Les p'tites astuces du Capagut

Les produits décoratifs Camaëlle sont issus de composants bio-sourcés. Vous pourrez peindre tout votre intérieur en respectant l'environnement,
avec l'assurance d'une qualité professionnelle.

DIY

Patiner un meuble, plusieurs techniques inratables

 

Un conseil valable pour toutes les astuces qui vont être détaillées plus bas :
OUBLIEZ les cires, lasures et Cie qui vont vous gâcherla vie si un jour vous souhaitez changer de style ou de couleur et qui dans beaucoup de cas partent avec un simple grattage d'ongle.

1ère étape indispensable avant chaque relooking commune à tous les travaux de peinture quels qu'ils soient : Le nettoyage de votre meuble ! C'est l'étape la moins drôle on est bien d'accord, mais elle est néanmoins tout à fait indispensable. Dépoussiérage à la brosse et au chiffon, dégraissage avec un bon nettoyant histoire d'enlever toute trace de salissure ou de graisse. Si le meuble est ciré alors il faut entièrement le décirer pour que les peintures ne glissent pas, et alors je vous conseille vivement le nettoyant Camaëlle qui est sincèrement exceptionnel pour le décirage.

Technique 1 : le shabby à l'alcool fin
 
 


 

Etape 2 : Maintenant que le support est propre, on peut appliquer directement deux couches de Color'Mat de la couleur de votre choix(2h à 6h de séchage entre les 2 couches), ce sera la couleur de fond, celle qui ne se voit que par endroits. Dans l'exemple du buffet couleur crème ci-dessus, ce sera un Color'Mat tirant vers le noisette par exemple. (Si le meuble  a été déciré appliquez d'abord une couche d'un bon primaire anti-tanins).

Etape 3 : Lorsque la première couleur est sèche (6h à12h) appliquez cette fois une ou deux couches (selon la couleur et le rendu souhaité) d'un Color'Mat de couleur constrastée (toujours pour l'exemple du 1er buffet, une couleur blanc cassé).

Etape 4 : La réalisation du shabby ! Imbibez une boule de mèche de coton avec l’Alcool à Vernis, tapotez sur les arêtes et les zones à user, puis revenez sur ces zones en frottant doucement ; la couleur dominante va se « gommer » petit à petit et laisser apparaître celle du dessous, créant cette fameuse patine que nous aimons tant. C'est ultra simple, et on s'arrête quand le rendu nous plait !






Etape 5 : Histoire de bien protéger tout notre travail des salissures, une bonne couche de protection type Glaci'Protec et c'est parti pour des années !



Technique 2 : Usé / Patiné au Bâton à l'huile

 
 
 

Etape 2 : Même chose que pour la technique du shabby, une fois le meuble propre vous appliquez directement deux couches de Color'Mat de la couleur de votre choix -2h à 6h de séchage entre les 2 couches. (Si le meuble  a été déciré appliquez d'abord une couche d'un bon primaire anti-tanins).

Etape 3 : Prenez un bâton à l'huile noir ou marron, et écrasez-en le bout sur une assiette. Prenez-ensuite un peu d'huile fraichement écrasée sur le bout du doigt (en fait sur la pulpe du doigt, là où se trouvent vos empreintes digitales) et frottez votre doigt sur les zones à patiner : les tranches et arrêtes de portes et tiroirs, les moulures en relief, de chaque côté des poignées de portes, ainsi que par ci par là sur les zones planes. Vous pouvez estomper légèrement les traces avec un chiffon doux. Vous verrez petit à petit votre meuble se patiner avec un effet très naturel.

 

Vous pouvez également utiliser un bâton à l'huile argenté ou doré pour avoir de très jolis effets patinés, un bâton à l'huile blanc sur un color'Mat foncé, voire plusieurs couleurs à la fois pour des rendus très sympas !



Etape 4 : Histoire de bien protéger tout notre travail des salissures, une bonne couche de protection type Vitri'Satin ou Vitri'Mat et c'est parti pour des années !



Très bientôt d'autres techniques super faciles à réaliser !


  Tracer des lignes parfaites !  


Vous souhaitez peindre des bandes de couleur en conservant une ligne parfaite du début à la fin de votre déco; bien entendu vous utilisez un ruban adhésif de masquage et en principe il n'y a pas de souci.

SAUF que si votre support peint n'était pas parfaitement sec, ou s'il est trop fragile, ou encore si vous avez attendu trop longtemps avant de retirer le scotch, c'est la catastrophe !! Lorsque vous décollez l'adhésif la peinture située sous le scotch s'arrache et s'écaille, elle part par endroits avec l'adhésif.

La meilleure astuce : utilisez de préférence du ruban adhésif rose, celui qui est repositionnable. Avec ce scotch le travail devient une réelle partie de plaisir et vous n'avez même pas besoin de l'astuce qui va suivre.


Mais si vous n'avez pas ce ruban adhésif miracle, pas de panique.
SURTOUT, avant de l'appliquer sur votre support, déroulez-le un peu et collez le rapidement sur votre jambe de pantalon ou votre tablier : cela enlèvera un peu de sa colle et il adhèrera un peu moins.

Ensuite, au moment du décollage, servez-vous d'un sèche-cheveux : faites chauffer le ruban de masquage, promenez le sèche-cheveu tout le long du scotch et au fur et à mesure du décollage. La colle  va se ramollir et le ruban va partir sans le moindre souci, pas d'accident possible !

Tracé rectiligne garanti !







 Imiter le bois sur n'importe quel support



Comment partir par exemple d'un vulgaire support en carton pour arriver à un joli panneau de faux bois ?




Il existe un outil fabuleux qui vous permettra de reproduire facilement l'aspect du bois, avec ses noeuds et ses nervures. J'ai nommé : la boisette !! C'est quoi ça ? C'est ça :



La technique est des plus simples.

Vous recouvrez votre support d'une première couche de peinture, ici la couleur de fond est grise.
Éventuellement vous faites déjà un premier petit effet en appliquant un jus de peinture d'une autre couleur par dessus (peinture diluée avec un peu d'eau), que vous essuyez rapidement au chiffon :




Le résultat est déjà plutôt sympa :



Et maintenant on reproduit les noeuds du bois !
Vous repassez une couche de cette deuxième couleur de peinture très légèrement diluée cette fois, et faites immédiatement glisser la boisette dans le sens désiré; il faut procéder bande par bande. Faites basculer l’outil afin de varier les effets et ainsi rendre votre faux-fini plus réaliste :


Résultat :
 Ici on obtient un aspect cérusé, puisque l'on a procédé en partant d'une couleur légèrement foncée pour aller ensuite sur du plus clair.


Pour obtenir un effet plus proche d'un bois non coloré on partira par exemple d'une peinture couleur Chocolat clair pour ensuite "boiseter" avec une couleur plus foncée :




Tous les effets sont possibles, laissez votre imagination vous emporter !




 Protéger vos pinceaux et  pots de peinture lors d'une pause inopinée. 



Vous êtes en train de faire un travail de peinture et vous êtes interrompu, vous devez vous arrêter quelques minutes ou même quelques heures. Certes avec des peintures c'est vite fait, un petit passage à l'eau et hop.


Mais si vous voulez éviter cette étape puisque vous pensez vite reprendre le travail, emballez le bout du pinceau  dans un film plastique alimentaire, cela permettra de reprendre le travail sans que la peinture n'ait séché. Même chose avec un rouleau , mettez-le dans un sac plastique et fermez à hauteur du manchon. Si vous avez versé votre Satinelle dans un récipient, pour faire un mélange de couleurs par exemple, ou encore pour la diluer et en faire un jus, préservez-la en mettant un film plastique s ur l'ouverture du récipient ( laissez-le dépasser de tous les côtés) et ensuite fixez avec un élastique. Pas de peau sur le reste de peinture, même après plusieurs heures voire un jour ou deux. Ne pas faire ce truc avec autres peintures et produits car les solvants pourraient attaquer le film plastique.




 La technique du peigne : 



Vous pouvez réaliser des effets amusants en utilisant la technique du peigne, qui vous permettra de créer des bandes régulières de couleur en superposition sur une autre.

Pour cela, vous utiliserez un carton épais ou encore une de vos petites cartes souples qui trainent au fond du vide poche (je ne sais pas vous mais chez moi il y en a pas mal...).


Découpez de petites encoches plus ou moins régulières selon votre inspiration afin de fabriquer un genre de peigne.

Passez une première couche de peinture de la couleur de votre choix sur votre objet à décorer (couleur de fond).
Une fois que cette couleur est bien sèche, passez une deuxième couche d'une autre couleur contrastée  et tracez aussitôt des lignes dans la peinture fraiche avec le peigne: vous retirez la peinture fraiche, laissant apparaître celle du dessous, et créez le motif de votre choix, selon que vous imprimez ou non
un mouvement de vague à votre outil et que vous procédez parallèlement tout le long de la surface ou au contraire en carrés de directions opposées.
Essuyez votre peigne sur du papier entre chaque passage pour retirer l'excédent de peinture fraiche.

Et voilà le résultat :






Quelques autres exemples de couleurs avec un contraste sympa:

                    





                       avant                                                                après
Comments