Les répliques‎ > ‎

FA-MAS

Le FAMAS (pour « fusil d'assaut de la manufacture d'armes de Saint-Étienne »), dont la dénomination officielle (Fusil d'assaut de 5,56 mm modèle F1 MAS) est souvent simplifiée en FAMAS, est un fusil d'assaut français.

Il a été commandé et mis en service par l'armée française qui voulait une arme tactique puissante et d'encombrement réduit qui soit également facile à utiliser et entretenir. Le FAMAS a remplacé le fusil FSA MAS 1949-56 en calibre 7,5 mm et le pistolet mitrailleur MAT 49 en calibre 9 mm parabellum, supprimant ainsi l'ancienne organisation binôme.

Une étude, sorte de phase préparatoire au remplacement de cette arme à partir, éventuellement, de 2015, a été lancée fin 2009.



Histoire

Conçu afin d'équiper l'armée française, le FA-MAS a été présenté pour la première fois en 1973 et commandé en 1979. Il était censé remplacer trois armes en service à l'époque: le fusil semi-automatique MAS Mle.49/56, le pistolet mitrailleur MAT 49 et le fusil mitrailleur MAC Mle.29.

La version initiale du FA-MAS, nommée F1, a été vendue à plus de 400 000 exemplaires aussi bien en France (Armée de terre) qu'à l'étranger (Djibouti, Gabon, Sénégal, les Émirats Arabes Unis, et pays partisans de l'unité de résistance dite « Cabirole »).
Giat Industries a ensuite produit une variante G1 qui servit de transition vers le G2. Cette dernière est conforme à la norme de standardisation STANAG 4719 de l'OTAN. En France, il est en service dans la Marine nationale.
La production du FA-MAS a cessé en 2000 avec la fermeture du site de la manufacture d'armes de Saint-Étienne. Sa maintenance est aujourd'hui assurée par l'usine Nexter Mechanics de Tulle, anciennement Manufacture d'Armes de Tulle, où fut produit le pistolet-mitrailleur MAT 49.