Christadelphes Belges


Grâce de Dieu manifestée en Jésus-Christ


Belgische Christadelphians
Home page



 French pages / Pages en Français

Table des matières

 



 

French pages / Pages en Français

English pages

German pages / Deutsche Seite

Index

Inhoudstafel Nederlandstalige Hoofdstukken

 

 


***



Blog & Forum

Christadlephian News

Prayers

Prayers for the day


Thought for the day

Reflection

Being and feeling

Lifestyle

Religious affairs

Spiritual affairs



Dagtekst en Bedenking

Dagelijkse Bezinning

Reflectie voor de dag

Gebed van de dag

Gebeden

Gebedsverzoek

Christadelphian Nieuws

 

Index



 

Please do find further articles and links at:

 

Articles in English

Artikels in het Nederlands

Articles en Français

Lectuur

Vlaams/Belgisch Studiemateriaal

Adressen

+



Wij zijn een trots lid van de wereldwijde genootschap van Broeders in Christus 

We are a proud member of the worldwide community of Brothers and Sisters in Christ

Christadelphia




< La Bible notre Guide #6: le Retour de Jésus-Christ sur la terre

< #7: Jésus le Roi

< #8: Le Royaume de Dieu

< #10: Dieu, Jésus-Christ et le Saint-Esprit

#11: la Foi en Jésus-Christ

#12: Notre salut dépend de la Grâce de Dieu


Grâce de Dieu manifestée en Jésus-Christ

La Bible n’encourage pas du tout l’idée que nous avons un droit automatique au salut. La seule voie pour nous pécheurs est de suivre fidèlement les pas de Jésus, et d’avoir une foi entière en lui et en la Parole de Dieu.

Notre Salut dépend de la Grâce de Dieu

Si nous nous appelons chrétiens, nous reconnaîtrons volontiers, et en toute humilité, que nos meilleurs efforts ne suffiront pas pour mériter la vie éternelle :

Mais il n’en est pas du don gratuit comme de l’offense; car, si par l’offense d’un seul [Adam] il en est beaucoup qui sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don de la grâce venant d’un seul homme, Jésus-Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup (Romains 5.15).

Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus vivants avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés) (Éphésiens 2.4-5).

Car le salaire du péché, c’est la mort, mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur (Romains 6.23).

Notre salut dépend donc de la grâce de Dieu manifestée en Jésus-Christ.

La Bible[1] dit :

Par la Porte des brebis

« “ Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique-engendré, afin que tout homme qui exerce la foi en lui ne soit pas détruit mais ait la vie éternelle. » (Jean 3 :16)

« Celui qui exerce la foi en lui ne sera pas jugé. Celui qui n’exerce pas la foi a déjà été jugé, parce qu’il n’a pas exercé la foi dans le nom du Fils unique-engendré de Dieu. » (Jean 3 :18)

« … “ Oui, vraiment, je vous le dis : Je suis la porte des brebis. … . Je suis la porte ; qui entre par moi sera sauvé, et il entrera et sortira et trouvera des pâturages. …  Je suis l’excellent berger, et je connais mes brebis et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît et que je connais le Père ; et je livre mon âme pour les brebis. «  (Jean 10 :...7... 9 ...14-15)

« Jésus lui dit : “ Je suis le chemin, et la vérité, et la vie. Personne ne vient vers le Père sinon par moi. » (Jean 14 :6)

« ‘Ceci signifie la vie éternelle : qu’ils apprennent à te connaître, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ’ » (Jean 17 :3)

« Sachant bien que l’homme est déclaré juste, non en raison des œuvres de [la] loi, mais seulement par le moyen de la foi envers Christ Jésus, nous aussi nous avons mis notre foi en Christ Jésus, pour être déclarés justes en raison de la foi envers Christ, et non en raison des œuvres de [la] loi, parce qu’en raison des œuvres de [la] loi nulle chair ne sera déclarée juste. » (Galates 2 :16)

« En outre, il n’y a de salut en aucun autre, car il n’y a pas d’autre nom sous le ciel qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devons être sauvés. ” » (Actes 4 :12)

Purifier

« Lavez-vous, purifiez-vous ; ôtez de devant mes yeux la méchanceté de vos manières d’agir ; cessez de faire le mal. Apprenez à faire le bien ; recherchez le droit, redressez l’oppresseur ; rendez jugement pour l’orphelin de père, plaidez la cause de la veuve. ”
“ Venez donc et remettons les choses en ordre entre nous ”, dit Jéhovah. “ Si vos péchés sont comme l’écarlate, ils deviendront blancs comme la neige ; s’ils sont rouges comme de l’étoffe cramoisie, ils deviendront comme de la laine. Si vous témoignez de la bonne volonté et si vous écoutez, vous mangerez le bon du pays. Mais si vous refusez et si vraiment vous êtes rebelles, par l’épée vous serez dévorés ; car la bouche même de Jéhovah [l’] a dit. ”  «  (Isaïe 1 : 16-20)

« Que le méchant quitte sa voie et l’homme malfaisant ses pensées ; qu’il revienne vers Jéhovah, qui aura pitié de lui, à notre Dieu, car il pardonnera largement. » (Isaïe 55 : 7)

« Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice. » (1 Jean 1 : 9)

« Mais à ceux de Damas d’abord et à ceux de Jérusalem, et par tout le pays de Judée, et aux nations, j’apportais ce message : qu’ils devaient se repentir et se tourner vers Dieu en faisant des œuvres qui conviennent à la repentance. » (Actes 26 : 20)

« Produisez donc du fruit qui convienne à la repentance ; » (Matthieu 3 : 8)

« Pierre leur [dit] : “ Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ pour le pardon de vos péchés, et vous recevrez le don gratuit de l’esprit saint. » (Actes 2 : 38)

« “ Repentez-vous donc et retournez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des époques de rafraîchissement viennent d’auprès de la personne de Jéhovah » (Actes 3 : 19) « C’est à vous d’abord que Dieu, après avoir suscité son Serviteur, l’a envoyé pour vous bénir en détournant chacun [de vous] de ses actions méchantes. ” » (Actes 3 : 26)

« Ce qui y correspond vous sauve aussi maintenant, à savoir le baptême (non pas l’enlèvement de la saleté de la chair, mais la demande faite à Dieu d’une bonne conscience), grâce à la résurrection de Jésus Christ. » (1 Pierre 3 : 21)

Déclaré juste

« Sachant bien que l’homme est déclaré juste, non en raison des œuvres de [la] loi, mais seulement par le moyen de la foi envers Christ Jésus, nous aussi nous avons mis notre foi en Christ Jésus, pour être déclarés justes en raison de la foi envers Christ, et non en raison des œuvres de [la] loi, parce qu’en raison des œuvres de [la] loi nulle chair ne sera déclarée juste. » (Galates 2 :16)

« tandis que vous avez tué l’Agent principal de la vie. Mais Dieu l’a relevé d’entre les morts ; c’est un fait dont nous sommes témoins. C’est donc son nom, par [notre] foi en son nom, qui a rendu fort cet homme que vous voyez et connaissez, et c’est la foi qui vient par lui qui a donné à cet homme cette pleine santé en présence de vous tous. » (Actes 3 : 15-16)

« En outre, il n’y a de salut en aucun autre, car il n’y a pas d’autre nom sous le ciel qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devons être sauvés. ” » (Actes 4 :12)

« Puis il les mena dehors et dit : “ Messieurs, que dois-je faire pour être sauvé ? ” Ils dirent : “ Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta maisonnée. ” » (Actes 16 : 30-31)

La Bonté immérité

« Parce que la Loi fut donnée par l’intermédiaire de Moïse, la faveur imméritée et la vérité sont venues par Jésus Christ. » (Jean 1 : 17)

« Mais il n’en est pas du don comme de la faute. Car si par la faute d’un seul homme beaucoup sont morts, la faveur imméritée de Dieu et son don gratuit avec la faveur imméritée par le seul homme Jésus Christ ont abondé bien plus pour beaucoup. » (Romains 5 : 15)

« Ainsi donc, de même que par une seule faute le résultat pour des hommes de toutes sortes ce fut la condamnation, de même aussi par un seul acte de justification le résultat pour des hommes de toutes sortes c’est qu’on les déclare justes pour la vie. Car de même que par la désobéissance de ce seul homme beaucoup ont été constitués pécheurs, de même aussi par l’obéissance de cette seule [personne] beaucoup seront constitués justes. Or la Loi est venue prendre place à côté, afin que la faute abonde. Mais là où le péché a abondé, la faveur imméritée a abondé encore plus. Dans quel but ? Pour que, de même que le péché a régné avec la mort, de même aussi la faveur imméritée règne par la justice pour la vie éternelle par Jésus Christ notre Seigneur. » (Romains 5 : 18-21)

« Ou bien ne savez-vous pas que nous tous qui avons été baptisés dans Christ Jésus, nous avons été baptisés dans sa mort ? Nous avons donc été enterrés avec lui par notre baptême dans sa mort, afin que, de même que Christ a été relevé d’entre les morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. Car si nous nous sommes unis à lui dans la ressemblance de sa mort, à coup sûr nous serons aussi [unis à lui dans la ressemblance] de sa résurrection ; parce que nous savons que notre vieille personnalité a été attachée avec [lui] sur le poteau, pour que notre corps pécheur devienne inactif, pour que nous ne continuions plus d’être esclaves du péché. Car celui qui est mort a été acquitté de [son] péché. » (Romains 6 : 3-7) « Car le péché ne doit pas dominer sur vous, puisque vous n’êtes pas sous [la] loi, mais sous [la] faveur imméritée. » (Romains 6 : 14)

« De cette manière, donc, à l’époque présente aussi, il s’est trouvé un reste selon un choix en raison de la faveur imméritée. Or, si c’est par faveur imméritée, ce n’est plus en raison des œuvres ; autrement, la faveur imméritée n’est plus faveur imméritée. » (Romains 11 : 5-6)

« simplement à cause de la surabondance des révélations.
Aussi, pour que je ne m’élève pas outre mesure, il m’a été donné une épine dans la chair, un ange de Satan, pour me frapper sans cesse, pour que je ne m’élève pas outre mesure. À ce sujet, par trois fois j’ai supplié le Seigneur pour que cela s’écarte de moi ; et pourtant il m’a vraiment dit : “ Ma faveur imméritée te suffit ; car [ma] puissance est en train d’être rendue parfaite dans la faiblesse. ” Très volontiers donc je me glorifierai plutôt pour ce qui est de [mes] faiblesses, pour que la puissance du Christ reste au-dessus de moi comme une tente. Aussi je prends plaisir dans les faiblesses, dans les insultes, dans les détresses, dans les persécutions et les difficultés, pour Christ. Car lorsque je suis faible, c’est alors que je suis puissant. «  (2 Corinthiens 12 : 7-10)

« Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause de son grand amour dont il nous a aimés, nous a rendus à la vie ensemble avec le Christ, alors même que nous étions morts dans les fautes — c’est par faveur imméritée que vous avez été sauvés —,et il nous a relevés ensemble et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes en union avec Christ Jésus, pour que dans les systèmes de choses à venir soit montrée l’extraordinaire richesse de sa faveur imméritée dans sa bienveillance envers nous en union avec Christ Jésus.
C’est par cette faveur imméritée, en effet, que vous avez été sauvés par le moyen de la foi ; et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Non, cela ne vient pas des œuvres, afin que personne n’ait de raison de se glorifier. Car nous sommes un produit de son travail et avons été créés en union avec Christ Jésus pour des œuvres bonnes, que Dieu a préparées d’avance pour que nous y marchions. «  (Éphésiens 2 : 4-10)

« Ou bien estimez-vous que [la parole de] l’Écriture dise pour rien : “ C’est avec une tendance à l’envie que ne cesse de désirer ardemment l’esprit qui s’est établi en nous ” ? Cependant, la faveur imméritée qu’il donne est plus grande. C’est pourquoi [l’Écriture] dit : “ Dieu s’oppose aux orgueilleux, mais aux humbles il donne la faveur imméritée. ”
Soumettez-vous donc à Dieu ; mais opposez-vous au Diable, et il fuira loin de vous. 8 Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous. … » (Jacques 4 : 5-7)

« Travaillant ensemble avec lui, nous vous supplions aussi de ne pas accepter la faveur imméritée de Dieu pour en manquer le but. Car il dit : “ En un temps agréé je t’ai entendu, et en un jour de salut je t’ai secouru. ” Voyez ! C’est maintenant le temps particulièrement agréé. Voyez ! C’est maintenant le jour du salut. » (2 Corinthiens 6 : 1-2)

« Car ce n’est pas à des anges qu’il a soumis la terre habitée à venir dont nous parlons. Mais un certain témoin en a donné la preuve quelque part, en disant : “ Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui, ou [le] fils de l’homme pour que tu t’occupes de lui ? Tu l’as abaissé quelque peu au-dessous des anges ; de gloire et d’honneur tu l’as couronné, et tu l’as établi sur les œuvres de tes mains. Tu as soumis toutes choses sous ses pieds. ” Car du fait qu’il lui a soumis toutes choses, [Dieu] n’a rien laissé qui ne lui soit soumis. Or, maintenant, nous ne voyons pas encore que toutes choses lui soient soumises ; mais nous voyons Jésus, qui a été abaissé quelque peu au-dessous des anges, couronné de gloire et d’honneur pour avoir souffert la mort, afin que par la faveur imméritée de Dieu il goûte la mort pour tout [homme]. » (Hébreux 2 :5-9)

« Avançons-nous donc avec franchise vers le trône de la faveur imméritée, pour que nous puissions obtenir miséricorde et trouver faveur imméritée pour du secours au bon moment. » (Hébreux  4 :16)

« Si quelqu’un a repoussé la loi de Moïse, il meurt sans compassion, sur le témoignage de deux ou trois. D’une punition combien plus sévère pensez-vous que sera jugé digne l’homme qui aura piétiné le Fils de Dieu et qui aura considéré comme une chose ordinaire le sang de l’alliance par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé avec mépris l’esprit de la faveur imméritée ? Car nous connaissons celui qui a dit : “ À moi la vengeance ; c’est moi qui paierai de retour ” ; et encore : “ Jéhovah jugera son peuple. ” C’est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant. «  (Hébreux : 10 : 28-31)

« C’est pourquoi, puisque nous devons recevoir un royaume qui ne peut être ébranlé, continuons d’avoir de la faveur imméritée, [faveur] par laquelle nous pouvons offrir à Dieu un service sacré d’une manière qui lui soit agréable, avec crainte de Dieu et effroi. Car notre Dieu est aussi un feu dévorant.” (Hébreux : 12 : 28-29)

La Liberté pour vous

«Ainsi la Parole devint chair et résida parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle d’un fils unique-engendré [et qui vient] d’un père ; et il était plein de faveur imméritée et de vérité.  » (Jean 1 : 14)

« Parce que la Loi fut donnée par l’intermédiaire de Moïse, la faveur imméritée et la vérité sont venues par Jésus Christ. » (Jean 1 : 17)

«Pilate donc lui dit : “ Alors, tu es un roi ? ” Jésus répondit : “ C’est toi qui dis que je suis un roi. C’est pour ceci que je suis né, et c’est pour ceci que je suis venu dans le monde : pour rendre témoignage à la vérité. Tout homme qui est du côté de la vérité écoute ma voix. ” » (Jean 18 : 37)

«Jésus donc dit encore aux Juifs qui l’avaient cru : “ Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous libérera. ” » (Jean 8 : 31-32)

« Si donc le Fils vous libère, vous serez réellement libres » (Jean 8 : 36)

« Ceux donc qui sont en union avec Christ Jésus n’ont pas de condamnation. Car la loi de l’esprit qui donne la vie en union avec Christ Jésus t’a libéré de la loi du péché et de la mort. Car — comme il y avait une impuissance du côté de la Loi, pendant qu’elle était faible du fait de la chair — Dieu, en envoyant son propre Fils dans la ressemblance de la chair pécheresse et à propos du péché, a condamné le péché dans la chair, pour que la juste exigence de la Loi soit accomplie en nous qui marchons, non pas selon la chair, mais selon l’esprit. En effet, ceux qui vivent selon la chair pensent aux choses de la chair, mais ceux qui vivent selon l’esprit, aux choses de l’esprit. Penser à la chair, en effet, signifie la mort, mais penser à l’esprit signifie vie et paix ; parce que penser à la chair signifie inimitié contre Dieu, car elle n’est pas soumise à la loi de Dieu, et même, elle ne peut pas l’être. Ceux donc qui vivent selon la chair ne peuvent plaire à Dieu.
Cependant, vous vivez, non pas selon la chair, mais selon l’esprit, si vraiment l’esprit de Dieu habite en vous. Mais si quelqu’un n’a pas l’esprit de Christ, celui-là ne lui appartient pas. Ais si Christ est en union avec vous, le corps est bien mort à cause du péché, mais l’esprit est vie à cause de la justice. Si donc l’esprit de celui qui a relevé Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a relevé Christ Jésus d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels grâce à son esprit qui réside en vous. «  (Romains 8 : 1-11)

« Or c’est grâce au Christ que nous avons une telle confiance envers Dieu. Ce n’est pas que de nous-mêmes nous soyons qualifiés pour estimer quelque chose comme venant de nous, mais notre capacité vient de Dieu qui nous a vraiment qualifiés pour être ministres d’une nouvelle alliance, non d’un code écrit, mais de [l’]esprit, car le code écrit condamne à mort, mais l’esprit rend à la vie.
De plus, si le code qui dispense la mort et qui a été gravé en lettres sur des pierres a paru avec gloire, si bien que les fils d’Israël ne pouvaient fixer les regards sur le visage de Moïse à cause de la gloire de son visage, [gloire] qui devait être abolie, pourquoi la dispensation de l’esprit ne serait-elle pas bien plus avec gloire ? Car si le code qui dispense la condamnation fut glorieux, bien plus la dispensation de la justice abonde-t-elle en gloire. Oui, même ce qui a été rendu glorieux dans le passé a été dépouillé de la gloire sous ce rapport, à cause de la gloire qui lui est supérieure. Car si ce qui devait être aboli a été introduit avec gloire, bien plus ce qui demeure serait-il avec gloire.
Par conséquent, comme nous avons une telle espérance, nous usons d’une grande franchise, et nous ne faisons pas comme lorsque Moïse mettait un voile sur son visage, pour que les fils d’Israël ne fixent pas les regards sur la fin de ce qui devait être aboli. Mais leurs facultés mentales se sont émoussées. Car jusqu’à ce jour ce même voile demeure, à la lecture de l’ancienne alliance, sans être levé, parce qu’il est aboli par le moyen de Christ. Oui, jusqu’à ce jour, chaque fois qu’on lit Moïse, un voile se trouve sur leur cœur. Mais quand on se tourne vers Jéhovah, le voile est enlevé. Or Jéhovah est l’Esprit ; et là où est l’esprit de Jéhovah, là est la liberté. Et nous tous — alors que, le visage dévoilé, nous reflétons comme des miroirs la gloire de Jéhovah —, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, exactement comme cela est accompli par Jéhovah [l’] Esprit. «  (2 Corinthiens 3 : 4-18)

« C’est pour une telle liberté que Christ nous a libérés. C’est pourquoi tenez bon, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de l’esclavage. » (Galates 5 : 1)

« À cause du Seigneur, soumettez-vous à toute création humaine : soit à un roi comme étant supérieur, soit à des gouverneurs comme étant envoyés par lui pour punir les malfaiteurs, mais pour louer ceux qui font le bien. Car telle est la volonté de Dieu : qu’en faisant le bien vous museliez l’ignorance des hommes déraisonnables. Soyez comme des hommes libres, et pourtant possédant votre liberté, non pas comme un voile pour [couvrir] la méchanceté, mais comme des esclaves de Dieu. Honorez [des hommes] de toutes sortes, aimez toute la communauté des frères, craignez Dieu, honorez le roi. » (1 Pierre 2 : 13-17)



[1] Les Saintes Écritures — Traduction du monde nouveau




> #13: Chaque disciple doit Porter sa croix













***




Site Meter