Christadelphes Belges

Le Vrai Baptême


Belgische Christadelphians
Home page


 French pages / Pages en Français

Table des matières

 






Doop

Doopsel

Ziel

Zonde

Geloof

Opstanding

Gods beloften

Nieuw Verbond

Sterfelijkheid

Redenen om gedoopt te worden

Dopen en herdopen

Wat is wedergeboorte

Hoop eerste Christenen

Mijn geloof

Andere schapen

Kleine kudde en beleidvolle slaaf

Stoffelijke tegenover geestelijke hemel

Gods Redding

Vrijë wil

Volgens eerste eeuw patronen

Gods Hoop en onze hoop

Christen mensen met ons geloof

Opdracht voor Christen




Baptism

Faith

New Covenant

God's promises


Were apostles baptised

Epitome of the one faith

Concerning gospelfaith

My faith

God's instruction about joy and suffering

Looking for blessed hope

Our relationship with God, Jesus and eachother

Importuning for suffering hearts

True Hope

Free will and predestination

Faith mouving mountains

Rapture meaning


 

French pages / Pages en Français

English pages

German pages / Deutsche Seite

Index

Inhoudstafel Nederlandstalige Hoofdstukken

 

 

 

 ***

 


Belgische christadelphian Ecclesia

Blog & Forum

Nieuws rond religieuze onderwerpen

Christadelphian Nieuws

Op zoek naar God

De Weg naar God

God vinden

Dagtekst en Bedenking

Dagelijkse Bezinning

Reflectie voor de dag

Gebed van de dag

Gebeden

Gebedsverzoek

*

Belgian Christadelphian Ecclesia

Christadelphia News

Daily Bible Reading

Prayer for the day

Thoughts

Reflections

Reflection of the day & meditation

Prayer Request

Index

Links

Webstore

Library


***


 

 

Please do find further articles and links at:

 

Articles in English

Artikels in het Nederlands

Articles en Français

Lectuur

Vlaams/Belgisch Studiemateriaal

Adressen

+



Wij zijn een trots lid van de wereldwijde genootschap van Broeders in Christus 

We are a proud member of the worldwide community of Brothers and Sisters in Christ

Christadelphia



Le Vrai Baptême

Si nous nous appelons chrétiens, nous devons répondre à la grâce de Dieu, en renonçant aux faiblesses et à l’orgueil de notre nature humaine, en les mettants à mort et en suivant ainsi l’exemple de Jésus qui est mort sur la croix. Par sa mort sur la croix Jésus a anéanti le pouvoir du péché; depuis sa résurrection il n’est plus sujet aux tentations de notre nature humaine mais il est immortel. Ceux qui crucifient « le vieil homme » et qui cherchent à suivre l’exemple de Jésus recevront son aide pour arriver finalement au même état de bénédiction.

Celui qui croit au Fils de Dieu, Jésus Christ le Messie, a la vie éternelle ; mais celui qui désobéit au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. (Jean 3:36) Obéir veut dire que on doit accepter ça que le fis dit de son Père et ça que le Père dit de son fils. On doit croire en celui qui Dieu a envoyé. (Jean 6:29)

Quand on croit en Jésus Christ, Fils unique de Dieu, on doit prendre action pour ne pas être jugé. Celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du fils. Tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, seront jugés. (2 Thessalonique 2:12) Pour les lâches et les incrédules et les abominables et les meurtriers et les fornicateurs et les enchanteurs et les idolâtres et tous les menteurs, leur part est dans la seconde mort. (Apocalypse 21:8)

À ceux qui ont reçu le fils de Dieu, à ceux qui croient en son nom Jésus Christ du Nazareth, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. Ceux qui croient en son nom, lesquels ne sont point nés du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. (Jean 1:12-13) Car Dieu a tellement aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle. (Jean 3:16)

Pour ça on doit se repente, et que chacun soit baptisé au nom de Jésus Christ, en rémission des péchés ; pour recevoir le don du Saint Esprit. Que tardes-tu ? Lève-toi, sois baptisé et lavé de tes péchés, en invoquant le nom du Seigneur. Le baptême, vous sauve aussi maintenant ; non le baptême qui consiste dans le dépouillement des souillures de la chair, mais celui qui est la demande adressée à Dieu d’une bonne conscience, par la résurrection de Jésus-Christ.

Allez donc, et faites disciples toutes les nations, les baptisant pour le nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.

Le Vrai Baptême

Si nous nous appelons chrétiens, nous devons obéir au commandement de Jésus et prouver la réalité de notre foi en nous soumettant au baptême par immersion :

Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. Mais Jean s’y opposait, en disant : C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et tu viens à moi ! Jésus lui répondit : Laisse faire maintenant car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus. Dès que Jésus eut été baptisé il sortit de l’eau. Et voici une voix fit entendre des cieux ces paroles : celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection (Matthieu 3.13-17).

Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné (Marc 16.16).

En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu (Jean 3.5).

Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés… (Actes 2.38).

Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés… Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières (Actes 2.41-42).

Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort (Romains 6.3-4).

D’après la Bible, le baptême est un ensevelissement dans l’eau, subi par ceux qui ont confessé leur désir de crucifier et d’ensevelir leur ancienne vie, pour revivre avec Jésus. La Bible ne reconnaît pas le baptême des nouveau-nés.

La Bible[1] dit :

Étape nécessaire de l’obéissance

« Alors Jésus vint de Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. Mais celui-ci voulait l’en empêcher, en disant : “ C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et toi, tu viens à moi ? ” En réponse Jésus lui dit : “ Laisse faire cette fois, car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir tout ce qui est juste. ” Alors il cessa de l’en empêcher. Après avoir été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l’eau ; et, voyez, les cieux s’ouvrirent, et il vit descendre comme une colombe l’esprit de Dieu qui venait sur lui. Voyez ! Il y eut en outre une voix venant des cieux qui disait : “ Celui-ci est mon Fils, le bien-aimé, que j’ai agréé. ” » (Matthieu 3 : 13-17)

« Moi je deviendrai son père, et lui deviendra mon fils. Quand il fera du tort, alors je le reprendrai bel et bien avec le bâton des hommes et avec les coups des fils d’Adam. » (2 Samuel 7 : 14)

« C’est pourquoi j’ai dit : “ Voici que je suis venu, dans le rouleau du livre il est écrit à mon sujet. À faire ta volonté, ô mon Dieu, j’ai pris plaisir, et ta loi est tout au fond de moi. » (Psaumes 40 : 7-8)

« Jésus leur dit : “ Ma nourriture, c’est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé et d’achever son œuvre. » (Jean 4 : 34)

« Et celui qui m’a envoyé est avec moi ; il ne m’a pas abandonné à moi-même, parce que moi je fais toujours les choses qui lui plaisent. ” » (Jean 8 : 29)

« Car je vous ai donné l’exemple, pour que, comme moi je vous ai fait, vous fassiez vous aussi. » (Jean 13 : 15)

« Si vous observez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi j’ai observé les commandements du Père et demeure dans son amour. » (Jean 15 : 10)

« En outre, lorsque, par sa manière d’être, il s’est trouvé comme un homme, il s’est humilié lui-même et est devenu obéissant jusqu’à la mort, oui la mort sur un poteau de supplice. » (Phillipiens 2 : 8)

« C’est à cette [voie], en effet, que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un modèle pour que vous suiviez fidèlement ses traces. » (1 Pierre 2 :21)

« Or, quand tout le peuple eut été baptisé, Jésus aussi fut baptisé et, pendant qu’il priait, le ciel s’ouvrit et l’esprit saint descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe, et une voix vint du ciel : “ Tu es mon Fils, le bien-aimé ; je t’ai agréé. ” » (Luc 3 : 21-22)

« Allez donc et faites des disciples de gens d’entre toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et de l’esprit saint, leur enseignant à observer tout ce que je vous ai commandé. Et, voyez, je suis avec vous tous les jours jusqu’à l’achèvement du système de choses. ” » (Matthieu 28 : 19-20)

« Et il leur dit : “ Allez dans le monde entier et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. » (Marc 16 : 15)

« Alors il leur ouvrit pleinement l’intelligence pour saisir le sens des Écritures, et il leur dit : “ Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait et ressusciterait d’entre les morts le troisième jour, et qu’à cause de son nom la repentance pour le pardon des péchés serait prêchée dans toutes les nations — en commençant depuis Jérusalem, vous devez être témoins de ces choses. » (Luc 24 : 45-48)

« Pierre leur [dit] : “ Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ pour le pardon de vos péchés, et vous recevrez le don gratuit de l’esprit saint. Car la promesse est pour vous et pour vos enfants et pour tous ceux qui sont au loin, autant que Jéhovah notre Dieu en appellera à lui. ” Et par bien d’autres paroles il rendait pleinement témoignage et les exhortait, en disant : “ Sauvez-vous de cette génération tortueuse. ” Ceux donc qui accueillirent sa parole de tout leur cœur furent baptisés, et ce jour-là environ trois mille âmes furent ajoutées. Et ils étaient assidus à l’enseignement des apôtres, et à avoir part [les uns avec les autres], à prendre des repas, et aux prières. » (Actes 2 : 38-42)

« Mais lorsqu’ils crurent Philippe, qui annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus Christ, ils se firent baptiser, tant les hommes que les femmes. Simon lui aussi devint croyant et, après avoir été baptisé, il ne quittait plus Philippe ; et il était stupéfait en voyant se produire signes et grandes œuvres de puissance.
Quand les apôtres, à Jérusalem, apprirent que la Samarie avait accepté la parole de Dieu, ils leur envoyèrent Pierre et Jean ; ceux-ci descendirent et prièrent pour eux afin qu’ils reçoivent de l’esprit saint. Car il n’était encore tombé sur aucun d’eux, mais ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. Alors ils posèrent les mains sur eux, et ils recevaient de l’esprit saint. » (Actes 8 : 12-17)

« “ Quelqu’un peut-il interdire l’eau, afin que ceux-ci ne soient pas baptisés, eux qui ont reçu l’esprit saint tout comme nous ? ” Là-dessus il ordonna qu’ils soient baptisés au nom de Jésus Christ. Ils le prièrent alors de rester quelques jours.” (Actes 10: 47-48)

« Puis il les mena dehors et dit : “ Messieurs, que dois-je faire pour être sauvé ? ” Ils dirent : “ Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta maisonnée. ” Et ils lui dirent la parole de Jéhovah, ainsi qu’à tous ceux qui étaient dans sa maison. Et il les prit avec lui à cette heure de la nuit et lava leurs plaies ; et ils furent tous baptisés, lui et les siens, sur-le-champ. Il les fit venir dans sa maison, il dressa une table devant eux, et il se réjouit beaucoup avec toute sa maisonnée maintenant qu’il avait cru Dieu. » (Actes 16 : 30-34)

« Paul dit : “ Jean a baptisé du baptême [symbole] de repentance, disant au peuple de croire en celui qui venait après lui, c’est-à-dire en Jésus. ” En entendant cela, ils se firent baptiser au nom du Seigneur Jésus. Et quand Paul posa les mains sur eux, l’esprit saint vint sur eux, et ils se mirent à parler en langues et à prophétiser.” (Actes 19: 4-6)

« Autrement, que feront-ils, ceux qui sont en train d’être baptisés pour [être] des morts ? Si les morts ne doivent nullement être relevés, pourquoi aussi sont-ils en train d’être baptisés pour [être] des [morts] ? » (1 Corinthiens 15 : 29)

L’immersion totale, pas d’arrosage

Du grec «baptizein»: dip, plonger, s’enfoncer sous l’eau, immerger.
Baptiser par immersion.

« Au cours de ces jours-là, Jésus vint de Nazareth de Galilée et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Et aussitôt en remontant hors de l’eau, il vit les cieux s’ouvrir et l’esprit, comme une colombe, descendre sur lui ; 11 et une voix vint des cieux : “ Tu es mon Fils, le bien-aimé ; je t’ai agréé. ” » (Marc 1 :9-10)

« Mais Jean aussi baptisait à Aenôn, près de Salim, parce qu’il y avait là beaucoup d’eau, et sans cesse les gens venaient et étaient baptisés ; car Jean n’avait pas encore été jeté en prison.” » (Jean 3 : 23-24)

« Après avoir été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l’eau ; et, voyez, les cieux s’ouvrirent, et il vit descendre comme une colombe l’esprit de Dieu qui venait sur lui. ” (Matthieu 3 : 16)

« Or, comme ils allaient sur la route, ils arrivèrent à un certain point d’eau, et l’eunuque dit : “ Regarde ! Un point d’eau ; qu’est-ce qui m’empêche de me faire baptiser ? ” … Sur quoi il ordonna d’arrêter le char, et ils descendirent tous deux dans l’eau, Philippe et l’eunuque ; et il le baptisa. Quand ils furent remontés de l’eau, l’esprit de Jéhovah emmena rapidement Philippe, et l’eunuque ne le vit plus, car il poursuivait son chemin tout en se réjouissant. » (Actes 8 :36,38-39)

Symbole de la foi

Le baptême est un symbole de la foi, une décision qui se fait au profit de la Parole de Dieu et les services et les responsabilités qui y sont énoncées.

« Allez donc et faites des disciples de gens d’entre toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et de l’esprit saint, leur enseignant à observer tout ce que je vous ai commandé. Et, voyez, je suis avec vous tous les jours jusqu’à l’achèvement du système de choses. ” (Matthieu 28 19-20)

« Ceux donc qui accueillirent sa parole de tout leur cœur furent baptisés, et ce jour-là environ trois mille âmes furent ajoutées. Et ils étaient assidus à l’enseignement des apôtres, et à avoir part [les uns avec les autres], à prendre des repas, et aux prières. » (Actes 2 :41-42)

« Mais lorsqu’ils crurent Philippe, qui annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus Christ, ils se firent baptiser, tant les hommes que les femmes. » (Actes 8 : 12)

« Mais Crispus le président de la synagogue devint croyant au Seigneur, ainsi que toute sa maisonnée. Et beaucoup parmi les Corinthiens qui entendaient se mirent à croire et furent baptisés. » (Actes 18 8)

Vivre par la foi

Pour être éligible pour le baptême, une personne doit vivre selon les normes morales bibliques.

« Pierre leur [dit] : “ Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ pour le pardon de vos péchés, et vous recevrez le don gratuit de l’esprit saint. Car la promesse est pour vous et pour vos enfants et pour tous ceux qui sont au loin, autant que Jéhovah notre Dieu en appellera à lui. ” Et par bien d’autres paroles il rendait pleinement témoignage et les exhortait, en disant : “ Sauvez-vous de cette génération tortueuse. ” Ceux donc qui accueillirent sa parole de tout leur cœur furent baptisés, et ce jour-là environ trois mille âmes furent ajoutées. Et ils étaient assidus à l’enseignement des apôtres, et à avoir part [les uns avec les autres], à prendre des repas, et aux prières. » (Actes 2 : 38-42)

«  [à savoir] que vous devez rejeter la vieille personnalité qui correspond à votre conduite passée et qui se corrompt selon ses désirs trompeurs ; mais que vous devez être renouvelés dans la force qui anime votre intelligence et revêtir la personnalité nouvelle qui a été créée selon la volonté de Dieu dans une justice et une fidélité vraies. » (Éphésiens 4 : 22-24)

« Faites donc mourir les membres de votre corps qui sont sur la terre, pour ce qui est de la fornication, de l’impureté, des désirs sexuels, des envies nuisibles et de la convoitise, laquelle est idolâtrie. C’est à cause de ces choses-là que vient la colère de Dieu. C’est bien dans ces choses-là que vous aussi vous marchiez autrefois, quand vous viviez là-dedans. Mais maintenant, rejetez-les vraiment toutes loin de vous : colère, fureur, méchanceté, injure, paroles obscènes sorties de votre bouche. Ne vous mentez pas les uns aux autres. Dépouillez-vous de la vieille personnalité avec ses pratiques, et revêtez-vous de la [personnalité] nouvelle, qui, grâce à la connaissance exacte, se renouvelle selon l’image de Celui qui l’a créée » (Colossiens 3 : 5-10)

Sans le sang pas de pardon.

En fait, il ne peut y avoir le pardon sur nous sans le sacrifice expiatoire du Christ. La durée de vie des humains et des animaux est le sang (Lévitique 17:11) par le péché originel, la mort est venue pour nous et nous ne peut venir à la vie par le sang de l’agneau du sacrifice. Jésus-Christ est ce l’Agneau de Dieu. Il a volontairement soumis à la volonté de son Père et lui donné à l’humanité. Cela nous permet d’être libérés par sa rançon. Dans sa mort nous devient baptisé. (Romains 6:3-5,8) et lors de son baptême, pour ainsi dire, nous étions déjà enterré. (Colossiens 2:12) Jésus a été enterré dans un tombeau. Son corps est entièrement entouré du tombeau. En ce sens, il a été enterré par immersion complète ou une couverture de sol et l’eau. En immersion, nous sommes symboliquement enterrés. Ce n’est pas le cas avec un peu de pulvérisation ou verser de l’eau sur quel qu’un. Nous pouvons utiliser la réconciliation de fils de Dieu, pour faire propitiation pour nôtres âmes, parce qu’il a changé l’expiation ou l’absolution par le sang de sa vie. (Lévitique 17:11,14) L ‘«âme» signifie en fait: la gorge, souffle, souffle de vie, vie, la personne, et fait l’objet du salut, à savoir la résurrection possible.

Jésus a été nommé de Dieu pour être l'antitypical parfait offrant - la substance aux diverses offrandes d'ombre sous la Loi. Un agneau sans défaut, sans taches, l'endroit ou ternit, une coloration. Pour cette cause est il venu dans le monde et pour cette affectation, il est né. Dans celui qui n’a pas de péché, nous voyons l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde (Jean 1:29, 1 Jean 3:5, 1 Pierre 2:22; 2Corinthiens 5:21). Jésus était saint agneau du sacrifice qui est né de la Vierge Marie d’appelé Fils de Dieu (Luc 1:35). En raison de sa paternité, il a été autorisé à le faire pour nous que nous, à cause de notre paternité, ont été privés de faire pour nous-mêmes - qui est, pour nous réconcilier avec Dieu. (Romains 5:6,10).

En nous repentant et acceptant du cœur la Parole de Dieu; et de nous en métrant sur l’enseignement des apôtres et à être disposée à la lumière de Dieu pour marcher dans la reconnaissance du nom de Jésus et de commande, on peut se lever et être délavé de nos péchés, parce que nous appelons son nom. (Actes 2:41-47, 1 Jean 1:7, Actes 22:16)

« Le lendemain, il aperçut Jésus qui venait vers lui, et il dit : “ Voyez : l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ! » (Jean 1 : 29)

« Il a porté lui-même nos péchés dans son propre corps sur le poteau, afin que nous puissions en finir avec les péchés et vivre pour la justice. Et “ par ses meurtrissures vous avez été guéris ”.” (1 Pierre 2: 24)

“Christ, par rachat, nous a libérés de la malédiction de la Loi en devenant malédiction à notre place, parce qu’il est écrit : “ Maudit est tout homme pendu à un poteau. ” » (Galates 3 : 13)

« Il s’est donné lui-même pour nos péchés, afin de nous délivrer du présent système de choses mauvais, selon la volonté de notre Dieu et Père, à qui soit la gloire à tout jamais. Amen” (Galates 1: 4-5)

« Celui qui n’a pas connu le péché, il l’a fait péché pour nous, afin que nous devenions justice de Dieu par son moyen. » (2 Corinthiens 5 : 21)

« De même que le Fils de l’homme est venu, non pas pour être servi, mais pour servir et donner son âme comme rançon en échange de beaucoup. ” » (Matthieu 20 : 28)

« Oui, presque toutes choses sont purifiées avec du sang — selon la Loi —, et il n’y a pas de pardon sans que du sang soit répandu. » (Hébreux 9 : 22)

« Que cela n’arrive jamais ! Puisque nous sommes morts par rapport au péché, comment continuerons-nous à vivre encore en lui ? Ou bien ne savez-vous pas que nous tous qui avons été baptisés dans Christ Jésus, nous avons été baptisés dans sa mort ? Nous avons donc été enterrés avec lui par notre baptême dans sa mort, afin que, de même que Christ a été relevé d’entre les morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. Car si nous nous sommes unis à lui dans la ressemblance de sa mort, à coup sûr nous serons aussi [unis à lui dans la ressemblance] de sa résurrection ; parce que nous savons que notre vieille personnalité a été attachée avec [lui] sur le poteau, pour que notre corps pécheur devienne inactif, pour que nous ne continuions plus d’être esclaves du péché. Car celui qui est mort a été acquitté de [son] péché.
De plus, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui. » (Romains 6 : 2-8)

« Et maintenant, pourquoi tardes-tu ? Lève-toi, fais-toi baptiser et lave-toi de tes péchés en invoquant son nom. ’” (Actes 22: 16)

Baptême infantile Unscriptural

Jean-Baptiste a attiré les gens et avait les baptiser par immersion dans le Jourdain. Jésus a aussi donné à ses apôtres le mandat pour informer le peuple des nombreuses choses au sujet de Dieu, le Royaume de Dieu et le Messie promis. Instruire toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. (Matthieu 28 : 19) La repentance et la rémission des péchés doivent être prêchées (Luc 24 : 47) Cette repentance pour le pardon des péchés seraient prêchés à toutes les nations, signifie que le public ont eu assez de bon sens pour savoir qu’ils avaient mal agi et avait péché. Une telle réalisation ne peut venir que plus tard dans la vie à quelqu’un. Pour accepter les mots très bien, quelles peuvent pénétrer l’esprit il faut être assez mûr pour cela.

Après avoir appris on doit faire face à des décisions pour se laisser baptiser mais aussi être à la hauteur de son sujet et maîtriser son émotion et travailler à son caractère afin de trouver un homme nouveau en Christ, et qui ne peut être venu que à l’ âge de raison.

« "Allez donc et faites des disciples de gens d’entre toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et de l’esprit saint, 20 leur enseignant à observer tout ce que je vous ai commandé. Et, voyez, je suis avec vous tous les jours jusqu’à l’achèvement du système de choses. ” » (Matthieu 22 :19-20)

« Ceux donc qui accueillirent sa parole de tout leur cœur furent baptisés, et ce jour-là environ trois mille âmes furent ajoutées. 42 Et ils étaient assidus à l’enseignement des apôtres, et à avoir part [les uns avec les autres], à prendre des repas, et aux prières. » (Actes 2 :41-42)

« Mais lorsqu’ils crurent Philippe, qui annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus Christ, ils se firent baptiser, tant les hommes que les femmes. Simon lui aussi devint croyant et, après avoir été baptisé, il ne quittait plus Philippe ; et il était stupéfait en voyant se produire signes et grandes œuvres de puissance.
Quand les apôtres, à Jérusalem, apprirent que la Samarie avait accepté la parole de Dieu, ils leur envoyèrent Pierre et Jean ; ceux-ci descendirent et prièrent pour eux afin qu’ils reçoivent de l’esprit saint. Car il n’était encore tombé sur aucun d’eux, mais ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. Alors ils posèrent les mains sur eux, et ils recevaient de l’esprit saint. » (Actes 812-17

« Or, quand tout le peuple eut été baptisé, Jésus aussi fut baptisé et, pendant qu’il priait, le ciel s’ouvrit et l’esprit saint descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe, et une voix vint du ciel : “ Tu es mon Fils, le bien-aimé ; je t’ai agréé. ”
D’autre part, Jésus lui-même, lorsqu’il commença [son œuvre], avait environ trente ans, étant, à ce qu’on croyait, le fils de Joseph, [fils] de Héli, » (Luc 3 :21-23)



[1] Les Saintes Écritures — Traduction du monde nouveau









***




Site Meter