La réalité

La foi est la base, la substance des choses qu'on espère, l'attestation, la preuve des réalités qu'on ne voit pas (Hébreux 11:1)

Même dans le monde physique, la réalité est difficile à admettre : il a fallu du temps pour accepter que c'est la terre qui tourne autour du soleil, et non pas l'inverse. Idem pour l'existence des microbes, et pour des découvertes récentes qu'il va falloir des années à "digérer" : il semble que par essence l'homme naturel soit dans le déni. Il se crée sa propre réalité et balaie d'un revers de main tous ce qui la contredit.

Chaque être humain se forge son propre référentiel, ce qui fait dire à beaucoup : "à chacun sa vérité"... mais en fait l'enjeu n'est pas là : bien sûr, dans son propre référentiel chacun a raison, mais le défi se trouve un cran au-dessus : ce référentiel est-il le bon ? (1)

Plusieurs sont agacés d'entendre certains (dont Michel Serres) parler des "inventions" de la science : ils auraient préféré qu'on dise les "découvertes" de la science. C'est oublier que la science n'explique pas la réalité, mais comment l'être humain voit la réalité, ce qui est différent...

On retrouve le même schéma dans la compréhension des réalités spirituelles (2) : Jésus ne pouvait pas donner de signes du Royaume dans les endroits où les gens n'avaient pas la foi (Matthieu 13:58). Le "comment l'être humain voit la réalité spirituelle" était biaisé, et cette réalité ne pouvait pas surgir dans leur vie.

La séparation entre science et foi est par ailleurs artificielle : la réalité n'est accessible qu'à travers les sens, qu'il s'agisse des sens physiques pour la science, ou spirituels pour la foi. Et il faut plus de foi pour croire que l'univers a surgi de rien que pour croire qu'il a été créé par l'intelligence absolue qu'est Dieu (3) : la science rejoint la foi. Et la foi rejoint la science : elle répond aux critères scientifiques stipulant qu'une loi n'est vraie que si elle est reproductible et mesurable. Or la foi est reproductible (qui prouvera le contraire ?) et mesurable (Jacques 2:26).



(1) nous avons vu dans Le choix que la solution au choix "arbre de la connaissance / arbre de vie" répondait au même schéma : la solution se trouve un cran plus haut

(2) lire par exemple NT versus AT

(3) Par la foi, nous comprenons que les mondes (physique, psychique, spirituel) ont été organisés par la parole de Dieu, de sorte que ce qui se voit (avec les yeux physiques, psychiques et spirituels) n'a pas été fait de choses apparentes (Hébreux 11:3) : c'est au final le spirituel qui sous-tend le matériel