Accueil

 

Dominic Goodall (EFEO)

La prouesse et la retenue sexuelles des figures royales khmères et indiennes dans les inscriptions et les épopées sanskrites

Mots-clés : Histoire du sivaisme, philologie sanscrite, épigraphie du Cambodge


La poésie de cour sanskrite des épopées littéraires indiennes et des inscriptions khmères dresse une image idéale de la royauté indienne qui souligne le caractère martial des rois, mais aussi plusieurs autres qualités dont la nécessité paraît moins évidente de nos jours, comme, par exemple, leur beauté, leur érudition, leur maîtrise des arts ou leur énergie sexuelle. Dans le cadre de ce projet, Dominic Goodall propose de s'intéresser à de telles qualités royales et notamment au thème de la prouesse et de la retenue sexuelles dans les représentations des figures royales khmères et indiennes.


Photo (cliché : Bertrand Porte) de la stèle K. 367, un édit du roi Jayavarman Ier (VIIe s.), retrouvée à Vat Phu (Laos). Les stances 2 et 3 (traduites par Barth) décrivent le roi ainsi :

II. Ses flèches, son arc excellent qu'il bande malgré son double poids, après ses (longues) campagnes, il les a déposés comme inutiles ; lui, le premier de ceux qui savent la science de combattre l'impétuosité des éléphants, la force de la cavalerie, le vouloir intelligent des hommes ; lui, le maître incomparable dans tous les arts, à commencer par ceux du chant, de la musique instrumentale et de la danse ; lui un (vrai) cintāratna de tout ce qu'il y a de souhaitable et de subtil, un océan dont la science, la patience, la modération, l'habileté, le jugement, la libéralité seraient les joyaux.

III. Lui, qui s'est endurci par l'effort dans son application à tout ce qui est bien ; dont la nuque ressemble à une conque, qui a des cuisses puissantes, des épaules trapues, une large poitrine, un corps replet ; lui, dont les deux bras descendant jusqu'aux genoux rivalisent avec des poutres d'or, et qui, sous la figure d'un puissant lion des rois, est (comme) la pleine lune (descendue) sur terre.






Contact : dominic.goodall[at]efeo.net

Page personnelle sur le site de l'EFEO : http://www.efeo.fr/chercheurs.php?code=738&ch=54&l=FR