Le triticale

Site scientifique à but non lucratif créé par Riad BALAGHI et Mohammed JLIBENE chercheurs à l'INRA (Maroc)


Le triticale

Le triticale est une espèce de céréales qui a été artificiellement créée par croisement entre le blé dur (Triticum durum) et le seigle (Secale cereale) . Le premier croisement réalisé au 19ième siècle était stérile.  Le triticale a 42 chromosomes regroupés en six génomes AABBRR, quatre de blé (AABB) et deux de seigle (RR), ou 56 chromosomes (8 génomes) s'il provient de croisement entre blé tendre (AABBDD) et seigle (RR). Il regroupe les caractéristiques qualitatives du blé et la rusticité du seigle. Au Maroc, il résiste à la sécheresse et à la plupart des maladies du blé. Il est productif dans les zones semi arides, sablonneuses et montagne.

Le triticale est utilisé dans l'alimentation humaine , sous forme de pain et de biscuits à 100% ou en mélange avec la farine du blé, et dans l'alimentation animale sous forme de grain ou de foin ensilé.

Le grain a été au départ échaudé à cause d'un déséquilibre entre l'albumen et l'embryon. Actuellement, les variétés existantes ont de gros grains bien remplis similaires à ceux du blé dur.

Une vingtaine de variétés de triticale sont inscrites au registre de variétés au Maroc. Le grain de ces variétés a une couleur rouge brunâtre.

Des variétés à grains blanc sont disponibles, mais à titre expérimental (Jlibene).

Le triticale se cultive de la même manière que le blé, ayant les mêmes exigences écologiques et nutritionnelles.

  

Triticale (Triticosecale W) à grain blanc sélectionné au Centre Régional de la Recherche Agronomique de Meknès (2006). (Photo: Jlibene M.)