SAINT GILLES Abbatiale




























L'abbatiale Saint-Gilles est l'église abbatiale de l'ancien monastère bénédictin situé à Saint-Gilles, dans le département du Gard.
La ville sent la misère et l'abandon, est inadaptée au tourisme (aucun parking) et l'accès à la vielle ville est particulièrement délicat.
Pourtant l’abbatiale de Saint-Gilles était au Moyen Age le quatrième lieu de pèlerinage du monde chrétien.
À l'instar d'autres édifices religieux romans, la façade de l'abbaye de Saint-Gilles peut être considérée comme un véritable « livre de pierre » à destination des fidèles, souvent illettrés à l'époque de son édification.
A la fin du 11è siècle, on entreprit la construction d'une très vaste église au-dessus du tombeau du saint. Mais au début du 13è siècle, elle n'était toujours pas terminée.

Réalisée par les moines de l’abbaye entre 1120 et 1160 (40 ans de travaux à elle seule), la façade demeure un chef-d’œuvre reconnu d’art roman provençal et ce malgré ses nombreuses détériorations et absence de restauration.

Elle offre un programme riche et varié :
Registre inférieur : bestiaire, nombreuses scènes de l’Ancien testament.
Registre médian : statues et personnages du Nouveau testament.
Frise : scènes inspirées du Nouveau testament (lavement des pieds du Christ).
Tympans : chacun d'entre eux retrace une étape majeure de la vie du Christ (adoration des mages, crucifixion, majesté).

Les éléments architecturaux de décoration sont quant à eux inspirés de l’art antique : chapiteaux corinthiens, soubassement cannelé, oves et centaures…

On peut se demander si certains monuments historiques doivent rester sous la responsabilité des autorités locales...

























Comments