Enfants, ados


Cours Enfants et "ados"   




HORAIRES des cours  enfants et ados/jeunes adultes 2018-2019 dans l'onglet cours en groupe

Si le Taiji a aujourd'hui une image de gymnastique douce, ce ne fut pas toujours le cas. Au 19ème siècle en Chine, l'entraînement à cet art martial était tellement dur que peu de jeunes gens arrivaient à passer les sélections pour devenir élève.

La formation, de quelques six à sept années à raison de cinq à six heures par jours, permettait ensuite d'être enrôlé dans les florissantes agences de gardes d'escortes. Les convois de matières précieuses étaient régulièrement attaqués par des brigands de grands chemins et ces gardes étaient autant entraînés au combat à main nues qu'au maniement des armes.

Les écoles de Taiji qui donnent un enseignement qui s'approche de cette vision de l'art sont aujourd'hui très rares en Chine et il n'y a guère que dans les Monts Wudang que l'on en trouve encore. L'enseignement de base dure trois ans, le jeunes gens qui y entrent après avoir été testés, reçoivent alors un enseignement très varié qui comprend, outre l'art martial, de la médecine traditionnelle, de la musique, de la calligraphie et de la philosophie taoïste. Il faut dire que la plupart des enseignants sont des moines...

Les cours de Taiji Quan de l'association "au bord de l'eau" destinés aux enfants et aux ados s'inspirent de ces anciens entraînements mais l'enseignant n'a nullement la prétention de former de redoutables combattants. Si le Taiji Quan est de plus en plus utilisé par les moines taoïstes pour enseigner la sagesse tant aux étudiants chinois qu'occidentaux, c'est que cet art s'y prête à merveille. Au delà de toutes connotations religieuses, l'étude de cette discipline permet de modéliser beaucoup d'aspects sensibles de la vie. En passant par le corps et un ressenti profond, épouser la stratégie du Taiji Quan donne des outils de vie où la relation à l'autre prend toute sa dimension essentielle.

L'entraînement se compose d'exercices de gainage musculaire, d'étirement de méridiens, d'études de katas (daolu) à main nues et avec armes et de leurs applications, d'exercices de "poussée des mains", de massage et de méditation.