Sequoia géant

Bienvenue dans la section des séquoias géants!

 

Les séquoias sont parmis les plus vieux arbres sur terre. Il se regroupe en trois espèce : Le séquoia de la côte ( Sequoia sempervivens ), Le séquoia géant ( Séquoiadendron giganteum ) et le séquoia de l'aube ( Metasequoia glyptostroboides ). Avant 1941, les séquoias de l'aube n'était connus que par des spéciments fossilisés japonais datant de 1,5 et 6 millions d'années. On découvrit alors un spéciment isolé en Chine, puis toute une forêt.

 

Jadis, les séquoias géants poussaient en d'immense forêt dans l'hémisphère nord. Aujourd'hui, il reste que quelque bois isolés sur les pentes occidentales de la Sierra Nevada dans l'ouest des États Unis. Un naturaliste américain d'origine écossaise ,nommé John Muir, écrivit ceci en 1868: " La plupart des [autres] arbres de la Sierra meurent de maladie, à cause de champignons, etc., mais rien ne peut atteindre le Grand Arbre [séquoia géant]. Sauf accident, il semble immortel." Il n'avait pas tout à fait tort, car le séquoia est résistant aux insectes et aux champigions. De plus, le séquoia est protégé par une écorce couleur cannelle parfaitement ignifuge. En fait, les séquoias ont besoin des feux de forêt qui nettoie le sol, laissant ainsi les jeunes plants libres de croîtrent.

 

Je ne peux vous parler de séquoias géants sans vous parler du plus gros être vivant sur terre. Le Général Shermann, est un séquoia géant situé dans le Sequoia National Park de Californie. -poids, 1,2 millions de Kg; hauteur, 95 m. âge estimé, 2 700 ans. Son tronc à mi-hauteur a un diamètre de 17,6 m et à 60 m du sol fait encore 3,6 m de diamètre.

Je fais pousser des séquoias géant dans le but d'en faire des bonsaïs.

Le début de l'Aventure a été difficile. J'ai essuyé de nombreuse perte, car il ne me reste que 2 candidats sur les 20 du départ           (pourcentage de germination de 10%). Heureusement, j'avais prévu le coup et je m'était gardé une dizaine de graine en réserve. Ces dernières ont commencé à germer en ce début décembre 2007.

Tranquilement, l'expérience commence à entrer et je suis persuadé que le pourcentage de perte va diminué de beaucoup. Il suffit de ne pas donner de bébé séquoia à mon ami Jean-Francois!

Vous pouvez suivre l'évolution de mes bonsaïs en photo via les liens à droite de la page.

20 décembre 2007: Quelle massacre!

Trois séquoias sont tombés au combat, j'ai donc dû procéder à une transplantation d'urgence. J'ai extrait un petit semis, le dernier, de la serre et je l'ai planté dans un petit pot de terracotta. La mort des semis est un mystère. J'ai appliqué du fongicide normalement ( je crois ) donc la thèse de la fonte des semis est presque qu'écarté. Y avait-il trop d'humidité dans la serre, trop de chaleur? Peut-être un manque de lumière du à l'endroit où était placé la serre. De plus, nous sommes très près du solstice d'hiver ce qui fait que les journée sont très courte et peu lumineuse...

24 décembre 2007: Jour de deuil...

17 juillet 2008: Si vous désirez faire pousser des séquoias géants, vous aurez besoin d'être très motivé, car l'expérience n'est pas si facile... J'ai reçu mes graines (plusieurs centaines) de chez J.L. Husdon... J'espère trouver le courage de recommencer l'expérience bientôt, ou du moins trouver le temps pour mettre quelques photos de mes 2 survivants sur le net!

 

15 Septembre 2008

Voilà donc des nouvelles de mes deux séquoias après presque un ans, photos à l'appuie.

Celui-ci est le plus gros depuis le début. Je viens tout juste de le rentrer pour le protéger des premiers premiers froids de septembre. Il se développe à une bonne vitesse. Lors du rempotage au mois de juillet , j'ai coupé la racine pivot, ce qui est supposé stimulé sa croissance. J'ai donc enlevé plus de 50% de ses racines, ce qui est loin de lui avoir fait du tord. Au printemps prochain, je vais commencer à le préparer à sa future vie de bonsaï en lui enlevant quelques branches.

 

Quant à lui, c'est le "survivant". À deux reprise sa cime a séchée, mais cela ne la pas tué, quant on connais la fragilité des jeunes séquoias ont ne peut que s'inclliner bien bas devant cet individu qui a déjoué la mort à deux reprises... Lors du rempotage, vu sa fragilité, je n'ai pas coupé sa racine pivot. C'est après le rempotage que la cime a séché une deuxième fois.

 

photos de mes séquoias

photo de mes nouveaux séquoias décembre 2007