A propos de ce site

Contact

Voir aussi

Droits d'auteur

Accueil

J'ai construit ce site pour accompagner mes travaux de conseil et d'enseignement dans le domaine du Web Social.

Il est en permanente évolution. Son architecture, son contenu reflète une vision instantanée de la facette sociale du web. L'enrichissement de mes propres connaissances du sujet m'amène à régulièrement modifier le contenu... c'est un support d'écriture et de réflexion ... un objet vivant.

J'ai choisi de rendre public et réutilisable  cette collection de ressources. Ce site n'est pas collaboratif, par contre je vous invite à venir le parcourir et à construire vos propres connaissances. Apprendre c'est construire ses propres connaissances.

voir aussi le site dédié au Knowledge Management
Sylvie Le Bars

Un sondage sur vos usages du web



Je cite ci après longuement un billet de Yann Leroux, intitulé: Les SHS se mettent au 2.0 ou comment les chercheurs sont croyants sans être pratiquants. SHS lire Sciences Humaines et Sociales. Dans ce billet Yann dans un premier temps se réjouit de voir fleurir l'intérêt des SHS pour l'internet et puis il déplore qu'à part un ou deux chercheurs, tous sont des observateurs qui n'ont jamais mis le doigt dans le web, pas de blog, pas d'usage de twitter, pas de conversation ... C'est parce que je teste, expérimente, joue le jeu du web, que je'ai conçu ici cette formation. Une matière que me forme et que j'informe depuis de très nombreuses années :

"C’est un plaisir de voir d’un seul coup tant d’intelligence se pencher sur le réseau. C’est un plaisir de voir tant de personnes exercer leur intelligence sur ce qui est pour eux un nouvel objet. C’est un plaisir de les voir se passionner sur des objets qui sont pour tant des objets du quotidien.

Mais c’est aussi agaçant.C’est agaçant de voir que cet objet, “l’Internet’, est juste devenu un enjeu éditorial et de pouvoir. C’est le ”nouvel” endroit ou il fait bon être vu penser. C’est le nouvel endroit ou il fait bon publier. C’est le nouvel endroit ou il fait bon vendre des livres.

Après tout pourquoi pas ? La formation des chercheurs en SHS est longue et fastidieuse, et il n’y a pas à rougir de vivre de son travail. Mais Il est agaçant de voir tant de personnes parler du web 2.0 sans en utiliser un seul outil ! Ou sont les pages Facebook ? Ou sont les comptes twitter ? Ou sont les conversations sur les blogues ? Il n’y en a pas, simplement parce que dans leur immense majorité, les intervenants sont des croyants et non des pratiquants du web 2.0. J’aurais préféré que cela soit l’inverse, et que les réflexions se fassent à partir d’une pratique.

Longtemps, le réseau a été pensé par des amateurs. Les premières observations ethnographiques ont été faires par les digiborigènes eux-même. Ce sont eux qui ont pensé comment fonctionnent les dispositifs qu’ils inventaient comme les  listes de diffusion ou les wiki. Mais il leur manquait la formation d’un sociologue, d’un ethnographe, d’un philosophe, d’un psychologue…. Il sera vraiment dommage que maintenant que les sciences humaines s’intéressent au réseau, elles manquent la rencontre parce qu’elles en ont pas une pratique suffisante !.. "