Notre histoire

 1997-1999 : Premiers contacts et naissance d'une solidarité entre parents

Durant l'année 1997, quelques parents de jeunes enfants autistes de la région liégeoise prennent contact les uns avec les autres. Très vite, ils décident de se rassembler et de s'entraider pour résoudre les problèmes qu'ils rencontrent au quotidien. Au fil des réunions, une réalité s'impose : la solitude de chacun est grande, l'autisme est méconnu dans de nombreux milieux et surtout, l'offre au niveau de la prise en charge éducative des enfants est insuffisante et généralement non satisfaisante.

Les enfants ont été diagnostiqués par le SUSA (Service Universitaire Spécialisé pour personnes avec Autisme - Université de Mons), pionnier en la matière dans la partie francophone de notre pays. Là, on a fait comprendre aux parents qu'ils n'étaient en rien responsables de l'état de leurs enfants et que la meilleure chose à faire pour les aider était de les éduquer, le plus précocement possible, selon des méthodes d'apprentissage bien adaptées. Les parents se renseignent davantage à propos de la méthode Teacch, de l'ABA et du système PECS.

Les ferments de toutes les actions futures sont présents dans les cœurs et les esprits.

Il faut informer les familles, le public, les professionnels pour une meilleure connaissance de l'autisme. Il faut éduquer les enfants autistes, dès leur plus jeune âge, grâce à des méthodes appropriées, afin de favoriser leur autonomie et leur intégration dans la société.

Les parents se regroupent officiellement en 1998 et créent l'APEPA Liège, Antenne Liégeoise de l'Association de Parents pour l'Epanouissement des Personnes Autistes, y effectuant pendant 4 ans un travail associatif intense (organisation de conférences, groupes de paroles et réunions thématiques pour les parents, séances d'informations dans les écoles, démarches auprès des instances politiques...).

Parallèlement à ces activités, ils œuvrent pour la création d'un service d'aide éducative au sein duquel un personnel qualifié pourra assurer la prise en charge tant souhaitée pour leurs enfants. Atteindre cet objectif nécessite de se constituer en asbl. Les démarches commencent tandis que les premières séances de stimulation et d'accompagnement des enfants sont effectuées par les parents eux-mêmes et par des bénévoles. Un service-club, le Kiwanis Liège Notger, contribue au démarrage du projet et ne cessera de le soutenir par la suite. Le 15 octobre 1999, l'asbl Autisme Liège voit le jour.

 2000-2007 : Mise en place du service d'aide éducative

Novembre 2000 - mai et juin 2001 : grâce à l'intervention de la Région Wallonne, l'asbl engage 3 employées, les forme à l'autisme et leur confie la mission d'accompagnement des enfants.

2002 : l'APEPA Liège est dissoute. Les activités associatives sont poursuivies par les parents au sein d'Autisme Liège en même temps que le travail de gestion du nouveau service éducatif et la recherche de fonds pour sa survie.

Mars 2007 : une quatrième intervenante est engagée.

Le travail patient mais surtout pertinent de l'équipe pluridisciplinaire porte ses fruits. Les enfants encadrés progressent. Au fil des années, leur nombre passe de 5 à 21.

 2008-2012 : Le service d'aide éducative devient Service d'Aide à l'Intégration (SAI AUTISME LIEGE)

Janvier 2008 : l'AWIPH (Agence Wallonne pour l'Intégration des Personnes Handicapées) agrée et subventionne le Service d'aide éducative en tant que Service d'Aide à l'Intégration.

Août 2008 : Autisme Liège engage une directrice pour assurer la gestion quotidienne du SAI. L'équipe éducative accueille une intervenante supplémentaire.

 2013 : Le SAI Autisme Liège est cédé à la Fondation SUSA qui implante à Liège 3 services d'accompagnement (SAP, SAI, SAC) formant le SUSA Liège

  

 2013 -... : L'asbl Autisme Liège poursuit ses activités d'aide aux personnes autistes et à leurs familles et lance le projet "Autiste, 18 ans et après" entamant les démarches pour créer un centre d'accueil de jours pour jeunes adultes autistes.