Belgian Chamber of Representatives • Session of 7 November 1933

<< Previous page Page 2/14 Full Session Facsimile / Text Next page >>

CHAMRIWS DES REPRESENTANTS, — ANNALES PARLEMENTAIRES. KAMER DER VOLKSVERTEOEN WOORCIG F R S. — PARLEMENTAIRE HANDELINGEN.

PRESIDENCE DE M. PONCELET, PRESIDENT. VOORZITTERSCHAP VAN DEN HEER PONCELET, VOORZITTER.

MM. Amelot et Van Hoeck, secrétaires, prennent place a» bureau.

De heeren Amelot en Van Hoeck, secretarissen, nemen plaats aan het bureau.

Le procès-verbal de la dernière séance est déposé sur le bureau.

De notulen van de jongste vergadering worden ter tafe! gelegd.

La séance est ouverte à 2 heures.

De vergadering wordt geopend te 2 uur.

EXCUSÉS. — VERONTSCHULDIGINGEN.

M. Tibbaut, retenu à l'étranger, prie la Chambre d'excuser son absence à la séance de ce jour.

M. J. Mathieu, empêché, prie la Chambre d'excuser son absence à la séance de ce jour et à celle de jeudi prochain.

M. Haustrate, indisposé, prie la Chambre d'excuser son absence aux séances de cette semaine.

M. Renier, indisposé, s'excuse de ne pouvoir d'ici deux ou trois semaines assister aux séances.

— Pris pour information.

Voor heden : de heer Tibbaut, weerhouden in het buitenland. Voor heden en voor Donderdag : de heer J. Mathieu, belet. Voor deze week : de heer Haustrate, ongesteld. Voor onbepaalden tijd : de heer Renier, ongesteld.

— Voor kennisneming.

MESSAGE. — BOODSCHAP.

Par dépêche du 26 octobre 1933, M. le ministre des colonies adresse à la Chambre un projet de décret autorisant le gouvernement de la colonie à proroger de deux ans les droits de recherches minières* dont bénéficie le Syndicat minier du Congo septentrional.

— Conformément à l'article 15 de la loi du 18 octobre 1908 sur !e gouvernement du. Congo beige, ce document sera déposé sur le bureau de la Chambre pendant trente jours de session.

Bij brief van 26 October 1933, zendt de heer minister van koloniën een ontwerp van decreet, waarbij het beheer der kolonie gemachtigd is, voor eenen duur van twee jaar, de rechten tot delfstoffenopzoe-kingen te verlengen, waarvan de « Syndicat minier du Congo septentrional » geniet. r

— Luidens artikel 15 der wet van 18 October 1908 op het gouvernement van Belgisch Congo wordt dit stuk tijdens dertig dagen op het bureel der Kamer neergelegd.

TIRAGE AU SORT ET COMPOSITION DES SECTIONS. TREKKING EN SAMENSTELLING DER AFDEELINGEN.

H est'procédé au tirage au sort des sections pour le mois de novembre 1933.

Ces sections sont composées comme suit :

Er wordt overgegaan tot de trekking der afdeeiingen voor de maand November 1933.

De afdeelingen zijn samengesteld als volgt :

lrQ section (Ie afdeeling) : MM. Amelot, Anseele, Blavier, Briart, Brunfaut, Buset, Clerckx, Craeybeeckx, Delattre, Destrée, de-Wouters d'Oplinter, Eekeiers, Embise, Fieullien, Geûens, Henon, Jacques, Janson, Joris, Lombard, Marien, F. Mathieu, Mayeur, Merlot, Michaux, Périquet, Poncelet, Raemdonck, Somerhausen, Tibbaut, Troclet.

2° section (2° afdeeling) : MM. Allewaert, Bouchery, Brunet, Carton, Carton de Wiart, Couard, de Pierpont, De Vleeschaiiwer, Drion, Foucart, Fromont, Glineur, Goblet, Hillert, Housiaux, M.-H. Jaspar, Lepage, Mampaey, Marquet, Meysmans, Mundeleer, Nèves, Piérard, PouÛet, Reynaert, Rubbens, Smets, Van den Eynde, Van der Gracht, Vindevogel, Wauwermans.

• 3° section (3° afdeeling) : MM. Balthazar, Behn, Boedt, Bovesse, Brusselmans, Chalmet, Cnudde, De Hasque, A. De Jaegere, Dela-collette, Doms, Duchesne, Gelders, Gris; Harmegnies, Haustrate, Hossey, Hoyaux, J. Mathieu, Max, Petit, Sinzot, Soudan, Spaak, Vaes, F. Van Ackere, Van Cauwelaert, Vandervelde, Van Hecke, Van Walleghem, Winandy.

4° section (4° afdeeling) : MM. Borginon, Butaye, Carlier, Cous-sens, Debruyne, de Kerchove d'Exaerde, de Liedekerke, Delvigne, De Schutter, Desmedt, Devèze, De Winde, Dhavé, Goetghebeur, Heyman, Hoen, Huart, Koelnian, Lahaut, Leuridan, Maistriau, Materne, Missiaen, Peurquaet, Renier, Renkin, Sandront, Sap, Uyt-roever, Van Belle, Van Caenegem.

5° section (5° afdeeling) : MM. Adam, Beeckx, Coelst, Debacker, C. De Jaegher, Mlle Dejardin, MM. Delannoy, Delor, De Man, Dier-kens, Ernest, Fischer, Hubin, Huysmans, Hymans, Jacquemotte, Jennissen, Maenhaut, Maes, Nichels, Pussemier, Rombauts, Romsée, Sieben, J. Vandemeulebroek, Vandemeulebroucke, Vandevelde, Van Isacker, Van Kesbeeck, Van Opdenbosch, Vergels.

6° section (6" afdeeling) : MM. Baelde, Beckers, Bouilly, David, De Brouwer, Debunne, de Burlet, De Lille, Delwaide, De Rasquinet, De Schryver, Dewonck, Elias, Gendebien, Goffaux, Hallet, Horrent, Jamar, H. Jaspar, Leclercq, Marck, Merget, Pierco, Sainte, Samyn, Schevenels, A. Van Acker, Van Dieyoet, Van Hoeck, Van Hoeylandt, van Schuylenbergh, Vouloir.

ÉLOGE FUNÈBRE DE M. DE GÉRADON. ROUWBEKLAG VAN DEN HEER DE GÉRADON.

M. le président se -lève et prononce l'allocution suivante, que la Chambre écoute debout :

Madame, messieurs, me voici à nouveau chargé d'un message douloureux. L'un des nôtres, Jules de Géradon, député de Liège, est mort samedi dernier à la suite d'une maladie que le_ tenait depuis quelques semaines éloigné de nos réunions.

A notre rentrée de vacances, j'avais reçu de notre regretté collègue une lettre d'excuses, mais pleine d'espérances. Il m'informait de son mal, mais me donnait l'assurance qu'il ne tarderait pas à venir reprendre sa place.

Hélas! La Providence'en avait décidé autrement. L'espoir d'une gu-srison disparut bientôt et depuis quelques jours nous nous attendions au fatal dénouement.

Jules de Géradon était entré à la Chambre aux premières élections qui suivirent l'armistice, en 1919. Il était donc dans la quinzième année de son mandat.

Solidement bâti, d'une bonne humeur constante, d'un caractère ouvert et de grande franchise, d'un esprit plutôt optimiste, il portait ses 64 ans avec un sourire de jeunesse, semblant défier les années, lestant jeune d'allure et de volonté et donnant à tous l'impression d'un homme robuste permettant de longues espérances. C'est ainsi, du moins, qu'il m'apparut encore la dernière fois que je le rencontrai dans cette Oharrtbre, alors que pourtant il sentait déjà les atteintes du mal qui nous l'a enlevé.

C'était un aimable collègue; quelles manières agréables, quelle affabilité il savait mettre dans toutes ses relations, comme dans toutes ses interventions; comme il savait, même au milieu de bruyants orages, trouver un bon mot pour ramener au calme et combien de fois n'avons-nous pas vu se terminer en souriant des discussions très vives, auxquelles il avait pris une part active et parfois même un peu provocante.

Je suis sûr qu'il ne laisse sur tous les bancs de la Chambre que de bons souvenirs et de sincères regrets.

Très étendue et* très laborieuse fut son activité parlementaire. Fréquemment, il prit part à la discussion de questions importantes, particulièrement de nos traités de commerce ou des lois intéressant la défense nationale. Souvent aussi il sut intervenir en conciliateur dans des débats de caractère délicat, comme par exemple dans les questions linguistiques. Toujours ses façons de bon garçon contribuaient à conserver-aux chocs inévitables et parfois violents d'opinions passionnées un ton de grande courtoisie.

Ses amis politiques particulièrement appréciaient ses conseils et la droite l'avait, depuis longtemps, choisi comme un de ses guides éclairés en le nommant vice-président du groupe

Comments