Accueil


Vladimir Hofmann
                                            (Photo Léa Nilsson)

Sculpteur d'origine Russe, Vladimir Hofmann est né à Paris le 10 novembre 1945.
Elève de Annenkov, peintre de l'avant garde russe du début du siècle et d'Etienne Martin à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris.

Descendent d’une illustre famille pétersbourgeoise. Son grand-père, Modest Hofmann - poète, historien de littérature, spécialiste éminent de l’époque d’Alexandre Pouchkine, quitte en 1922 Saint-Pétersbourg pour s’installer à Paris ou il se lie d`amitié avec Serge Diaghilev et Serge Lifar. Rostislav, fils de Modest Hofmann et père de Vladimir, est considéré comme un des plus éminents historiens de la musique. Auteurs des monographies sur la vie de Tchaikovsky, Moussorgsky, Prokofiev, il connaissait personnellement Stravinsky, Chostakovitch, Sviridov.
Vladimir Hofmann est Expert de l'art Russe de l'Alliance Européenne des Experts.
Auteur des ouvrages "le Ballet" et "Les artistes russes hors frontière".

Dernières expositions :

- 2010 exposition au musée Burganov de Moscou
       exposition au Palais Constantin de Saint-Pétersbourg
- 2007 exposition au musée Akhmatova de Saint-Pétersbourg
- 2003 Les artistes chez les psy
- 2002 Salon d'automne, "Corps et mouvement", Viry-Chatillon
  Prix du public
- 2002 et 2003 Salon des artistes,
- 2002 Opac, Reims
- de 1999 à 2003 Hôtel de Ville de Paris
- 2001 Les ateliers d'artistes, Mairie du 14 ème, Paris, exposition de 4 sculpteurs dont Robert       Couturier, doyen des sculpteurs français en hommage à Giacometti
- 2001 Union des artistes, Saint-Pétersbourg
- 2000 CIDEM, Paris
- 2000 Art Rotterdam  
- 2000 Galerie Treger, Paris
- 2000 Galerie Wind, Soest, Hollande
- 2000 Mac 2000, Paris
- 1999 Mac 2000, Paris

Lauréat du prix de Dôme, César membre du jury, 1978.
Médaille d'argent, Salon des artistes, Paris 14ème, 1982.
Médaille de Vermeil, Paris, 1983.


Le temps qui passe...

"L’Homme est au centre de mon univers et, à travers lui, le rythme, l’espace et le
temps sont au centre de mes préoccupations artistiques.
Je développe des thèmes par séries, comme pour les épuiser, et parfois y revenir.
L’un de mes thèmes favori est la promenade de l’homme à l’intérieur de lui-même :
on y voit un petit personnage – l’Individu – déambuler dans une grande tête toute
symbolique - l’Humanité – comme pour se chercher et se comprendre.
Un autre thème est celui de l’Escalier : l’homme gravit un escalier, marche après
marche, comme pour franchir les étapes de son existence et s’élever spirituellement.
Les roues, souvent présentes dans mes sculptures, évoquent à la fois le temps qui
passe et le monde mécanique dans lequel nous évoluons aujourd’hui bien malgré
nous : chacun de nous est embarqué dans le train de sa destinée et chacune de
mes sculptures est comme le wagon du grand train de la vie où des événements
diverses se passent au même moment : les uns arrivent, d’autres partent,
attendent… Les individus qui peuplent ces sculptures sont animés de sentiments
diverses ou même contradictoires : certains expriment la joie tandis que d’autres sont
sujets à la mélancolie.
Toute aussi symbolique est la représentation de l’« Homme en marche » : l’Homme
se cherche, s’élance, s’interroge, s’évade et puis, brusquement, sa course
s’interrompt et il se fige dans l’Espace et le Temps pour l’éternité".