Société‎ > ‎

05 Juridiction

    Du temps des royaumes Bara, il existaient trois instances judiciaires :




    Par exemple, c'est sous le KILIBE (Grand Tamarinier) que le fautif était jugé. Selon la gravité de la faute, la troisième instance pouvait condamner à mort le prévenu. La sentence était alors éxécutée sous le KILIBE.

    "On est assez étonné de constater qu’au sein d’une société pastorale et primitive l’organisation des tribus et du royaume présentait un ordre assez net." 
“Moeurs et coutumes des Bara” Louis Michel - “Mémoires de l’Académie malgache” Fascicule XV - 1957 (p 41)


    Ces écrits imprégnés de visions colonialistes, donc rabaissants, reconnaîssent quand même la structuration de la société Bara. De nos jours, des prisons existent et les conditions de détention restent médiévales dans la plupart des cas.


    Noël 2008 et Nouvel An 2009 ont été l’occasion pour le CSPD de faire preuve de générosité, en améliorant l’ordinaire des détenus de la Maison Centrale d’Ihosy.

    Au menu : Riz, viande de zébu, composé de pâtes et de viande hachée, crudités et pêches de saison.





Pour plus de détails, voir le site de Médicap.

    En avril 2011, le camp pénal d’Analambaza, à Ambatofia, dans le district d’Ihosy a été doté d’une école à l’intention des conjoints et des enfants de la vingtaine de détenus. 

   Cette école comporte une seule salle de classe, moderne et équipée correctement. Il s’agit du don d’un ressortissant malgache de la diaspora et de l’aumônerie catholique des prisons d’Ihorombe.

    De plus, lors de la remise officielle de cette école, les prisonniers ont également été dotés de deux zébus et d’une charrette, de deux charrues, d’une herse et d’une vingtaine « d’angady » et de pelles. Enfin, 200 « kapoaka » de riz ainsi que 20 kilos de viande leur ont été donnés. 

   Ces dotations ont eu lieu en présence du Président du Tribunal de Première Instance d’Ihosy, Mahatsara Justin, du Procureur Général, ainsi que du personnel pénitentiaire, sans oublier les Pères représentants de l’Aumônerie catholique de Fianarantsoa et d’Ihosy.           

                                  


    Ihosy est la capitale régionale de l'Ihorombe. Voici le modeste commissariat de police du plus grand district du pays Bara.


    L'insécurité règne encore jusqu'au plus reculé petit village Bara. 


   Les paysans Bara ne peuvent plus dormir paisiblement suite aux attaques répétées dans la région Ihorombe. Dès fois, ces larcins sont accompagnés de feu afin de déstabiliser les propriétaires de zébus.

   Le lundi 18 juin 2012, deux cent gendarmes ont tenté de capturer Remenabila et ses 150 sbires armés de Kalachnikovs. Ces voleurs de zébus ont déjà fait 6 victimes chez les forces de l'ordre le 09 juin dernier. 




Sources :
  • LE BARBIER (1916-1917) Notes sur le pays des Bara Imamono (in Bulletin Académique Malgache - tome III)   Page 495-498.
  • MICHEL, Louis (1957) Mœurs et coutumes des Bara (in Mémoire de l'Académie Malgache - fascicule XL)    pages 41 -51.



"Tangalamena"

article du 21.10.2012

article du 01.04.2012
article du 05.06.2012
article du 25.06.2012