Association Vendéenne "GORBOÏES" 

 


 

 

 

II I

 

 

LOGO

 

 

 

 

 

  

 

LE PROJET

 

   - La Dénomination :

 

 " GORBOÏES " pour ceux qui l'ignorent, veut dire en patois vendéen : panier.

Mais pour notre projet interprétons-le de la façon suivante :

 G comme les Gars,

O pour Organisés autour

R pour de la Roche

B pour Biron

O pour dans l'Océan

I pour ainsi qu'Iceux

E pour dont l'Entente

S pour Sied

Les Gars organisés autour de la Roche Biron, dans l'Océan, ainsi qu'Iceux dont l'Entente Sied 

 

  - L'Esprit : 

    Ce groupe d'amis pratique la pêche à pied essentiellement à la Sauzaie, ville de Brétignolles sur mer  et plus précisément sur les lieux appelés " la Roche Biron ". Ainsi, il perpétue cette coutume transmise par leurs aînés qui fréquentaient déjà l'endroit.

     Il s'agit tout d'abord de se retrouver pour partager un moment d'amitié, fort en rigolade, histoires, souvenirs...et puis bien sûr de " remplir " les gorboïes du produit de la pêche (étrilles, touteaux, crevettes etc...).     

    Le moment passé là, est privilégié; il permet d'oublier les tracas du quotidien, tout matérialisme, pour être bref, on se vide la tête.

       Et puis ce que l'on aime...c'est l'ambiance, c'est-à-dire :

  • les préparatifs (consulter les horaires de marée, anticiper sur une météo favorable ou pas et " affûter " le matériel),
  • les odeurs si particulières venant des dunes et celles recèlent les rochers découverts,
  • le partage d'un moment de camaraderie accompagné d'un petit verre de vin blanc,
  • et enfin le parfum si caractéristique de la cuisson de la pêche.

       Ainsi, conscients du bonheur que procure cette pratique, et au-delà, conscients que le site, l'estran et les dunes qu'ils fréquentent sont remarquables et très fragiles, ils aimeraient partager leur philosophie (tradition de pêche, confection d'outils, observation de la nature, patois vendéen...) dans le respect le plus total des lieux. Ils souhaiteraient aussi " rendre " à la nature par la participation voire par l'organisation de ramassage des déchêts que l'on retrouve sur le bord du littoral et dans les dunes.

      Comment y parvenir ? La solution est-elle de créer une association ? Nous le pensons... 

    

 

  - Le But de la création de l'Association :

 

  • pratiquer et transmettre la coutume de pêche, la plus respectueuse possible de l'environnement, 
  • être des pêcheurs écocitoyens*,
  • regrouper des personnes ayant les mêmes centres d'intérêts,
  • tisser un réseau de relations,
  • participer à la vie associative locale,
  • organiser diverses activités,
  • faire don de fonds à d'autres associations ( conservatoire du littoral, LPO...).     

  * Ecocitoyens : C'est contribuer au développement des idées et des actes en faveur de l'environnement, là où l'on se trouve.

  - Le Site :

 

                                                          

                                                          

                                   


   Il fait partie d'un ensemble, protégé par le conservatoire du littoral, appelé " les dunes du jaunay "

     Rappellons qu'il avait été question dans les années 70 d'y implanter une centrale nucléaire, le projet a fait long feu, grâce notamment à une association de défense.

     Dans ces dunes, on trouve notamment des espèces (flore) rares et protégées, dont la cynoglosse des dunes. Cette plante est extrêment rare à l'échelle mondiale, il s'agit d'une plante endémique. On ne l'a trouve dans le monde que sur le littoral entre le nord de l'Espagne et le Finistère, entre les deux essentiellement en Vendée, et en vendée presqu'exclusivement à la Sauzaie. L'on peut voir aussi, une autre plante protégée, l'oseille des roches.

  
     Quelques vues...côté océan !