bienvenue‎ > ‎

comment aborder l'apocalypse



comment aborder ce livre ?

avec Amour

avec le coeur pur

avec le désir d'y rencontrer le Christ


ceux qui aiment y voir des catastrophes ont-ils raison ?

le livre de l'apocalypse est la Révélation du Christ Jésus, de son amour pour l'homme perdu

c'est donc un livre christo-centrique, dans la mesure où il révèle le vieil homme, son maître et ses mécanismes, et appelle à le remplacer par le nouvel homme, par l'intermédiaire de l'Esprit de Dieu, et gagné pour nous et révélé à nos yeux par Christ


que nous disent les chiffres et les nombres de la Bible ?

ils sont à interpréter comme des symboles, des adjectifs, des signes

ainsi en est-il des 144 000 (les sauvés), ou du nombre de la Bête 666 (la perdition)


qui sont les 12 tribus d'Israël de l'apocalypse ?

on ne peut les assimiler aux tribus de l'Israël physique moderne, car certaines manquent dans l'énumération qui en est faite dans l'apocalypse, par rapport à l'A.T., et d'autres sont rajoutées

on est donc bien dans un contexte spirituel


"citations" de l'AT

certains commentateurs du livre de l'apocalypse, constatant qu'une grande partie des textes qui y figurent sont « repris » de l'AT, s'étonnent que Jean les  « réinterprète  à sa manière »

à la lumière de ce qui a été dit plus haut, nous dirions plutôt que les textes de l'AT et du NT ont le même Auteur, le Saint-Esprit, et que le livre de l'apocalypse nous donne la vraie signification des textes de l'AT
   

le Référentiel

d'autres diront que le référentiel peut être non spirituel

bien sûr, à l'intérieur de son propre référentiel, chacun a raison

la question n'est cependant pas de savoir si chacun a raison à l'intérieur du référentiel qu'il s'est fabriqué ou qu'il s'est choisi

la question est de savoir quel référentiel est le bon

le Christ a dit : je suis LE Chemin, LA Vérité, LA Vie : Il se révèle comme étant LE Référentiel

or, ce qu'Il a dit ou inspiré étant Esprit et Vie, Il montre bien que la clé qui rend vivante et dynamique toute écriture, c'est Lui-même, le Logos, le Verbe, par l'Esprit   


spiritualité et "religion"

en abordant la révélation littéralement et psychiquement, nous n'avons accès qu'à une partie seulement de ses trésors

en effet,  YHWH étant Esprit, Il n'est pas perceptible par les cinq sens, mais par l'Esprit Lui-même

si nous L'appréhendons « littéralement en esprit », nous avons accès à la compréhension de tout ce qui émane de Lui, à Sa création et à Ses mystères, qu'Il a bien voulu nous dévoiler [1]


une lampe sur notre sentier

l'apocalypse nous parle, en particulier, de la victoire sur la mort, et de Celui qui en est victorieux : le Messie Jésus

ce ne sont donc pas des instruments de mort que nous utiliserons pour aborder le texte de ce livre : ce n'est pas la tradition qui expliquera la Bible, mais la Bible elle-même

de même, ce ne sont pas nos pensées « psy » qui nous éclaireront, mais l'Esprit, celui dont il est dit qu'il est Saint et qu'il vient du Père - aucune interprétation particulière ne tiendra la route : la Bible doit être abordable à toute époque (p.ex. MAINTENANT), en tout lieu (p.ex. ICI), et concerner tout le monde (p.ex. ... MOI)


transparence et successions

dans le livre de l'apocalypse, les mêmes choses sont décrites sous différents angles, vues comme plusieurs facettes d'une même réalité

de plus, des choses différentes en apparence sont vues sous le même éclairage de et par l'Esprit

ce qui est décrit dans le livre de l'apocalypse ne doit donc pas être pris comme une suite d'événements à venir, mais comme une succession de tableaux répétitifs qui, superposés tels des feuilles transparentes, s'éclairent les uns les autres et forment un tout cohérent, la réalité, la vérité

et contrairement à ce qu'on pourrait croire, on n'obtient pas quelque chose de compliqué, mais quelque chose de complet [2]

nous avons également une succession de scènes terrestres, qui alternent avec des scènes célestes : la vision des choses de ce monde vues d'en haut nous les fait voir à travers les yeux du Seigneur [3]



[1] Lorsqu'on a vu et entendu cela, on fait partie de ceux dont il est dit 7 fois, dans le livre de l'apocalypse, qu'ils sont heureux. Ils ont la relation directe avec le Père, sans l'intermédiaire d'un système religieux. Et ainsi, ils peuvent être en communion avec toute personne née d'en haut, de quelque dénomination qu'elle soit : dès l'instant où le Temple où nous rencontrons le Seigneur est spirituel (notre coeur régénéré, la nouvelle Jérusalem, le Royaume, qui est déjà présent, ici et maintenant), toute personne ayant ce même Esprit vit par et pour le même Seigneur, et est membre du même Corps. Étant sur le même terrain, les barrières entre fils engendrés du même Père sautent. De plus, ce qu'ont fait les systèmes religieux au cours des siècles ne nous concerne plus : nous ne sommes pas sur ce terrain-là, nous sommes libérés et vainqueurs de la Bête religieuse qui tente de prendre la place de Dieu dans le Temple que nous sommes.

[2] Les sectes viennent de ce qu'on privilégie, choisit une facette de la Vérité aux dépens des autres, parmi celles qui nous sont révélées dans les écritures.

[3] Un exemple parmi d'autres, que l'on retrouve à plusieurs endroits du NT : la contradiction apparente qui semble opposer le fait que les gens meurent à des moments et époques différents, au récit que tous viennent à la rencontre du Seigneur en même temps. En fait, vus du monde physique, les morts dorment en attendant la résurrection, alors que vus du ciel, hors du temps, ils passent bel et bien tous en même temps de l'autre côté, dans un corps spirituel. Ainsi, à ma mort physique, l'histoire passe à la vitesse grand V, la terre et le ciel physiques passent en un clin d'oeil, et le Seigneur nous accueille tous en même temps : Moïse, Abraham, ceux des siècles à venir... l'éclairage change (à méditer...).