Accueil


    
                                                                   EXPOSITIONS  de Patrick Adam:


      

Dans le cadre de la candidature à l’inscription des « Paysages du champagne » au patrimoine mondial de l’UNESCO,

                                         

Le peintre Patrick Adam exposera à la Villa Bissinger , à Ay,  un ensemble d’aquarelles sur le thème des « Coteaux champenois » , « de Mareuil sur Ay à Cumières. »

Du 14 février au 15 mars 2014

Exposition ouverte du lundi au vendredi de 9 à 12h et de 14 à 17h.

 

Le projet d’inscription des paysages du champagne  au Patrimoine mondial de L’Unesco me tient particulièrement à cœur et j’aimerais que ce parcours en peinture « de Mareuil sur Ay à Cumières » en soit l’illustration.    

Petit-fils et fils de chef de cave, j’ai passé mon enfance à Ay ;  une enfance rythmée par les promenades dans les vignes ou au bord de la Marne, et aussi par le temps des vendanges qui mettait fin à la période insouciante des vacances. Je vis maintenant non loin de là, sur les hauteurs de Champillon, au cœur des « paysages du champagne ».   Depuis les fenêtres de mon atelier, je vois se dérouler tout entier  le village d’Hautvillers, ponctué par le clocher de son abbaye, haut lieu où souffle l’esprit de Champagne. Plus loin, j’aperçois la tache lumineuse de la Marne sous le pont de Cumières. Je crois que je connais la moindre route, le moindre chemin de vignes, tous les bords de Marne accessibles, et les innombrables villages tous différents, accrochés à leurs coteaux dominant la vallée ou la plaine.

Depuis quarante ans , même si je peins d’autres paysages , je ne me lasse pas d’interpréter à l’aquarelle et sur le motif ces lieux familiers, mais toujours singulièrement neufs, inépuisables . C’est un bonheur que seuls peuvent comprendre les peintres de plein air….et les vrais amoureux de la Champagne.

Car  j’aime autant la Champagne que le champagne, ce qui n’est pas peu dire !  Si notre région pouvait être reconnue pour ses paysages au même titre que la plus divine des boissons, née de son sol et de son sous-sol, ce ne serait que justice….

Patrick Adam

                                                                                   

                                                                                                                                                                                                    ***



                                                                                                                                             

                        Un livre est actuellement  en vente , en librairie  :"Patrick Adam,  Aquarelles en pays champenois".
                              Si vous ne le trouvez pas en librairie (sérieux problèmes de distribution),  vous pouvez vous adresser directement à :     patrickadam7938@neuf.fr  ) 



 

Dans ce livre, Patrick Adam nous invite à un itinéraire au cœur de la Champagne. Il nous fait partager son activité de peintre " de plein air ", nous initie brièvement à la pratique de l’aquarelle et nous convie à des promenades sur les sentiers qui lui sont familiers. Les coteaux d’Ay, les hauteurs d’Hautvillers et de Champillon, la vallée de la Marne, la Côte des Blancs, la Montagne de Reims , autant de sites connus ou méconnus, qu’il nous invite à découvrir ou à voir autrement….

Contenu de l'ouvrage

Ce livre propose au lecteur  quatre-vingt- seize reproductions des aquarelles de Patrick Adam sur le thème de la Champagne et des paysages viticoles. Ces reproductions sont légendées par l'aquarelliste. Des textes de Patrick Adam, mettent en perspective ces images pour raconter à leur manière les paysages de la Champagne.

Caractéristiques du livre, descriptif technique de l’ouvrage

Nous avons choisi de créer un livre de moyen format de belle qualité technique, pouvant facilement s'intégrer à la bibliothèque d'un amateur de livres beaux arts :

 

§ Moyen format à la française : 23 cm x 25 cm environ, §96 pages intérieures, §Couverture souple 350 g à rabats latéraux. §Impression intérieure sur couché cocoon 160 g. §reproductions de très grande qualité,  §Dos carré, collé puis cousu, couverture rainurée sans retrait.

Collection : "Terroir d’Effervescence".

 

Prix du livre

 

Prix de vente public TTC : 33 euros l'exemplaire. 




                                                                                                                             ***
                                            


 La passion de l'aquarelle                                                       

                                                                                              


                                 


                                                                                                 
                                                                                                                                                                



 

        Né en 1946. Enfance à Ay;  études au lycée d’Epernay, puis à la faculté des Lettres de Reims. Installé à Champillon depuis 1972. Professeur de Lettres au lycée Libergier de Reims jusque en 2007. J’anime maintenant un atelier d’aquarelle à Champillon et prépare de nouvelles expositions.

        J’ai commencé à peindre à l’âge de 14 ans .D’abord élève de Roger Havrez, qui m’initia à l’aquarelle;  j’ai pratiqué la peinture à l’huile et le pastel . Passionné par l’aventure de l’art moderne, je me suis tourné vers l ’art strictement non-figuratif  , que j’ai pratiqué pendant huit ans ;, convaincu que c’était la seule voie encore ouverte et permise à la peinture .J admirais alors particulièrement Paul Klee et Nicolas de Stael .et les écrits théoriques de Kandinsky.

        Mais dans les années 70, l’évolution de la peinture vers le « pop art », l’art conceptuel, et l’abandon de la peinture au profit des  happenings qui deviendront plus tard des « installations » de « plasticiens », m’ont fait douter : j’ai cessé de croire à l’avenir de la peinture, ou du moins à la « tradition du nouveau », qui est devenue le nouvel académisme  . J’ai abandonné toute activité artistique pendant deux ans.(1969-71)

        Et puis un jour, l’envie de peindre l’a emporté sur toutes ces spéculations intellectuelles .Certes il n’y a plus de« terres vierges , mais ce n’est pas parce que l’âge des explorations est terminé qu’on ne peut plus voyager…. Je me suis installé devant un paysage, avec ma petite boite d’aquarelle, et j’ai peint sans « arrière-pensée d’avant- garde ».; j’ai appris de nouveau à peindre en regardant la nature et les aquarelles de Cézanne et de Turner. Et je suis convaincu qu’il n’y a pas de progrès en art…mais simplement des artistes qui progressent sur le chemin qu’ils ont choisi. Je me consacre à l’aquarelle et au paysage depuis 30 ans . , mais parfois, dans le secret de l’atelier, je retrouve, sans ambition, les chemins de l’art non-figuratif, qui n’a peut-être pas dit son dernier mot…

  • Première exposition à Epernay en 1980, Rue Saint-Rémy
  • 1986 Reims – Galerie Armorial
  • 1986 Rectorat de Reims 1987 Nancy -Galerie Wingerter 1989 Reims -Espace rencontre Libergier (Crédit Agricole) 1991 Reims-Aux Bleuets 1992 Soissons-Résidence Saint-Léger 1994 Reims -Aux Bleuets 1995 Ay -La Maison du Vin 1996 Champillon- Le Royal Champagne 1996 Epernay Champagne Mercier 1997 Epernay –Office du tourisme : Embruns ( paysages de Bretagne) 1999 Epernay Office du tourisme : au fil de la Marne 1999 Banque SNVB d’Epernay : coteaux champenois 2000 Epernay Office du tourisme : Le jardin de l’Hôtel de ville 2000 Reims –Aux Bleuets 2001 Hautvillers : Maison du tourisme 2001 Dizy – Maison des associations 2002 Momtmirail – Le Grand Condé 2003 Hautvillers - office de tourisme 2004 Reims Aux Bleuets 2005 Reims Cercle Colbert 2006 Office de tourisme d’Epernay Châteaux en Champagne 2007 Reims Cormontreuil « Duos et trios » 2008 Office de tourisme d’Hautvillers Les douze villages -   Office de Tourisme d’Epernay Mai 2010 -  Cormontreuil Novembre 2010
  •  Hautvillers Juillet- août 2011  "Aquarelles champenoises"
  •  "Paysages abstraits" , du 17 septembre au 8 octobre 2011 ( acryliques et collages sur papier) Médiathèque de Dizy

 

 

 

            « Je peins toujours sur le motif , en une seule séance. La technique de l’aquarelle --- nécessité de « ménager les blancs » (il n’y a pas de blanc sur la palette), quasi impossibilité de retoucher, séchage plus ou moins rapide de l’eau sur le papier selon les conditions atmosphériques --- impose un travail rapide ; il faut trouver immédiatement la note juste.C‘est ce qui fait la difficulté mais aussi la séduction de l’aquarelle.

             Je ne peins pas en atelier ; j’ai besoin d ’être non pas devant mais « dans » le paysage , d’éprouver la qualité de l’air ,de la lumière, ce qui fait de cet instant éphémère un moment unique, même si je retrouve des motifs familiers : les coteaux champenois flamboyants en octobre , la solitude d’un étang de Sologne, les plages de Bretagne à marée basse sous un ciel chargé de nuages gris. Selon le lieu, la saison, le temps et la lumière, et non l’humeur, mes aquarelles peuvent donner une impression d’exubérance ou bien de calme et de sérénité; mais la contemplation n’exclut pas l’action: chaque séance de peinture est un moment d’intense activité; un combat (parfois perdu!) avec les poils du pinceau, la résistance des pigments, la mauvaise volonté du parasol , de la gomme oubliée, du vent qui chasse les nuages , les caprices de l’eau qui gèle sur la feuille d’un papier qui refuse obstinément de sécher..... Mais ce sont des instants privilégiés; des moments de bonheur intense, condensé, , que je pourrai faire partager plus tard , lors d’une exposition ou d’une visite d’atelier..

         Une peinture « heureuse », dans un monde de conflits, de « bruit et de fureur » ? - Je crois que c’est une des vocations de la peinture, notamment de la peinture française. De Poussin et Le Lorrain jusqu’à Bonnard et Matisse, en passant par Corot , Monet, Sisley, Renoir et bien d’autres.,. les peintres nous ont appris à voir et à aimer le spectacle ,grandiose ou intime, de la nature et de la vie. »