Animations 2017‎ > ‎

Weekend 3&4 juin

À LA DÉCOUVERTE DES MERVEILLES DU TARN

 

Albi


Pour le premier week-end de juin, 48 adhérents de l’Appel sont partis en covoiturage à la découverte de deux sites remarquables du Tarn : Albi, «la Rouge» et Cordes- sur- Ciel, le «vestibule du paradis». 

Le samedi, accompagné d’un guide, ils ont parcouru les ruelles du vieil Albi et sa cité épiscopale classée au patrimoine mondial de l’Unesco. 

Ils sont entrés dans la cathédrale, impressionnante forteresse construite en briques rouges, qui offre un contraste saisissant entre l’architecture austère et rigoureuse de l’extérieur et l’exceptionnelle richesse du décor intérieur peint et sculpté. 

La visite du célèbre musée Toulouse Lautrec, situé dans le somptueux palais de la Berbie, leur a permis de découvrir l’œuvre et la vie de cet artiste né à Albi. 


Attenant au palais ils ont pu descendre admirer un magnifique jardin à la française qui surplombe le Tarn avec une vue imprenable sur le Pont Vieux.

L’hébergement du soir était prévu au Domaine du Garrisou à côté de Cordes-sur-ciel dans des petits chalets avec en toile de fond une vue remarquable sur le haut de la cité. 

Cordes sur Ciel


Le dimanche matin, ils ont empruntés un petit train pour rejoindre le haut de Cordes-sur-ciel. Leur guide les attendait pour une immersion dans l’ambiance médiévale : ruelles pavées et escarpées, portes fortifiées, remparts, façades gothiques sculptées. 

La balade a été un véritable enchantement d’autant plus que les rues sont bordées d’échoppes d’artisans. Le  musée des Arts du sucre et du chocolat les a accueillis pour une visite suivie d’une dégustation. 

Ils ont été impressionnés par la beauté des sculptures réalisées exclusivement à base de sucre et de chocolat, de vraies œuvres d’art. 






Monestiès



L’après-midi c’est à Monestiés, petit village médiéval près de 

Cordes-sur-ciel, qu’ils ont pu admirer le joyau de la cité dans la chapelle Saint Jacques : un groupe de vingt statues, grandeur nature, en pierre calcaire polychrome représentant trois scènes de la Passion du Christ.

En fin de journée ils ont repris le chemin du Lot emportant avec eux plein de souvenirs de cette escapade culturelle où se mêlaient art et patrimoine.

Janie