Vous avez dit : uniformisation ?

 

Ce site prône-t-il une uniformisation du français ? Bien au contraire : notre travail (voir la base de données des locuteurs) montre une uniformisation étonnante du profil du locuteur professionnel en français.


C'est un homme d'âge moyen avec un accent neutre (c'est à dire parisien mais sans être "marqué"), une voix grave à très grave et qui pratique ce que nous appelons le "français simplifié". De nombreux locuteurs, même parmi ceux chez lesquels on peut encore déceler une base traditionnelle, sont af fligés d'une dégradation du système des enchainements, qui se manifeste par l'apparition de nombreuses occlusives glottales inutiles.


Comment se fait-il que les femmes ne soient pas mieux représentées ? (le fait d'être une femme ne présente toutefois pas une garantie de qualité).

Comment se fait-il que l'éventail des âges ne soit pas plus ouvert ?

Comment se fait-il que les locuteurs ont presque tous le même accent ? que les accents régionaux ne soient pas mieux représentés ?

 Et surtout : comment se fait-il que la plupart ne soient pas en possession du système phonologique décrit comme standard ?