Le semis direct

La notion de semis direct désigne une technique culturale simplifiée, utilisée en agriculture, basée sur l'introduction directe de la graine dans le sol sans passer par le labour. Le semis direct, est une technologie de conservation de l’eau et du sol. Il permet de protéger le sol contre l’érosion hydrique et éolienne et de réduire les pertes en eau dues à l’évaporation grâce à une couche de résidus végétaux laissée en surface. Un semoir spécial est nécessaire pour pouvoir semer directement, sans labourer la terre. Le semis direct permet de réduire le temps d’installation de la culture, de réduire la consommation d’énergie jusqu’à 70% et d’économiser sur les intrants. Avec le semis direct, le semis à sec devient possible, permettant par la même occasion de semer tôt et de profiter ainsi de toute la saison pluvieuse.

Gain potentiel

  • Le gain de rendement, par rapport au semis conventionnel, est compris entre 30 et 40 % selon les saisons, le gain étant plus important en années relativement sèches ;
  •  Amélioration de la productivité de l’eau de 60%;
  •  Amélioration de la qualité des sols grâce à l’augmentation de la matière organique (+ 3 à 14%) ;
  •  Réduction du temps d’installation de la culture ;
  •  Diminution des charges d’installation de la culture ;
  •  Possibilité de semer tôt en début de saison sans attendre les premières pluies.

La réussite du semis direct est tributaire des conditions suivantes :

   
  • Un semoir spécial pour pouvoir semer à sec et sans labourer la terre. Ce semoir est disponible sur le marché international ; http://www.vulgarisation.net/76.pdf
  • Le contrôle des mauvaises herbes après les premières pluies et avant le semis,
  • Le maintien d’une partie des résidus de culture à la surface du sol après la récolte ;
  • Une culture de rotation qui ne nécessite pas de travail du sol et dont la semence s’adapte à ce type de semoir.

Comments