennes, la chrétienté norvégienne et l'identité norvégienne. Comment peut-il être illégal de s'engager en une résistance armée contre ces gens-ci?

Thomas Hylland Eriksen, professeur à l'université d'Oslo, et l'un des idéologues se trouvant derrière le multiculturalisme en Norvège a précédemment déjà exprimé ceci: la grande tache blanche est de les déconstruire, nous allons les déconstruire si profondément qu'ils ne seront jamais plus à même de s'appeler "majorité" de nouveau.

Ce qu'il voulait dire lorsqu'il déclara ceci est la chose suivante: "notre plus grand défi est de déconstruire le groupe ethnique norvégien. Nous allons déconstruire le groupe ethnique norévgien si profondément qu'ils ne seront jamais plus à même de s'appeler "majorité" de nouveau." C'est tout simplement ce qu'ils prévoient de faire, ils espèrent qu'ils vont réussir à implémenter cette déconstruction ethnique sans résistance, et c'est là qu'ils font une erreur.

Ils feront face à une opposition contre cette folle et mauvaise expérience de multiculturalisme, comme fut montré lors du 22 Juillet, comme Peter l'a montré à de nombreuses personnes à Malmö en 2010. Quelque chose que le NSU a montré en Allemagne en 2011. Ces trois attaques préventives témoignent qu'une guerre civile européenne est sur le point de se produire, et celà indique qu'Enoch Powell avait raison; Enoch Powell était un membre du Parlement en Angleterre, et il mis en garde dès les années 1970 de ce que seraient les consquences si les libéraux et les marxistes culturels se liaient ensemble et permettaient l'immigration de masse venue d'Asie et d'Afrique. Il disait: "Des rivières de sang couleront à travers nos rues." Malheureusement, personne ne l'écouta, ni personne d'autres parmi les gens tels qu'Enoch Powell en Europe.

La raison en est que tous ont été réduits au silence et ignorés. Et que voit-on aujourd'hui? Des rivières de sang ayant pour cause des militants musulmans ont coulé à travers Madrid, Londres, Toulouse, la Belgique, et de multiples autres endroits; et des rivières de sang ayant pour cause l'action de patriotes européens qui tentent de sauver leur pays ont coulé à travers les rues d'Osolo, de Malmö, d'Allemange, et de plusieurs autres pays.

Ce qui est le plus frustrant de tout celà est que les multiculturalistes européens sont si arrogants qu'ils ne veulent même pas dialoguer avec les miltiants nationalistes, quand bien même ceci aurait le pouvoir d'empêcher de futures attaques. Qu'il soit bien dit que nous voulions des dialogues de paix avec les marxistes et les libéraux depuis la Deuxième Guerre Mondiale, mais ils ne veulent pas de dialogue, ils préfèrent le choix de la censure, de la ridiculisation, de davantage de persécution des nationalistes et des cosnervateurs culturels, ce qui ne résulte qu'en une radicalisation accrue et en davantage d'attaques...

Arntzen: C'est bon maintenant, Breivik?

Breivik: Il reste encore une page...

L'immigration de masse est un désastre et a causé d'énormes problèmes sociaux. Finalement, les trois plus importants dirigeants en Europe ont admis que le multiculturalisme ne marche pas si bien que celà. En Norvège, le contraire se produit, et au lieu de ceci, nous allons vers plus d'immigration de masse en provenance d'Asie et surtout d'Afrique. Ils refusent de changer de direction idéologique.

À partir d'ici, je vais user d'autocensure, juste pour vous prévenir:

Ils refusent d'introduire le moindre protectionisme ethnique et culturel. Ils ont apparemment décidé qu'ils devaient déconstruire le groupe ethnique norvégien, la culture norvégienne, à tout prix. Thomas jeggerson, le troisième président des États-Unis et auteur de la Déclaration d'Indépendance Américaine, a un jour déclaré: "L'arbre de la liberté doit être rafraîchi de temps en temps du sang de patriotes et de tyrans". Il écrivit aussi: "Quand le gourvernement national devient destructif, il est un droit du peuple que d'en changer ou de l'abolir, et d'instituer un nouveau gouvernement national. Il est de leur droit et de leur devoir de renverser un tel gouvernment et d'établir de nouveaux garde-fous pour leur future sécurité."

Ce qui est sûr à 100% est qu'il va y avoir une guerre civile entre nationalistes et internationalistes en Europe. Nous, les premiers nationalistes militants, sommes les premières gouttes de l'orage purificateur qui s'annonce. Cette guerre civile-ci ne va pas se déclarer de façon soudaine et inattendue. Il va y avoir une escalade graduelle et une polarisation dans la société, et nous allons voir des attaques plus fréquentes de patriotes de droite et venant des islamistes. les régimes politiques multiculturalistes en Europe vont être forcés à combattre sur deux fronts, contre les nationalistes militants d'un côté, et contre les militants islamistes d'un autre côté. Quand ce moment viendra, malheureusement, des rivières de sang couleront à travers les grandes villes européennes.

Mes frères et sœurs nationalistes européens vont finalement l'emporter, ce qui marquera la fin de la loi de l'extrème gauche qui a duré depuis que les puissances de l'Axe sont tombées.

Comment puis-je être si sûr que celà va se passer ainsi? La raison en est que le multiculturalisme est une idéologie auto-destructrice. dès que les Européens de souche seront devenus une minorité dans leurs propres villes et leurs propres pays, le sens national de l'unité deviendra si fragile que l'économie ne pourra vraiment plus supporter des États-providences. Celà résultera en une telle, si énorme, crise économique, si grande et paralysante que la crise financière européenne actuelle ressemblera à un pique-nique en comparaison. L'économie va finalement s'écraser à coup sûr, résultant en un licenciement en masse des employés publics.

Des gens qui jusqu'alors vivaient avec un bandeau sur les yeux concernant les maux dûs au multiculturalisme, à cause de leur propre prospérité économique, vont tout perdre. Une fois qu'ils auront tout perdu, ils seront forcés à vivre en un état de souffrance et ensuite, seulement ensuite, ils oseront dire ce qu'ils pensent réellement.

Et à ce moment dans le futur, ayant perdu leur culture, leur religion, leur identité et leur nation, les hommes norvégiens, scandinaves et européens ne craindront plus une démonisation de la part des "élites" culturelles. Et ce, parce qu'ils prendront position une fois qu'ils auront regardé la mort dans les yeux et réalisé qu'il n'y a plus rien à perdre. Et ceci va se produire en l'espace de quelques décennies en Europe, et déjà peut-être en l'espace de seulement une quinzaine d'années environ, en ce qui concerne la France, par exemple. Entretemps, il est important que davantage de patriotes dans les pays nordiques et en Europe prennent leur responsabilités, tout comme je l'ai fait, comme Peter Mangs a tenté de le faire à Malmö, et comme Beate Zschäpe, Uwe Böhnhardt et Uwe Mundlos le firent en Allemagne. Il est important que les nationalistes militants nordiques et européens, et les héros nationaux comme ceux-ci soient célébrés et reçoivent le respect qu'ils ont mérité. Ces jeunes gens héroïques ont sacrifié leurs vies afin d'essayer d'enpêcher la déconstruction de tout ce que nous aimons.

Ils sont tous de parfaits chevaliers, l'infantrie parfaite pour la révolution conservatrice. La révolution anti-communiste et anti-islamiste. Pour la renaissance nationale. L'Europe a besoin de davantage de héros comme eux.

Je m'approche de la fin, à présent.

Le multiculturalisme est une partie-clef du marxisme culturel. Le multiculturalisme est une idéologie haineuse anti-norvégienne et anti-européenne, qui est conçue pour déconstruire notre groupe ethnique, notre religion, notre culture et nos traditions. Le multiculturalisme est une idéologie mauvaise par essence qui nous est imposée par des gens soit profondément ignorants, soit vicieux.

Nous ne voulons pas des politiques de regroupement familial des libéraux norvégiens et européens et élites marxistes, de celles des directives de Schengen qui sont liées à l'immigration des non-nordiques, des politiques d'adoptions et des quotas de réfugiés qui sont un outil pour l'immigration de masse d'Asie, d'Afrique, et surtout islamique. Nous ne voulons pas que nos dirigeants libéraux et marxistes culturels utilisent notre pays comme une décharge pour toutes les naissances excédentaires du tiers-monde. Nous voulons une natio nethnique, et nous voulons une nation avec ses racines chrétiennes. Nous, le peuple indigène de Norvège, les Norvégiens ethniques, qui appartiennent à la famille nordique, famille d'Europe septentrionale, sommes à présent dans une situation où nous perdons notre capitale et nos plus grandes villes au profit de tous ces immigrés-là, et ce pour la première fois dans notre Histoire de 12 000 ans.

Nous sommes à 5 ou 10 ans près d'être devenus une minorité dans notre propre capitale, et dans beaucoup de nos plus grandes villes. Les élites politiques de notre pays sont si arrogantes et odieuses qu'elles s'attendent à nous voir applaudir notre propre destruction ethnique, cutlurelle et chrétienne. Et ceux-là qui n'applaudissent pas la déconstruction qu'elles orchestrent sont marqués comme extrémistes de droite et Nazis. Ceci est la vraie folie, ce n'est pas moi, mais le groupe parlementaire de l'Arbeiderparti qui devrait être sujet à une évaluation psychiatrique et charactérisé de maléfique. Et il en va de même pour tous les autres sociaux-démocrates en Europe et des "élites" qui supportent multiculturalisme et immigration de masse.

Et pourquoi est-ce de la pure folie?

Ceci est pure folie car il n'est pas rationnel de ne toujours travailler qu'à la déconstruction de son propre groupe ethnique, de sa culture et de sa religion. il n'est pas rationnel d'innonder son pays de centaines de milliers de musulmans, et de centaines d'autres Africains, et Asiatiques, afin que sa propre culture soit détruite. Ceci est de la pure folie. Ceci est le Mal pur.

Les droits humains universels et la loi internationale autorisent les Norvégiens, en tant que peuple indigène, ce que nous sommes en effet, menacés de déconstruction ethnique et culturelle systématique, à avoir le droit de se défendre militairement. Les Norvégiens et les Européens responsables qui ressentent quelque obligation morale ne vont pas rester assis à ne rien faire tandis que les Norvégiens ethniques deviennent peu à peu une minorité dans leur propre capitale. Ils ne vont pas rester à ne rien faire tandis qu'ils deviennent une minorité dans leur propre pays. Nous ne l'acceptons pas. Nous allons nous battre.

Nous combattrons contre les multiculturalistes de l'Arbeiderparti, et contre tous les activistes politiques vicieux qui poursuivent un dessein identique.

L'attaque du 22/7 était une attaque préventive pour la défense du peuple indigène de Norvège, des Norvégiens ethniques, et de notre culture. Je ne peux admettre la culpabilité.

J'ai agi de par le principe de nécessité pour le bien de mon peuple, ma culture, la sauvegarde de ma religion, ma ville, et mon pays. Je demande par conséquent à être aquitté des charges pesant contre moi.

C'étaient les treize pages que j'avais préparées.



Traduction par: Le Spectre