8. Fonctions cognitives

Les fonctions cognitives comprennent:
  • Les fonctions instrumentales
  • La mémoire
  • Les fonctions exécutives et l'attention
  • Les gnosies
Elles sont altérées dans plusieurs syndromes dont,

Les capacités visuo-spatiales et visuo-motrices

Le syndrome de Balint représente la manifestation la plus complète et sévère des troubles visuo-spatiaux et visuo-moteurs. Il est généralement secondaire à des lésions bilatérales occipito-pariétales postérieures, vasculaires notamment (infarctus jonctionnels postérieurs) ou traumatiques, tumorales, infectieuses et dégénératives. Il est caractérisé par l’association:
  • d’une ataxie optique, qui désigne l’incapacité à atteindre une cible sous contrôle visuel (par exemple, préhension d’un objet), en l’absence de tout autre déficit du contrôle moteur
  • d’une apraxie oculaire, ou «paralysie psychique du regard», qui désigne l’incapacité à orienter volontairement son regard vers un stimulus situé dans son champ visuel périphérique
  • d’une simultagnosie, qui désigne l’incapacité visuo-perceptive à interpréter une scène dans sa globalité. Des tests simples de débrouillage utilisent fréquemment des épreuves de dénombrement d’items, de description de scènes complexes.

Les fonctions exécutives et l'attention

Elles comprennent les fonctions suivantes (Dr Anne Salmon et Dr Serge Belliard, Service de Neurologie, CHU de Rennes, 2018):
  • Élaboration d'une stratégie comme choix autogénéré et dirigé vers un but
  • Planification des activités nécessaires à la réalisation du but
  • Maintien de l'attention jusqu'à la réalisation de la tâche
  • Flexibilité mentale permettant de réajuster son comportement si besoin
  • Inhibition des réponses impulsives non pertinentes
En cas d'atteinte de ces fonctions, on parlera de syndrome dysexécutif cognitif.
A noter que les troubles du comportement en lien avec une atteinte du lobe frontal sont regroupés sous le terme de syndrome dysexécutif comportemental.

Les plaintes retrouvées en cas d'atteinte des fonctions exécutives sont les suivantes:

Pour le patient:
  • Oublis d'allure attentionnelle
  • Difficultés à suivre plusieurs conversations à la fois
  • Difficultés à récupérer les noms propres ou peu fréquents
  • Difficultés à s'organiser, à suivre un plan d'action
  • Difficulté à quitter une activité en cours
  • Difficultés à apprendre de nouvelles informations
  • Adhérence à l'environnement
  • Fatigabilité accrue
Pour l'entourage:
  • " il ne fait pas attention à ce qu'on lui dit "
  • " il n'écoute pas "
  • " il n'est pas efficace, il est lent "
  • " il est apathique "
Les tests le plus couramment utilisés pour les tester sont:
  • Recherche d'un comportement de préhension, d'utilisation, un collectionnisme
  • Demander d'écrire une phrase (n'importe laquelle). Puis une seconde sur un thème différent. Puis une troisième sur un thème différent…(recherche de persévérations, adhérence environnementale)
  • Épreuve paume-tranche-poing (séquences motrices de Luria) et frises de Luria
  • Résolution de problèmes. Un des plus utilisés est la pyramide des âges. Le problème suivant est soumis au patient: dans une famille, le père a 24 ans, la mère a 3 ans de moins, le fils a 20 ans de moins que la mère et le grand-père a l'âge des trois réunis. On demande au malade quel est l'âge du grand-père.
  • Repérer tout au long de l'entretien des comportements ou des idées ou des phrases persévératives
  • Repérer tout au long de la consultation une adhérence environnementale: laisser sur la table devant le patient une feuille et un crayon, une agrafeuse, un peigne et observer son attitude: Se saisit-il des objets sans la moindre consigne ?
  • Fluence verbale: on demande au malade de donner en 2 minutes le plus grand nombre possible de noms communs commençant par la lettre P. on recherche alors un défaut de stratégie, une adhérence environnementale, des persévérations.
L'ensemble des fonctions exécutives peut être approché par un test simple: la " batterie rapide d'efficience frontale " (BREF)