Ce site a été créé le 7 octobre 2000 
à l'occasion du 50ième anniversaire du début des hostilités

Dernière mise à jour le 15 janvier 2017

Souvenirs de Corée

avec le

Bataillon Français de l'O.N.U.

Gros plan sur le rocher

Cliquez sur la photo pour admirer le rocher

         
Menu


Les illustrations, présentées ici, sont issues d'une collection privée et inédite. Leur publication tente d'évoquer les souvenirs, que se sont partagés une poignée d'hommes, loin de nos préoccupations quotidiennes, loin des "projecteurs", mais surtout loin de nos cœurs.

Plus intensément marqué par la guerre de Corée, quant à la dureté des combats, à la rigueur de l'hiver ( températures allant jusqu'à moins 40°C ) et aux pluies torrentielles de l'été, il m'apparaissait maintenant opportun, à l'occasion du cinquantième anniversaire de la guerre de Corée, de publier ces photos, qui grâce à ce support, ne pourront ainsi finir au fond d'un tiroir, comme l'a été leur première destinée. La pire des attitudes serait d'oublier, non pas les causes qui ont été défendues, mais les hommes qui les ont défendus.

Ce site personnel est principalement dédié, en hommage posthume, à mon père, Sergent Chef qui a servi à la Compagnie d'Accompagnement de décembre 1951 à décembre 1952, au Bataillon Français de l'O.N.U. , et au 23d Infantry Regiment "TOMAHAWK" de la 2nd Infantry Division U.S. "INDIANHEAD" de la 8éme Armée, auquel le Bataillon Français était rattaché.

 

retour au menu


A la fin de la deuxième guerre mondiale, la Corée était divisée, au niveau du 38ème parallèle, en Corée du Nord (Corée Communiste) et Corée du Sud (République de Corée). Le 25 juin 1950, les troupes nord-coréennes franchissent le 38ème parallèle et envahissent la Corée du Sud. Le président Harry TRUMAN, convoque une réunion exceptionnelle des Nations Unies et par une résolution de 9 voix contre 0 décident d'envoyer des troupes et de lancer une contre-offensive. Le contingent fut fourni par 22 nations : 

Australie - Belgique - Canada - Colombie - État Unies - Éthiopie - France - Grèce - Luxembourg - Nouvelle Zélande - Pays Bas - Philippines - Corée du Sud - Afrique du Sud -Thaïlande - Turquie - Royaume Uni.

D'autres pays ne fourniront que des équipes médicales : Danemark - Inde - Italie - Norvège - Suède

Le 25 août 1950, le gouvernement, sous la présidence de Vincent AURIOL, organise la formation d'un bataillon formé de volontaires issues de régiments métropolitains, d'outre mer et de réservistes et dont le premier élément sera créé à AUVOURS.

Le Bataillon était formé de 1017 hommes. Pour assurer la relève et faire face aux pertes, un total de 3421 hommes fut mobilisé. Le Bataillon fut rattaché durant toute la campagne au 23éme Régiment d'Infanterie U.S.. 

Le 29 novembre 1950 le Bataillon Français débarque à PUSAN. Il se fit particulièrement remarqué par ses faits d'arme.

La guerre de Corée fit au sein du Bataillon : 287 morts, 1350 blessés, 12 prisonniers et 7 portés disparus. En tout, la guerre de Corée aura fait sur 5 millions de combattants plus de 2 millions et demi de morts. Le plus lourd tribut fût payé par les forces adverses estimé à environ 2 millions de Chinois et de Nord-Coréens. 

L'armistice fut signé le 27 juillet 1953 à PANMUNJOM....Et la page de la Corée n'est toujours pas tournée.

 

retour au menu

Carte de situation générale

Synoptique des Combats

Le Triangle de Fer ( Iron Triangle )

Gros plan sur Arrowhead et White Horse

retour au menu

 Dates  Repères  Photographies  Commentaires
 


23 novembre 1951
Embarquement à MARSEILLE sur le S/S SKAUGUM.   Le voyage dura presqu'un mois, en passant par le canal de SUEZ avec une dernière escale à YOKOHAMA.






29 décembre 1951
Débarquement à PUSAN
 


Rattaché au 23ème Régiment d'Infanterie, habillé et équipé contre le froid.


La relève du premier contingent étant assurée, une représentation est donnée à l'arrière pour les soldat du front.

Betty HUTTON



de janvier au 29 avril 1952
Affecté à KUMHWA, Relève de la 25ème Division d'Infanterie angle sud-est du "Triangle de fer" ou " IRON TRIANGLE"
Les tâches furent multiples, missions de reconnaissance, d'observation et de défense. Le froid fut le pire ennemi (-40°C). La dotation comportait des chaufferettes de poche à essence, pour empêcher les doigts de geler. Une manière improvisée afin de débloquer les armes ou pour décoller les doigts, était d'uriner...
L'importance stratégique d'occuper et de conserver les points hauts, dans un pays aussi vallonné que la Corée, fut une nécessité en raison de la mauvaise propagation des ondes FM. La consommation d'alcool était fortement déconseillée. Parfois un de ces tracts tombait du ciel.

de mai

à

juillet 1952

Affecté à KAPYONG
 

Repos, remise en état du matériel, des hommes, et le défilé du 14 juillet 1952.

Présentation de la Compagnie au Général James Alward VAN FLEET, commandant la 8ème Armée.

 
de juillet à août1952

Affecté dans la vallée du YOKKOK CHON.  Dans la Vallée du YOKKOK CHON
 Période marquée par les pluies torrentielles, rendant tout déplacement difficile.



du 3 octobre au 25 novembre 1952
Affecté à MYONJANG-MYON sur la Côte 281 surnommée le "Fer de Lance" ou "ARROWHEAD" au nord-ouest de CHORWON. Relève du 9ème Régiment d'Infanterie.


WHITE HORSE (à l'Est) est tenu par le IXème R.O.K séparé de ARROWHEAD (à l'Ouest) par une colline et la boucle du YOKKOK CHON. Du 6-8 octobre 1952, Les pionniers en poste sur BIG DAGMAR (au Nord) et la première Compagnie sur ARROWHEAD, résistent aux assauts du 337ème Régiment Chinois, malgré de sérieux bombardements préparatifs de la Côte 281. WHITE HORSE fut en prise avec des éléments de 2 divisions Communistes. Malgré l'ordre donné de ne pas porter "main forte" au IXème R.O.K., l'initiative de la deuxième Compagnie sur la colline, permit de justesse de conserver WHITE HORSE. Les combats dureront jusqu'au 10 octobre. Au total cette tentative coûta aux envahisseurs plus de 1500 hommes.
 
6 décembre 1952

Embarquement à PUSAN à destination de la métropole sur le S/S SKAUBRYN
 
Star Ship SKAUBRYN

 
Ce navire a coulé le 31 mars 1958

retour au menu

 

                                       Citations

Remise de la Croix de Guerre

des Théâtres d'Opérations Extérieures

Croix de Guerre des T.O.E avec Étoile de Bronze ( 21 août 1952 )



Citation Présidentielle de la République de Corée ( 1 décembre 1952 )


Citation Présidentielle Américaine

Distinguished Unit Citation

 

                                      Décorations



Médaille des Nations Unies


Combat Infantryman Badge

retour au menu

Cette page s'est inspirée des remarquables sites répertoriés ci-dessous et dont je remercie les auteurs. Pour en savoir plus, sur l'histoire de la guerre de Corée et ainsi mieux comprendre l'objet de ce propos, il convient de les consulter : (les liens

Histoire du Bataillon Français en Corée : http://assoc.wanadoo.fr/france-coree/histoire/2ID_BF.html

Histoire de la 2ème Division d'Infanterie en Corée et du 23ème Régiment d'Infanterie : http://www.2id.org/

Association France-Corée : http://assoc.wanadoo.fr/france-coree/histoire/histoire.htm

Korean War : http://www.korean-war.com/

Archives cartographiques de l'armée U.S. : http://www.army.mil/cmh-pg/books/maps.htm (Dead Link !)


Autres liens synergiques à visiter :          

La bataille d'Arrowhead : http://assoc.wanadoo.fr/france-coree/eurokorvet/france/br_arrow.htm

            La Marine Nationale dans la guerre de Corée : http://www.netmarine.net/forces/operatio/coree/mines01.htm

            Bataillon Français de l'ONU : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataillon_fran%C3%A7ais_de_l%27ONU

La Guerre de Corée : http://www.net4war.com/e-revue/dossiers/index.htm#coree (Dead Link !)


Pour mémoire les anciens hébergeurs de ma page que je remercie :

(dans l'ordre chronologique)

http://perso.wanadoo.fr/dominique.pageswebs/coree/coree.htm

http://coree.site.voila.fr/

http://hebergement.perso.sfr.fr/

 

retour au menu

  • Conclusion

La Guerre n'étant pas une fin en soi, elle n'est qu'un des ultimes moyens pour parvenir à la Paix.

Le but de cet exposé est essentiellement de raviver la mémoire collective, sans parti pris, d'un conflit presque tombé dans l'oubli et qui aurait pu dégénérer en troisième guerre mondiale (avec une menace nucléaire certaine),

si le bon sens des hommes ne s'était pas imposé.


Je suis à la recherche de toutes informations supplémentaires concernant ces photos.

Aussi, je serais reconnaissant envers toute personne vétéran, historien ou familles de bien vouloir m'adresser leurs renseignements.

Je remercie aussi tous les vétérans, pour leur soutien et leur aide précieuse quant à l'élaboration de cette page.


I am looking for most of informations about these pictures. So, I'll be very happy, if somebody, veteran, historian or families could give me that I am looking for.



 

compteur

Visiteurs depuis le 15/01/2017