Accueil‎ > ‎Actualités‎ > ‎

Revue de Presse

Article paru dans PARIS NORMANDIE du 25 janvier 2016 

Le Trait. L’association Aristraitchat fait campagne pour stériliser les félins sauvages, mâles et femelles, afin de contrôler leur population. Un appel aux dons est lancé pour développer cette action.

Au Trait, Aristraitchat fait campagne pour stériliser les chats errants
Les bénévoles ont besoin d’un coup de main

Aristraitchat, dont le siège est au Trait, est une association qui s’est donné pour mission la stérilisation de tous les chats libres. Son objectif est de freiner la prolifération des félins et, surtout, de faire en sorte qu’il n’y ait plus de chats errants. Elle considère à ce titre contribuer à une mission d’ordre public. En effet, le maire, en vertu de la réglementation, peut ordonner la capture de tous les chats errants et, s’ils ne sont pas tatoués, leur euthanasie.

Les membres d’Aristraitchat sont des gens qui aiment tant les chats qu’ils souhaitent les stériliser. Une solution à la fois douce et efficace au problème de surpopulation, qu’ils soient mâles ou femelles. Ils procèdent donc à la capture des chats errants, une tâche parfois difficile et requérant beaucoup de patience.

Ensuite, avec le concours d’un vétérinaire compréhensif et dévoué, ils les stérilisent et, si nécessaire, les soignent. Ces chats sont ensuite relâchés là où on les a prélevés, ou encore adoptés, un autre objectif de l’association présidée par Jean-Marie Amourette. Cette restriction du nombre des chats en liberté est très largement appréciée du public qui voit diminuer les dommages parfois causés par les félins. Les policiers municipaux aussi y voient leur avantage, qui n’ont plus à consacrer autant de temps à la capture des chats. Enfin les élus y trouvent également leur compte. C’est ainsi que les municipalités du Trait et de Yainville subventionnent l’action des bénévoles.

Besoin d’adoptants aussi

Malgré le travail efficace mené par Aristratchat, la tâche en matière de régulation de la population de chats reste colossale. Pour développer son action, l’association aurait besoin de moyens plus importants, sous forme de dons évidemment, mais aussi d’adhésions, de services comme participer aux captures, et d’adoption d’animaux.

Pour contribuer aux recherches de financements, elle a décidé de faire fabriquer et de vendre des objets publicitaires (stylos, porte-clés, parapluies, peluches) mais, dans un premier temps cette opération nécessite une mise de fonds, qui ne sera rendue possible... que grâce à des dons.

Aristraitchat, place du 11 novembre - BP1 Le Trait. Tél. 09 60 03 91 74. Ouvert 24h/24.

www.aristraitchat.ass0.fr et sur Facebook



Article paru dans le numéro de décembre 2013 du magazine d'information de la Ville de Caudebec-en-Caux




 
Article paru dans le numéro de Février 2013 du bulletin d'information de la commune de





Photo paru dans Le Courrier CAUCHOIS du 28 décembre 2012


Article paru dans Le Courrier CAUCHOIS du 9 Novembre 2012





Article paru dans LE COURRIER CAUCHOIS le 2 MARS 2012 :   


 


Comments