La chapelle Notre Dame de Liesse

Jacques Frontin écuyer, conseiller du Roy, auditeur de la chambre des comptes de Normandie, sieur du Tôt, animé d’une grande dévotion, fait construire cette chapelle sur le flanc sud de l’église, entre choeur et nef, pour en témoigner devant la postérité.

La construction est achevée en août 1634 et il la dote du mobilier et objets dédiés au culte, nécessaires ainsi que de 50 livres tournois de rente à prendre sur les biens qu’il possède en son domaine de Hauteville, aux Authieux afin de servir de gages au chapelain, nommé par lui.

Ce chapelain doit dire trois messes basses par semaines, cinq grand messes par an ainsi qu’une grand messe de requiem le jour anniversaire du décès de Jacques Frontin.

Décédé le 12 février 1667 en la paroisse St Godard de Rouen, il est inhumé le 14 février 1667 en la chapelle Notre Dame de Liesse aux Authieux-Ratiéville.

Son corps y repose toujours et on peut lire l’épitaphe:
« Qui que tu sois qui lis ceste escripture
Ton corps enfin deviendra pourriture
Comme celuy du présent fondateur
Prie donq dieu lui pardonner ses crimes
Si tu le fais, appres ta mort estime
Que l’on priera pour toy ton créateur. »

En son honneur une confrérie est fondée en 1635.

Sources (fonds Bizet) :