Accueil

Je peins
J’efface et je repeins si ça ne me plaît pas
J’écris des chiffres, des mots, des phrases
J’efface
C’est comme une représentation de la vie de tous les jours de la société dans laquelle je vis
Je fais juste allusion à mon pays
Et j’ai peur d’écrire avec les fautes d’orthographe
Non,
Je suis né dans un pays qui hésite dans presque tout
En politique, en économie et en culture
Mais moi j’ai toujours cherché à créer un monde où vivre sans hésitation
J’ai toujours dénoncé librement la réalité de ma société
Et je porte aussi un regard critique sur celles que je côtoie
Mon travail reste un récit inspiré de mon vécu
(mon passé, mon présent et un regard sur l’avenir)
J’avais envie de faire de l’art et de vivre son monde
Et aujourd’hui c’est lui qui m’emporte
Si l’art n’existait pas, ni ce monde ni moi n’existerions non plus.


Mon travail de performance reste un point fort au point de vue du dialogue avec le public, car les gestes ou actions parlent mille fois plus vite qu'une peinture ou une sculpture... Questionner le public, partager des points de vues sur ma société qui recule à la place d'avancer. Le corps a toujours quelque chose a dire et j'ai toujours l'envie de dire des choses afin de démontrer les vices de ma société...
Performance ?... Happening ?... Je ne sais, le meilleur pour ma façon c'est l'ACT'ART... poser des actes en tant qu'artiste ça c'est mieux et ce serrais encore mieux de crier pour les sans voix...


Wantiquité monde dit l'artisme c'est ma réligion, wantinly yours...


Contact : wantina_tm@yahoo.fr


La tête d’un nègre, performance présentée au PROGR  (Zentrum fur kultur produktion)
et au SCHLACHTHOUSETHEATER of BERN (Festival Afrique Noire) / Suisse 2006


            http://www.tagged.com/profile.html
ĉ
Kongo Dieto,
4 juil. 2009 à 06:34
Comments